LE BLOG CVenligne

Image of CV anonyme : une solution contre la discrimination ?
CV anonyme : une solution contre la discrimination ?

Vous envoyez des CV mais vous n’avez jamais de réponse ou vous recevez seulement des refus ? Alors, vous êtes peut-être victime d’une discrimination à l’embauche pratiquée par l’employeur. Cela signifie que votre candidature est écartée du processus de recrutement en raison de vos informations personnelles. Pour éviter la discrimination à l’embauche, vous pouvez présenter un CV anonyme. Mais est-ce que ce type de curriculum vitae fonctionne vraiment ? ## Qu’est-ce qu’un CV anonyme ? Un CV anonyme est un curriculum vitae dans lequel aucune information personnelle ne figure. Contrairement à un CV traditionnel, le nom, l’âge, le sexe, le lieu de naissance ou de résidence, mais aussi la situation familiale du postulant ne sont pas précisés. ### Un engagement contre la discrimination Selon des études menées en France et dans plusieurs pays européens, le <strong>CV anonyme</strong> augmenterait les chances des travailleurs féminins, âgés ou issus de l’immigration. En l’absence d’informations personnelles, le CV anonyme permet d’<strong>éviter les discriminations </strong>liées au nom, à l’âge, au sexe, à la situation familiale et même à l’adresse des postulants. De cette manière, les employeurs choisissent un ou plusieurs candidats en se basant uniquement sur sa formation, ses compétences, ses centres d’intérêt et bien sûr, sur ses expériences professionnelles. ### CV anonyme : une obligation légale ? Le 31 mars 2006, la <strong>loi pour l’égalité des chances</strong> introduisait cet article dans le Code du travail : « Dans les entreprises de cinquante salariés et plus, les informations mentionnées à l’article L. 1221-6 et communiquées par écrit par le candidat à un emploi ne peuvent être examinées que dans des conditions préservant son anonymat. » L’objectif du gouvernement était alors de<strong> lutter contre les discriminations à l’embauche</strong>. Mais les modalités d’application obligeant le recours au CV anonyme n’ont jamais été précisées par la publication de décrets. Il faudra attendre mai 2015 pour que l’Assemblée nationale vote pour le <strong>caractère facultatif</strong> du CV anonyme. ## Comment éviter la discrimination ? Le CV anonyme est une pratique marginale qui n’est pas toujours bien vue par les recruteurs. Un candidat qui refuse de mettre ses informations personnelles sur son curriculum vitae court le risque d’être écarté de la session de recrutement. Sans CV anonyme, comment éviter d’être victime de discrimination ? ### Ne mentez pas sur votre CV Fils d’immigrés, mère célibataire ou personne cinquantenaire, vous essuyez les refus d’entretiens les uns après les autres et vous pensez être victime de discrimination à l’embauche. Dans ce cas, vous serez peut-être tentés de <strong>mentir sur votre CV</strong> pour enjoliver votre profil personnel. Sachez que tromper un recruteur est un jeu dangereux qui peut avoir de <strong>graves conséquences</strong>. Si une entreprise se rend compte que vous avez menti sur votre âge, votre lieu de naissance ou encore votre sexe, vous serez immédiatement écarter du recrutement et vous ne pourrez plus jamais postuler auprès de cet employeur. ### Misez sur un CV professionnel avec CVenligne Pour éviter que le recruteur ne focalise son attention sur votre identité, nous vous conseillons de travailler à la rédaction de votre CV professionnel. Avec [CV en ligne](https://cvenligne.com/), vous profitez d’un <strong>accompagnement sur-mesure</strong> pour le contenu et la mise en page de votre curriculum vitae. Notre plateforme propose différents modèles qui vous permettront d’éviter la discrimination et de vous démarquer de la concurrence en mettant toutes les chances de votre côté. CVenligne est votre meilleur allié pour créer un <strong>CV professionnel et original</strong> qui aboutira à un entretien d’embauche.

Image of Faire son CV avec PowerPoint : bonne ou mauvaise idée ?
Faire son CV avec PowerPoint : bonne ou mauvaise idée ?

Pourquoi faire son CV avec PowerPoint quand on travaille déjà avec Word ou InDesign ? C’est la question que l’équipe de CVenligne s’est posée pour vous. PowerPoint fait partie de la suite bureautique Microsoft Office qui permet de faire des présentations sous la forme de diapositives. Et il se trouve que ce logiciel de traitement de texte et de design graphique est parfaitement adapté à la création d’un CV professionnel. Vous en doutez ? Nous vous invitons à lire cet article pour comprendre les avantages à utiliser PowerPoint pour votre candidature.¡ ## Comment faire son CV avec PowerPoint Sur PowerPoint, il existe deux manières de faire un CV. Vous pouvez choisir d’utiliser un des modèles proposés par le logiciel ou bien créer votre curriculum à partir d’une diapositive blanche. ### À partir d’un modèle PowerPoint Le logiciel s’ouvre sur une page d’accueil qui comprend une <strong>barre de recherche</strong>. Il vous suffit de taper le mot « cv » ou « curriculum vitae » et d’appuyer sur la touche « Entrée » de votre clavier. Classique ou moderne, sobre ou coloré, une <strong>liste de templates</strong> ou modèles apparaît et vous pouvez alors choisir celui que vous préférez. Il ne vous reste plus qu’à <strong>le télécharger</strong> et à <strong>le personnaliser</strong> pour obtenir un CV. <strong>Avantages </strong>: les modèles de CV PowerPoint sont créés par des professionnels. Vous n’aurez qu’à faire quelques modifications et ajouter vos informations pour obtenir un CV de qualité. Contrairement à Word ou à Indesign, PowerPoint vous permet de <strong>gagner un temps considérable</strong> pour vous consacrer à la qualité du contenu. <strong>Inconvénients </strong>: l’utilisation des modèles proposés par PowerPoint est devenue une <strong>pratique courante</strong> chez les candidats. Vous ne serez donc pas le seul à avoir cette idée. Aux yeux du recruteur, votre CV peut <strong>manquer d’originalité</strong>. ### À partir d’une diapositive blanche Sur la page d’accueil du logiciel, cliquez sur « Nouvelle présentation » pour arriver sur une diapositive vierge. La première chose à faire consiste à basculer le format paysage en portrait. Pour cela, rendez-vous dans l’onglet « Création », cliquez sur « Taille des diapositives », puis « Taille de diapositive personnalisée » et sélectionnez le bouton « Portrait ». Pour respecter le format A4, veillez à ajuster la largeur et la hauteur de la page (21 x 29,7 cm), cliquez sur « Entrée » et enfin sur « Garantir l’ajustement ». Il ne vous reste plus qu’à créer votre CV avec les éléments disponibles dans le logiciel. <strong>Avantages </strong>: vous avez carte blanche pour créer un <strong>CV original et unique</strong> ! PowerPoint vous permet de travailler avec différents éléments graphiques comme les couleurs, les images ou encore les formes géométriques. Vous pouvez être sûr que votre candidature ne ressemblera à aucune autre et <strong>vous vous démarquerez efficacement</strong> des concurrents. <strong>Inconvénients </strong>: réaliser un CV professionnel à partir d’une diapositive blanche n’est pas à la portée de tout le monde. Il faut avoir quelques <strong>notions de graphisme</strong> pour obtenir un résultat satisfaisant en un temps record. Une mise en page surchargée et un agencement de couleurs criardes risquent fortement d’effrayer le recruteur. ## Pour aller plus loin avec PowerPoint PowerPoint est un logiciel simple d’utilisation. Entre les mains de candidats créatifs, il devient un outil efficace pour réaliser un CV animé, multi-slides ou encore vidéo. ### Le CV multi-slides Quand il s’agit de rédiger un CV, nous avons tous à l’esprit de faire tenir nos informations sur une seule et unique page A4. Mais, dans certains <strong>cas exceptionnels</strong>, il est envisageable de faire plus long avec PowerPoint. Ce logiciel permet de définir et d’enregistrer la mise en page de votre première diapositive pour la dupliquer sur les suivantes. De cette manière, l’apparence de votre CV reste homogène, cohérente et professionnelle. Le CV multi-slides, autrement dit <strong>à plusieurs diapositives</strong>, est adapté à certains candidats bien précis. Si vous postulez pour un poste à haute responsabilité, alors ce type de CV vous permettra d’expliquer ce que vous souhaitez entreprendre pour l’entreprise visée. Un CV à plusieurs pages ou diapositives est également adapté si vous avez besoin de notifier la diversité de votre parcours professionnel. ### Le CV vidéo sous PowerPoint Le CV vidéo se présente sous deux formes : une <strong>présentation face caméra</strong> ou une <strong>animation</strong>. Le CV vidéo face caméra a pour avantage de montrer votre éloquence et votre personnalité au recruteur. Nous recommandons particulièrement ce format aux commerciaux et aux vendeurs. Le CV vidéo animé est parfaitement adapté pour postuler dans le secteur de la communication, du marketing, de la publicité et de l’édition. Dans tous les cas, ne vous contentez pas de lire votre curriculum vitae à haute voix, cela n’a aucun intérêt aux yeux du recruteur. Une fois votre CV vidéo prêt, vous pouvez parfaitement <strong>le diffuser sur vos réseaux sociaux</strong>. Pour la petite astuce, n’oubliez pas de mentionner le lien direct vers un CV plus traditionnel comme Linkedin. Le CV vidéo sous PowerPoint est un format séduisant mais qui n’est pas à la portée de tous les candidats. Il faut une certaine <strong>maîtrise technique</strong>, une bonne dose d’originalité et une assurance sans limite. Si vous n'avez pas les connaissances nécessaires pour faire votre CV sur Powerpoint, CVenligne.com vous propose un logiciel pour créer et éditer rapidement votre curriculum vitae. Découvrez nos modèles avec différentes couleurs et différents styles puis commencez à personnaliser votre document.

Créer un CV unique

Des guides pas à pas pour réaliser un CV en accord avec vos compétences et aptitudes. Des guides élaborés avec des professionnels du recrutement pour démontrer vos qualités et pour présenter vos expériences professionnelles.

Image of L’accroche, l’élément indispensable dans un CV
L’accroche, l’élément indispensable dans un CV

La quatrième de couverture de ce livre vous donne envie de l’ouvrir ? Le menu de ce restaurant vous met l'eau à la bouche ? Le slogan publicitaire du dernier smartphone vous reste en tête ? Tous ces contenus sont des accroches ! Dans un curriculum vitae, il s’agira de produire le même effet en quelques mots seulement. Comment ? L’équipe de CVenligne vous donne toutes les astuces pour réussir l’accroche de votre CV professionnel. ## Qu’est-ce qu’une phrase d’accroche Dans un curriculum vitae classique, la phrase d’accroche se trouve juste <strong>après votre état civil</strong>. Elle doit tenir sur deux ou <strong>trois lignes maximum</strong> tout en concentrant les informations pertinentes. Cet exercice de rédaction n’est pas facile à faire. L’objectif est de mettre en avant <strong>vos points forts</strong> de manière concise et percutante pour donner envie au recruteur de lire votre CV jusqu’au bout. ## Écrire une phrase d’accroche adaptée à votre profil La phrase d’accroche est propre à chaque postulant. Il n’existe donc pas de modèle type. Par contre, nous vous conseillons de suivre ces quelques recommandations pour écrire une accroche qui vous ressemble. ### Vous êtes jeune diplômé En tant que jeune diplômé, vous n’avez pas ou peu d’expérience professionnelle. La phrase d’accroche va vous permettre de mettre en avant votre <strong>projet</strong> et votre <strong>personnalité</strong>. Nous vous conseillons de résumer votre formation, les raisons de votre candidature et votre objectif professionnel. « Récemment diplômé d’un BAC pro hôtellerie, je souhaite approfondir mes connaissances de la cuisine traditionnelle dans votre établissement. Bilingue, dynamique et enthousiaste, je suis en mesure de répondre aux exigences du chef et de son équipe. » Dans cet exemple, l’auteur a repris « bilingue » et « cuisine traditionnelle » qui sont des <strong>mots clés</strong> présents dans l’offre d’emploi. Cette astuce permet de montrer au recruteur que vous êtes fait pour ce poste. ### Vous êtes en reconversion Vous souhaitez changer de carrière ? Alors la phrase d’accroche va vous permettre de <strong>justifier votre choix</strong>. Le recruteur a besoin de connaître les raisons pour lesquelles vous êtes en <strong>reconversion</strong>. Nous vous recommandons d’expliquer votre projet professionnel. « Après 10 ans d’activité en tant que psychologue pour enfants, j’ai fait le choix de suivre une formation pour devenir professeure des écoles. Le poste que vous proposez est l’opportunité idéale de mettre mon sens de l’écoute et de l’organisation au service d’enfants en difficultés scolaires. » Dans cet exemple, le candidat a volontairement mentionné les <strong>compétences acquises</strong> qui pourraient intéresser le futur employeur. Le « sens de l’écoute et de l’organisation » sont des qualités importantes aux yeux d’un directeur d’établissement. ### Vous avez de l’expérience professionnelle Si votre carrière est déjà riche en expériences professionnelles, alors vous avez tout intérêt à faire une <strong>synthèse</strong> de votre parcours. Pour cela, nous vous conseillons de lister les <strong>compétences</strong> directement liées à la fiche de poste. « Fort de 15 ans d’expériences dans une agence de marketing, je souhaite mettre mes compétences au service de votre entreprise. Spécialisé dans l’animation des réseaux sociaux, je mets un point d’honneur à travailler au rayonnement numérique de votre société. » Dans cet exemple, il est intéressant de remarquer que l’auteur commence par un chiffre fort. Les 15 années d’expériences sont importantes car elles valorisent les compétences du candidat. ### La phrase d’accroche avec CVenligne Que vous soyez un jeune diplômé à la recherche d’un premier emploi ou un candidat en reconversion professionnelle après 20 ans de carrière, vous pouvez présenter des difficultés à <strong>écrire une phrase d’accroche adaptée</strong>. Si le syndrome de la page blanche persiste, nous vous invitons à nous rejoindre sur le site Internet [CVenligne.com](https://cvenligne.com). Nos experts du recrutement se tiennent à votre disposition pour vous aider à <strong>formuler la phrase d’accroche</strong> qui fera mouche aux yeux du recruteur. Ils seront en mesure de mettre en valeur votre parcours, de dévoiler vos compétences et d’annoncer vos objectifs professionnels.

Image of Le niveau de langue sur un CV professionnel
Le niveau de langue sur un CV professionnel

Aujourd’hui, la maîtrise d’une langue étrangère, et particulièrement de l’anglais, est fondamentale dans de nombreux secteurs d’activités. Pourtant, les compétences linguistiques ne figurent pas toujours dans les curriculum vitae. Généralement, les postulants ne savent pas comment aborder ce sujet, ni où le placer dans un CV. Dans cet article, l’équipe de [CVenligne](https://cvenligne.com/) vous explique comment écrire votre niveau de langue dans votre curriculum vitae. ## Comment écrire son niveau de langue Pour rédiger cette rubrique, il existe deux méthodes. La première consiste à choisir les mots justes entre « courant », « lu, parlé, écrit » et « notions ». La seconde méthode utilise les termes références propres au Cadre Européen de Référence des Langues (CECRL). ### Choisir les mots justes Certains candidats se sous-estiment. D’autres au contraire, ont tendance à surestimer leur niveau de langue. Dans les deux cas, il s’agit de trouver le mot juste pour qualifier vos véritables compétences linguistiques. - <strong>« Courant »</strong> signifie que vous êtes capables de parler cette langue avec facilité, et ce quel que soit le contexte de l’échange. - <strong>« Lu, parlé, écrit »</strong> indique que vous avez une bonne maîtrise mais qui se limite à une utilisation quotidienne. - <strong>« Notions »</strong> est un vague terme qui ne veut pas dire grand-chose. Le recruteur n’en tiendra pas rigueur. Il vaut mieux privilégier l’expression « langue rapidement perfectible » qui indiquera votre volonté d’apprendre. Ces trois mentions sont courantes dans les curriculum vitae, pourtant elles restent floues aux yeux des recruteurs. Ces derniers auront donc tout intérêt à tester vos connaissances pendant l’entretien d’embauche. Si vous avez surestimé votre niveau de langue, vous risquez d’échouer, de décevoir le recruteur et de ne pas être choisi pour le poste convoité. ### Indiquer les examens obtenus Votre niveau de langue doit être crédible. Pour affirmer votre maîtrise de l’anglais, nous vous suggérons de <strong>passer des examens</strong> tels que le Test Of English for International Communication (TOEFL) ou le Test Of English as a Foreign Language (TOEIC). Ces certifications sont bien connues des recruteurs. Dans votre CV, vous devez mentionner la date d’obtention et le score que vous avez obtenu ce qui permet de <strong>crédibiliser votre niveau de langue</strong>. ### Utiliser les références européennes Le Cadre Européen de Référence des Langues (CECRL) a instauré un barème pour évaluer ses compétences linguistiques. Chacun des trois niveaux généraux est subdivisé en deux catégories. #### Les niveaux élémentaires A1 et A2 Ces premiers niveaux désignent les candidats qui ont suivi la <strong>scolarité obligatoire</strong>. Ils sont capables de prononcer une phrase simple, d’écrire quelques lignes (A1), de dire une série de phrases et d’écrire une lettre (A2). #### Les niveaux indépendants B1 et B2 Ces seconds niveaux de langue correspondent à l’<strong>enseignement reçu au lycée</strong>. En écrivant B1 sur son CV, le candidat affirme pouvoir raconter son expérience professionnelle et écrire un texte cohérent. Le B2 désigne ses capacités à développer son point de vue sur un sujet et à écrire un texte argumenté. #### Les niveaux avancés C1 et C2 Ces troisièmes et derniers niveaux s’adressent aux candidats qui <strong>maîtrisent parfaitement</strong> une langue étrangère. Ils peuvent s’exprimer de manière spontanée, rédiger un essai (C1), parler avec des expressions langagières et aborder différents sujets sans aucune difficulté (C2). ## Où indiquer son niveau de langue La réponse à cette question dépend du poste que vous convoitez et de vos compétences linguistiques.- Vous êtes <strong>polyglotte</strong> et le niveau de langue fait partie intégrante du poste à pourvoir : vous avez tout intérêt à <strong>créer une rubrique</strong> exclusivement dédié à votre niveau de langues. Vous pouvez même indiquer que vous êtes bilingue dans la phrase d’accroche de votre CV. - Vous maîtrisez une <strong>langue étrangère </strong>et vous postulez pour un poste très convoité : il faut mettre en avant vos <strong>compétences linguistiques</strong> dans une rubrique dédiée. Il se pourrait bien que cette mention intéresse le recruteur et vous distingue des autres candidats. - Le poste ne requiert pas de compétence linguistique particulière : contentez-vous de mentionner votre niveau de langue dans la <strong>rubrique « Centres d’intérêt ».

Image of Comment faire un CV professionnel
Comment faire un CV professionnel

Que vous soyez étudiant, jeune diplômé, cuisinier débutant ou ingénieur expérimenté, vous serez amené à présenter votre curriculum vitae pour décrocher le poste convoité. Cet exercice de rédaction et de mise en page n’est pas évident, surtout si vous ne savez pas comment vous y prendre. Dans cet article, l’équipe de CVenligne vous présente les générateurs de CV et les logiciels CV, deux types d’outils qui permettent de créer un curriculum vitae professionnel. ## Les générateurs de CV Sur Internet, de nombreux sites vous proposent de créer rapidement et facilement votre curriculum vitae. Gratuit ou payant, ces générateurs de CV en ligne ont tous un point en commun : vous faire gagner du temps. Néanmoins, ils ne présentent pas les mêmes avantages. ### Les modèles gratuits Il n’y a pas de petites économies et c’est bien pour cela que les <strong>services gratuits</strong> intéressent les internautes. Dans le cadre d’une création de CV, cet avantage peut vite se transformer en inconvénient. Les modèles de CV gratuits proposés sont <strong>prêts à l’emploi</strong> mais ils ne sont généralement pas créés par des experts en recrutement. Il vous sera difficile de vous démarquer de la concurrence avec un modèle de CV gratuit car ils sont souvent téléchargés et <strong>difficilement personnalisables</strong>. Le recruteur peut identifier le modèle en question et estimer que vous manquez d’originalité. ### Les modèles payants Pour quelques euros, vous pouvez obtenir un modèle de CV <strong>parfaitement adapté</strong> pour votre profil professionnel. Les générateurs comme [CVenligne.com](https://cvenligne.com/) vous permettent de choisir parmi un vaste choix de curriculum vitae modernes, simples ou originaux élaborés par notre équipe d’experts en recrutement. Chaque modèle de CV est <strong>personnalisable</strong> : vous pouvez changer les couleurs, modifier les polices d’écriture et réorganiser les rubriques comme bon vous semble. Une fois votre CV terminé, il vous suffit de le télécharger au format PDF pour qu’il soit parfaitement <strong>lu par les ATS</strong> (Applicant Tracking System) qui sont des logiciels de gestion de candidature très utilisés par les cabinets de recrutement. ## Les principaux logiciels CV Les générateurs de CV en ligne ont le vent en poupe. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces outils, vous avez la possibilité de créer votre curriculum vitae avec Indesign, Word ou PowerPoint. Ces logiciels CV présentent de nombreux avantages, à condition de savoir s’en servir. ### Word pour les CV simples Word est le logiciel de <strong>traitement de texte</strong> le plus connu au monde. Il permet de réaliser tous types de documents, y compris les curriculum vitae. Si vous n’avez aucune compétence graphique et que vous souhaitez <strong>faire un CV simple</strong>, alors Word est le logiciel qu’il vous faut. Par contre, si vous postulez pour un poste de responsable de communication ou de cadre, nous vous conseillons de choisir un outil plus performant qui vous permettra de soigner davantage la mise en page de votre document. ### InDesign pour les CV originaux Certains candidats doivent apporter un soin particulier à la présentation de leur CV. Les professionnels de la communication, du marketing ou encore de la publicité ont tout intérêt à montrer leur univers et leurs <strong>compétences graphiques</strong>. Si vous faites partie de ces candidats, alors vous devez probablement savoir qu’Indesign est votre meilleur allié. Ce <strong>logiciel PAO de publication</strong> vous permettra de créer un document esthétique, aéré, facile à lire et qui saura attirer l’attention du recruteur. ### PowerPoint pour les CV modernes PowerPoint est un logiciel de traitement de texte et de design graphique. Il est surtout connu pour être l’outil idéal permettant de faire des <strong>présentations soignées</strong> à partir de diapositives. Mais PowerPoint présente également de nombreux atouts pour réaliser des candidatures. Vous pouvez créer votre <strong>CV moderne</strong> à partir d’une diapositive blanche ou d’un modèle proposé par le logiciel. Pour les candidats qui n’ont pas froid aux yeux, il est également possible de faire un CV au format vidéo ou composé de plusieurs diapositives.

Image of Rédiger un CV pour un stage : nos 5 conseils
Rédiger un CV pour un stage : nos 5 conseils

**À cause de votre manque d'expérience, la rédaction d'un CV pour un stage peut vite se révéler compliquée**. Pourtant, même en tant qu'étudiant, il est possible de réaliser une candidature efficace et qui vous permet de vous démarquer. Découvrez tous nos conseils pour faire un CV et décrocher un stage. ## 1. CV pour un stage : personnalisez votre candidature Il existe de nombreuses [erreurs à éviter lorsque vous rédigez un CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-les-erreurs-a-eviter), y compris pour un stage. Le principal ? Ne pas personnaliser votre candidature au poste que vous recherchez. Pour ne pas tomber dans le piège, il est donc important d'**adapter votre candidature à votre profil, au stage visé et à l'entreprise où vous candidatez**. Si la tâche est plus simple dans la lettre de motivation, il est malgré tout possible d'y parvenir sur le CV, notamment en personnalisant l'en-tête : -> indiquez le poste que vous visez (chargé de clientèle, commercial, etc.) ; -> précisez la nature du contrat que vous souhaitez (stage, alternance, apprentissage, etc.) : -> et rédigez une courte biographie retraçant votre parcours et vos aspirations professionnelles. ## 2. Développez vos expériences sur votre CV pour décrocher un stage [La rédaction d’un CV sans expérience](https://expresscv.com/fr/cv-sans-experience), c’est un exercice délicat. Il est pourtant **important de parler de vos rares expériences professionnelles et scolaires**. Pour cela, deux types d’expériences peuvent être mis en avant : -> les éventuels stages que vous avez déjà réalisés ; -> et les travaux de groupe effectués dans le cadre de vos études et encadrés par un professionnel. Mais gardez à l'esprit que vous ne devez pas vous contenter de lister vos diverses expériences, sans davantage de détails. Au contraire, **tâchez de développer le contenu de vos missions, les rôles qui vous ont été attribués**, les compétences que vous avez glanées, ainsi que les résultats obtenus et les bénéfices tirés de ces expériences. Pour que la rédaction du CV pour un stage soit pertinente, il est également nécessaire que l'employeur comprenne votre projet professionnel et votre cheminement. Même si vous décidez de changer de secteur entre deux stages, vous devez expliquer pourquoi vous en êtes arrivé à faire ce choix. ## 3. Rédiger un CV de stagiaire : ne sous-estimez pas vos jobs étudiants Même s'ils n'ont pas forcément un rapport avec le stage que vous visez, vos différents jobs étudiants et saisonniers sont souvent une arme pour votre CV étudiant. Pourquoi ? Tout simplement car **ils peuvent prouver votre détermination à travailler et à vous impliquer dans votre mission**. Attention toutefois à ne pas trop vous épancher dessus. Même si vous n'avez pas encore réalisé beaucoup de stages, **il ne faut pas que les emplois saisonniers occupent la majeure partie de votre CV**, au risque de nuire à la compréhension de votre projet professionnel. À la place, préférez ne sélectionner que les jobs les plus pertinents ou qui vous ont apporté des compétences spécifiques. Et ne leur consacrez pas plus d’une ligne d’explication afin que vos « véritables » expériences soient les mieux mises en valeur. ## 4. Rédaction d’un CV étudiant : pensez à vos centres d’intérêt Comme nous l’avions abordé dans un précédent article, [les centres d’intérêt peuvent être un atout pour votre CV](https://expresscv.com/fr/blog/parler-de-ses-centres-dinteret-sur-son-cv-le-mode-demploi). En plus de donner une indication sur votre savoir-être, ils vous permettent de vous différencier des autres candidats. Mais attention : il n’est pas question de lister vos hobbies, mais bien de **mettre en avant les expériences extra-professionnelles qui constituent un plus pour votre candidature**. Pour que cette rubrique de votre CV pour un stage soit utile à votre candidature, il est primordial de **ne sélectionner que les centres d’intérêt qui sont pertinents** et, dans la mesure du possible, qui ont un lien avec l'activité ou la philosophie de l'entreprise. En la matière, certains loisirs ont davantage de chances de retenir l'attention du recruteur que d'autres. -> **Les loisirs culturels et artistiques** : l'écriture, la pratique d'un instrument de musique, l'intérêt pour la peinture, la réalisation de voyages, la participation à un cours de théâtre... autant d'activités qui peuvent démontrer votre ouverture d'esprit et votre créativité sur votre CV de stagiaire. -> **Les activités sportives** : la pratique du football, du tennis, du rugby ou même du yoga sont autant de preuves de votre investissement et potentiellement de votre esprit d'équipe. Des disciplines d'autant plus intéressantes si vous les pratiquez en compétition. -> **Les engagements** : être membre d'une association, c'est l'activité extra-professionnelle la plus plébiscitée par les recruteurs, notamment car elle illustre votre altruisme. N'hésitez donc à mentionner que vous donnez votre sang, faites du bénévolat, défendez l'environnement ou distribuez des repas aux sans-abris par exemple. ## 5. Votre e-réputation : le partenaire d’un CV pour un stage Les candidats ont trop souvent tendance à l'oublier, mais votre identité numérique est une arme à double tranchant pour votre CV de stagiaire. Si vos profils sur les réseaux sociaux sont publics (Facebook, Instagram, Twitter, etc.), ils peuvent vous desservir si vous n'y maîtrisez pas votre image. En revanche, **les réseaux professionnels peuvent constituer une force afin de gagner en visibilité** et de développer davantage votre profil et votre parcours. Pour que votre CV pour un stage se démarque, n'hésitez donc pas à **indiquer une ou plusieurs URL sur votre candidature** : elles peuvent renvoyer vers votre compte LinkedIn, vers votre portfolio ou même vers votre blog. C'est un moyen de permettre au recruteur d'en savoir davantage sur vous, mais également de vous démarquer des autres candidats au stage que vous visez. Enfin, n'oubliez pas que les réseaux professionnels (LinkedIn, Viadéo, etc.) peuvent également être utiles pour être informé d'offres de stages. Pensez donc à soigner votre profil et à élargir votre réseau de contacts avec tous les professionnels que vous connaissez et les entreprises du secteur qui vous intéressent. **Besoin d’aide pour rédiger votre candidature pour un stage ?** [Créez votre CV sur ExpressCV](https://expresscv.com/fr) et profitez de nombreuses ressources utiles : un éditeur en ligne, de nombreux modèles de CV et des conseils de professionnels.

Image of Les métiers et secteurs qui recrutent en 2020 selon Pôle Emploi
Les métiers et secteurs qui recrutent en 2020 selon Pôle Emploi

Vous avez un nouveau projet professionnel en ce début d’année ? Avant d’actualiser votre CV et de débuter vos recherches, il peut être utile de savoir **quels sont les métiers qui recrutent le plus en 2020**, ainsi que les secteurs qui ont les besoins de recrutement les plus importants. Pour cela, appuyons-nous sur les conclusions du spécialiste de l’emploi en France : Pôle Emploi. ## Les 10 métiers qui recrutent le plus en 2020 Après avoir découvert [les 10 métiers les plus recherchés en 2020 sur LinkedIn](https://expresscv.com/fr/blog/top-10-des-metiers-les-plus-recherches-en-2020-selon-linkedin), intéressons-nous à des données plus officielles, donnant un panorama plus exhaustif et moins virtuel du marché de l'emploi en France. Pour cela, l'enquête Besoins en Main-d'Œuvre 2019 réalisée par Pôle Emploi est riche en informations. Sondant les exigences de recrutements de 1,7 million d'entreprises tricolores, elle nous permet de dresser **la liste des métiers dont les entreprises ont le plus besoin**. ### 1. Viticulteur et arboriculteur salarié C'est une petite surprise et pourtant, selon Pôle Emploi, **le métier de viticulteur et arboriculteur est celui dont les entreprises ont le plus besoin actuellement**. À en croire les déclarations des établissements sondés, plus de 140 000 projets de recrutement étaient prévus pour 2019-2020. Il faut dire que ces professions - et plus généralement celles en lien avec l'agriculture - séduisent moins que par le passé. Mais si vous évoluez dans cette filière, c’est une vraie opportunité pour vous. ### 2. Agent d’entretien de locaux Avec plus de 112 000 postes à pourvoir, **les agents d'entretien sont les seconds profils les plus recherchés par les entreprises**. Pouvant être réalisé avec ou sans diplôme, ce métier a donc le vent en poupe et ne devrait pas connaître de coup d'arrêt dans les années à venir. C'est donc une piste à creuser, notamment si vous avez [un CV sans expérience](https://expresscv.com/fr/cv-sans-experience). ### 3. Serveur de café et de restaurant Le secteur des CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants) étant un important pourvoyeur d’emplois, il n’est pas étonnant que près de **98 000 serveurs soient recherchés sur la période 2019-2020**. Bien que certaines formations soient conseillées pour exercer une telle profession, il est tout à fait possible de postuler sans diplôme particulier et d'apprendre le métier sur place. Un avantage indéniable pour les chercheurs d’emplois manquant d’expérience. ### 4. Aide et apprenti de cuisine, employé polyvalent de restauration **Avec près de 94 000 postes à pourvoir, les métiers de la restauration ne connaissent pas la crise**. En la matière, ce sont principalement les profils dotés d'une expérience et d'une formation en cuisine qui sont les plus recherchés, à l'image des aides, des apprentis et des employés polyvalents. Retrouvez d’ailleurs [nos conseils pour rédiger un CV d’apprenti](https://expresscv.com/fr/blog/les-8-regles-pour-rediger-un-cv-pour-une-alternance). ### 5. Professionnel de l'animation socioculturelle Selon Pôle Emploi, **les entreprises ont plus de 88 000 projets de recrutement en ce qui concerne les professionnels de l'animation socioculturelle**. Il faut dire que le métier d'animateur est relativement large et peut aussi bien s'exercer en centre de loisirs, en médiathèque, en maison de quartier, en foyer de travailleur ou encore en Maison des Jeunes et de la Culture (MJC). ### 6. Aide à domicile et aide ménagère Le secteur des services à la personne se portant mieux que jamais, notamment avec le vieillissement de la population, il n’est pas étonnant que **76 000 besoins de recrutement soient exprimés pour les aides ménagères et autres aides à domicile**. Des métiers aux missions variées qui peuvent notamment intervenir auprès de personnes handicapées ou âgées dans la réalisation des courses, du ménage, des repas ou même de la toilette. ### 7. Agriculteur salarié L’agriculture est l’un des secteurs qui recrutent le plus en 2020. S’il peut être difficile de s’installer à son compte, **les agriculteurs salariés sont, quant à eux, toujours autant recherchés**. Avec près de 75 000 prévisions d'embauche sur 2019-2020, cette profession offre de belles opportunités de recrutement. ### 8. Ouvrier non qualifié Bien que certains secteurs ne soient pas au mieux, l'industrie dans son ensemble se porte bien. Pour preuve, les usines ont besoin de près de **72 000 ouvriers non qualifiés, notamment pour réaliser de l'emballage et de la manutention**. Pour faire la différence lors de votre candidature, pensez à appliquer [les ingrédients d’un bon CV en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-8-ingredients-dun-bon-cv-en-2020). ### 9. Aide-soignant Malgré des moyens limités, le secteur de la santé a besoin de forces vives, tout particulièrement avec le vieillissement de la population. Dans ce contexte, **c'est principalement le métier d'aide-soignant qui est recherché** (plus de 71 000 besoins en recrutement), notamment pour assurer le confort et l'hygiène des patients (habillage, toilette, repas, prise de température, pris de médicaments, etc.). Une profession qu'il est possible d'exercer en hôpital public, en clinique privée, en maison de retraite ou même au domicile des patients. ### 10. Employé de libre-service Notre classement des 10 métiers les plus recrutés en 2020 se conclut avec **les employés de libre-service, pour lesquels 70 000 projets de recrutement sont déclarés**. Travaillant au sein d'un magasin, ce profil est demandé dans la plupart des secteurs : l'alimentaire, le prêt-à-porter, le bricolage, la décoration ou encore l'électroménager. ## Les opportunités de recrutement en 2020 Vous souhaitez vous reconvertir ou changer d'entreprise ? Avant de vous lancer, il faut savoir que **certains secteurs et métiers vous offrent davantage d'opportunités que d'autres**. Si vous êtes concerné, la concrétisation de votre projet professionnel ne devrait en être que plus aisée. ### Les 3 secteurs qui recrutent le plus en 2020 Alors que Pôle Emploi dénombre près de 2,7 millions de projets de recrutement en 2019-2020, il s'avère que **75 % d'entre eux sont concentrés dans seulement 3 secteurs d'activité**. C’est donc dans ces domaines que vous aurez le plus de chances de trouver un nouvel emploi ou d’évoluer. -> **Les services à la personne** : représentant 37 % des besoins en recrutement, le secteur est à la recherche de nombreux profils, tels que des gardes d'enfant, des livreurs de repas, des assistants aux personnes âgées ou encore des personnes s'occupant de l'entretien de la maison. -> **Les services aux entreprises** : assistant logistique, consultant financier, expert comptable, agent de sécurité, ingénieur conseil... autant de métiers largement recherchés puisque les services aux entreprises représentent 25,8 % des besoins de recrutement. -> **Le commerce** : avec 326 000 projets de recrutement sur 2019-2020, le secteur du commerce est également un gros pourvoyeur d'emplois. Une belle opportunité si vous êtes commercial, magasinier, hôtesse de caisse ou encore assistant commercial. ### Les 10 métiers pour lesquels les entreprises ont des difficultés de recrutement Bien qu’ils ne soient pas forcément les plus recherchés, **certains métiers confrontent les entreprises à davantage de difficultés de recrutement**. Si vous exercez l’un d’eux, vous êtes donc en position de force, notamment pour changer d’entreprise, négocier votre salaire ou évoluer. Voici les 10 professions en question selon Pôle Emploi : -> carrossier automobile ; -> géomètre ; -> régleur ; -> couvreur ; -> charpentier ; -> vétérinaire ; -> aide à domicile et aide ménagère ; -> mécanicien et électronicien de véhicules ; -> agents qualifiés de traitement thermique et de surface ; -> dessinateur en électricité et en électronique. **Vous ne souhaitez pas passer à côté d’une opportunité professionnelle ?** N’attendez plus pour mettre à jour ou [créer votre CV en ligne sur ExpressCV](https://expresscv.com/fr). Logiciel de création, modèles de CV et conseils personnalisés : tout est réuni pour vous aider à trouver l’emploi de vos rêves. *Source : Besoins en Main-d'Œuvre - Pôle Emploi - 2019*

Image of Entretien d'embauche : les 10 questions les plus courantes
Entretien d'embauche : les 10 questions les plus courantes

Avant de rencontrer un recruteur, **les candidats sont souvent dans l'expectative, se demandant quelles questions leur seront posées durant l'entretien**. Pour limiter votre stress et être en mesure de préparer les bonnes réponses, nous avons sélectionné les 10 questions les plus courantes durant un entretien d’embauche. ## 1. Pouvez-vous vous présenter ? C'est LA question en entretien d'embauche à laquelle vous ne pourrez pas échapper. **Posée dès le début, elle vise à évaluer votre personnalité, votre façon d'argumenter** ainsi que vos éventuelles [soft skills](https://expresscv.com/fr/blog/les-soft-skills-la-nouvelle-arme-du-cv). Il est primordial de vous préparer à cette question car une réponse brouillonne peut donner une mauvaise impression d'entrée. Le mieux est d'apporter une réponse concise et concrète, notamment en dressant les grandes lignes de votre parcours (dernier diplôme obtenu et principales expériences professionnelles) et en abordant brièvement votre projet professionnel et les raisons qui vous amènent à postuler. ## 2. Que savez-vous de l’entreprise ? Cette question est très courante lors d'un entretien d'embauche et sert à **déterminer votre niveau d'implication et votre intérêt pour le poste**. Si vous ne savez pas quoi répondre, ce sera généralement le signe que l’emploi ne vous intéresse pas plus que ça. Lors de la préparation de cette rencontre, il est donc important de réaliser des recherches sur l’entreprise. L'idéal est de connaître la nature de son activité, ses principaux clients, son actualité, sa philosophie (formelle, décontractée, etc.) ainsi que le parcours du recruteur que vous rencontrez. Attention cependant à ne pas trop en faire pour ne pas tomber dans la flagornerie. ## 3. Pourquoi ce poste vous intéresse-t-il ? C'est une nouvelle question piège de l'entretien d'embauche car elle permet de **savoir si votre projet professionnel s'inscrit dans la durée et si votre compréhension du poste est en adéquation avec la réalité**. L'enjeu ? Votre réponse doit être cohérente par rapport à l'offre de mission. Pour répondre correctement, vous devez donc avoir épluché l'annonce afin d'en comprendre la nature réelle. Cela vous permettra d'expliquer pourquoi vos compétences et votre profil correspondent parfaitement à la mission proposée. ## 4. Pourquoi souhaitez-vous quitter votre emploi actuel ? Cette question couramment posée par le recruteur est d'une importance cruciale car **elle s'attache à déterminer votre niveau de fiabilité**. Si vous critiquez ouvertement votre employeur actuel ou passé, cela risque de vous donner une mauvaise image. En effet, qu'allez-vous dire de l'entreprise si elle vous embauche ? Plutôt que de dénigrer votre précédent emploi, tâchez de rester toujours positif. Un changement de poste peut en effet être une occasion de donner un nouveau souffle à sa carrière professionnelle, d'évoluer ou même de voir de nouvelles choses. À vous de trouver une raison favorable à ce changement. ## 5. Pouvez-vous parler d’une réalisation dont vous êtes fier ? À travers cette question, le recruteur veut en savoir davantage sur ce que vous avez réalisé durant votre parcours professionnel. C'est aussi **un moyen d'évaluer votre personnalité et votre capacité à parler de vos qualités**. Votre réponse est importante car si vous ne savez pas quoi dire, l’employeur pourra penser que vous n’êtes pas fier de votre travail. Si [mentir sur son CV est une mauvaise idée](https://expresscv.com/fr/blog/mentir-sur-son-cv-une-fausse-bonne-idee), c'est encore plus vrai en entretien. Vous devez donc être honnête et savoir aborder vos réussites et vos axes d'amélioration avec objectivité. N'hésitez pas d'ailleurs à dire pourquoi vous êtes fier d'un projet en particulier, notamment car vous avez apprécié travailler en équipe, vous dépasser ou faire preuve de créativité par exemple. N’oubliez pas cependant qu’il faut avant tout être concret dans votre réponse (gain d’un client, amélioration du chiffre d’affaires, etc.). ## 6. Quel est votre principal défaut ? Cette question est vraiment à double tranchant. En fonction de votre réponse, le recruteur pourra avoir l’impression que vous n’êtes pas objectif (« Je suis très exigeant ») ou que vous n’êtes pas un candidat approprié (« Je suis flemmard »). Pour ne pas commettre d’erreur, le mieux reste de préparer votre réponse à une telle interrogation. Cette dernière pourra d’ailleurs prendre d’autres formes comme « Quel reproche vos collègues vous font ? » par exemple. Plutôt que de choisir une qualité déguisée, **vous devez donc sélectionner un vrai défaut, mais qui n’est pas rédhibitoire**. L’autorité, la timidité, le côté émotif, le besoin de tout contrôler... autant de « petits défauts » que vous pouvez facilement concéder, sans pour autant que cela ne vous porte préjudice. ## 7. Pourquoi devrais-je vous choisir pour le poste ? Bien qu’elle paraisse anodine, il s’agit bien d’une question piège en entretien d’embauche. Lorsque le recruteur vous la pose, il a généralement deux objectifs en tête : **s'assurer que vous avez bien compris la nature du poste et tester votre personnalité**. Gardez d’ailleurs à l’esprit que l’arrogance et la prétention sont très mal perçues sur [le marché de la recherche d’emploi](https://expresscv.com/fr/blog/le-panorama-de-la-recherche-demploi-en-2020). Même si vous devez être confiant, il ne faut pas trop en faire non plus. Pour une réponse efficace, il est important de rester honnête et objectif. Appuyez-vous sur vos qualités et sur des éléments concrets pour élaborer votre argumentaire. Votre motivation (que vos précédentes réalisations prouvent), vos compétences (acquises lors de vos autres emplois) ou votre niveau d'expertise (illustré par les différents projets menés) vous permettent de vous justifier. ## 8. Quelles sont vos prétentions salariales ? Les différences de perception sur la rémunération, c'est l'une des [tendances du recrutement en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-tendances-du-recrutement-en-2020). Tandis que 8 employeurs sur 10 estiment bien payer leurs employés, ces derniers ne sont que 31 % à partager cet avis. Mais bien qu’elle soit redoutée par les candidats, cette question n’est pas véritablement piège. Elle vise simplement à **vérifier que vous n’êtes pas déconnecté de la réalité et que vous savez vous estimer à votre juste valeur**. L’idée n’est pas de se brader ou d’avancer un chiffre mirobolant. Le mieux reste encore de donner une fourchette de salaire en la justifiant grâce à votre profil, vos expériences, vos compétences et votre salaire actuel. Cette fourchette pourra d’ailleurs être plus ou moins large afin de tenir compte de tous les à-côtés (prime, part variable, 13ème mois, congé payés, RTT, etc.). ## 9. Quels sont vos centres d’intérêt ? Cette question pourra généralement être posée afin que l’entretien prenne une tournure plus informelle. Pour le recruteur, c'est une façon de **détendre le candidat et de voir la façon dont il s'exprime quand il parle d'un sujet qui lui tient à cœur**. Libéré du stress, vous pouvez en effet plus facilement révéler votre personnalité. En la matière, aucun artifice n'est permis. Vous devez simplement exposer les activités extra-professionnelles qui vous passionnent et, dans l'idéal, parler de celles qui ont un intérêt pour le poste. À titre d'exemple, une pratique sportive pourra illustrer votre détermination, tandis qu'une appartenance à une association caritative soulignera votre engagement. ## 10. Avez-vous des questions ? Loin d'être anecdotique, **cette ultime question permet au recruteur de savoir si vous êtes réellement intéressé par le poste**. Pourquoi ? Tout simplement car elle souligne le fait que vous avez des interrogations et des attentes sur la mission. Il est donc impossible de répondre par la négative. Efforcez-vous de poser des questions pertinentes et dont vous ne pouvez pas avoir la réponse autrement. À titre d'exemple, demander le chiffre d'affaires ou le nombre d'employés ne présente pas réellement d'intérêt. A contrario, posez des questions sur l'environnement de travail, sur les clients que vous devrez gérer, sur vos futurs collègues ou sur les projets en cours. C’est une façon de prouver votre volonté de rejoindre l’entreprise.

Image of Parler de ses centres d’intérêt sur son CV : le mode d’emploi
Parler de ses centres d’intérêt sur son CV : le mode d’emploi

**Parler de ses centres d'intérêt sur son CV, c'est une arme à double tranchant**. Si vos passions peuvent vous permettre de vous démarquer des autres candidats, elles peuvent également rebuter le recruteur. Faut-il mettre ses hobbies sur le CV ? Quels centres d’intérêt mettre en avant ? Quels sont les loisirs à éviter ? Autant de questions auxquelles notre guide vous apporte les réponses. ## Pourquoi parler de ses centres d’intérêt sur son CV ? Qu'elle soit intitulée « Centres d'intérêt », « Loisirs » ou même « Hobbies », la rubrique parlant de vos passions est bien souvent indispensable sur un CV. Regroupant toutes vos activités extra-professionnelles, **elle peut constituer une vraie arme pour votre candidature**, tout particulièrement dans le cas d’un [CV étudiant](https://expresscv.com/fr/cv-modele-etudiant) manquant d’expérience. Il faut dire que les centres d'intérêt offrent plusieurs avantages indéniables. -> **Un avant-goût de votre savoir-être** : si les compétences et le niveau de formation sont déterminants dans le processus de recrutement, les employeurs tiennent également compte de vos compétences comportementales désormais, aussi appelées [soft skills sur le CV](https://expresscv.com/fr/blog/les-soft-skills-la-nouvelle-arme-du-cv). D’où l’intérêt de parler de ses loisirs et de ses passions afin d’en dévoiler davantage sur votre personnalité. -> **Un outil de différenciation** : les centres d'intérêt sur votre CV peuvent également vous permettre de vous démarquer des autres candidats, tout particulièrement si vos candidatures sont à compétences égales. Une passion en lien avec l’activité de l’entreprise ou qui révèle des compétences particulières peut dont être utile pour faire la différence. -> **La création d’une proximité** : le recruteur peut également être sensible aux centres d’intérêts présentés dans votre CV, notamment car il a la même activité extra-professionnelle ou qu’il la valorise. Cela permettra de donner un ton plus amical à l'entretien, simplifiant l'échange. ## Quels centres d’intérêt mettre sur son CV ? Vous le savez certainement, tous les loisirs ne se valent pas sur le CV. Pour que l’information soit utile à votre candidature, **il ne faut sélectionner que les centres d’intérêt pertinents** et, si possible, qui ont un lien avec l’activité de l’entreprise. Pour savoir quels centres d’intérêt mettre dans votre CV, retrouvez une liste non-exhaustive des activités les plus intéressantes. -> **Les loisirs culturels** : ils témoignent généralement de votre ouverture d'esprit et de votre intérêt pour le monde. C'est le cas notamment de la peinture, de l'écriture, de la sculpture ou encore des voyages. -> **Les loisirs artistiques** : il s’agit des activités que vous n'appréciez pas seulement suivre, mais que vous exercez également. Ils sont une preuve de votre créativité et de votre implication, à l'image de la pratique d'un instrument de musique, de la participation à un cours dessin, de la pratique du théâtre ou encore de la photographie. -> **Les activités sportives** : le rugby, le tennis, le football, la course à pied… autant de disciplines qui illustrent votre sens de l’investissement et éventuellement votre esprit d’équipe. Ils témoignent également de votre capacité à vous dépasser, tout particulièrement si vous les pratiquez en compétition. -> **Les engagements** : être membre d'une association caritative peut également être utile sur votre CV, notamment pour démontrer votre engagement. La défense de l’environnement, la distribution de repas, l’aide aux sans-abris, le don du sang, le bénévolat… autant d’activités qui peuvent vous permettre de vous démarquer. ## Quels centres d’intérêt éviter sur le CV ? Certains centres d'intérêt sont considérés comme des [informations à ne pas mettre sur un CV](https://expresscv.com/fr/blog/les-4-informations-a-ne-pas-mettre-sur-un-cv). Pourquoi ? Tout simplement car ils peuvent véhiculer une mauvaise image de vous. Vous devez donc **éviter tous les centres d'intérêt qui ont mauvaise réputation, qui ne font pas l'unanimité ou qui ne sont pas pertinents**. À défaut de lister tous les loisirs à bannir de votre candidature, retrouvez plusieurs exemples de ceux qu’il est préférable de mettre de côté : -> une appartenance à un parti politique ou à un syndicat ; -> une passion pour les jeux d'argent, tel que le poker ou le black jack ; -> une pratique souvent jugée « inhumaine », comme la chasse ou la corrida ; -> les disciplines considérées comme violentes, comme le MMA par exemple ; -> une croyance religieuse ou philosophique ; -> les centres d'intérêt inutiles dans le cadre professionnel (Scrabble, scrapbooking, mots-croisés, etc.). ## Que faire si vous n'avez pas de centres d'intérêt ? Si la rubrique loisirs peut être utile sur un CV, elle n'est cependant pas obligatoire. Conséquences ? Si vous n'avez pas de centres d'intérêt particuliers ou qui apportent une valeur ajoutée à votre candidature, **le mieux reste encore de ne pas intégrer cette section**. Dans la mesure où [mentir sur son CV est une fausse bonne idée](https://expresscv.com/fr/blog/mentir-sur-son-cv-une-fausse-bonne-idee), évitez de vous inventer des loisirs ou des passions car le recruteur risque de s'en apercevoir lors de votre entretien. Et s'il le fait, vous pouvez dire adieu à vos chances d'être embauché. Pensez également à **élaborer un argumentaire expliquant pourquoi vous n'avez pas parlé de vos centres d'intérêt sur votre CV**, de façon à être préparé si l'employeur vous en fait la remarque. Vous avez besoin d’aide pour parler de vos centres d’intérêt ? En créant [votre CV en ligne sur ExpressCV](https://expresscv.com/fr), **vous profitez de nombreux outils pour simplifier la rédaction de votre candidature** : modèles de CV par secteur d’activité, conseils professionnels, éditeur en ligne et bien plus encore !

Image of Quelle est la meilleure police de caractères sur un CV ?
Quelle est la meilleure police de caractères sur un CV ?

**Tout comme la mise en page, la police d’écriture utilisée sur votre CV a son importance** : elle révèle votre personnalité, elle favorise la lisibilité de la candidature et elle apporte de l’esthétisme. Oui, mais une question se pose : quelle police de caractères utiliser sur un CV ? Une interrogation légitime tant les fautes de goût sont courantes. On fait le point pour vous permettre de choisir la typographie adaptée à votre CV. ## La police de caractères : au service de l’efficacité du CV Comme nous l’expliquions dans un précédent article, [un bon CV en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-8-ingredients-dun-bon-cv-en-2020), c’est un CV à la fois efficace et esthétique. Car le design n'est désormais plus une option, vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour que votre curriculum vitae soit « beau » et lisible. Et au même titre que la mise en page ou que [la couleur de votre CV](https://expresscv.com/fr/blog/quelle-couleur-de-cv-choisir), **la police de caractères joue pleinement dans la qualité et la performance de votre candidature**. S'il permet de réaliser une candidature à la fois esthétique et agréable à lire, le choix de **la typographie sur le CV a une autre vertu : il peut donner une indication sur votre personnalité**. Tandis que certaines polices d'écriture dénotent d'une certaine originalité, d'autres se montrent plus féminines ou adaptées à un secteur d’activité en particulier (informatique, design, etc.). ## Les 10 meilleures polices d’écriture sur le CV Si vous souhaitez éviter les fausses notes lors de [la rédaction de votre CV étudiant](https://expresscv.com/fr/cv-modele-etudiant) ou professionnel, **le mieux reste encore de choisir une police de caractères qui a déjà fait ses preuves**. En la matière, 10 typographies méritent d'être mentionnées, chacune présentant des qualités qui lui sont propres. -> **Times New Roman et Garamond** : ces polices avec empattement sont celles qui se rapprochent le plus de l'écriture manuscrite. Voilà pourquoi elles sont idéales pour une candidature classique, tout particulièrement auprès des cadres ou pour un poste littéraire. -> **Arial et Verdana** : ces deux typographies ne sont plus à présenter, tant elles habillent déjà de très nombreux CV. On apprécie leur sobriété et leur côté « passe-partout ». En revanche, elles peuvent être à double tranchant, dans la mesure où le recruteur peut considérer que le candidat n'a pas fait d'effort pour se démarquer. -> **Raleway et Didot** : plus originales et moins souvent utilisées sur le CV, ces polices de caractères apportent une touche de fantaisie et de créativité à votre candidature. La première donne l'impression d'une candidature haut de gamme, tandis que la seconde est plus féminine et aérienne. -> **Helvetica Neue, Trebuchet MS et Cambria** : ces trois typographies sont parfaites pour un CV efficace car elles sont à la fois classiques, légères et ultra lisibles. Légèrement plus originales que Times New Roman ou Garamond, elles renvoient une image professionnelle, tout en apportant une pointe de modernité. -> **Haettenschweiler** : encore méconnue, cette police de caractères a cependant toute sa place sur les CV dans la finance ou dans les nouvelles technologies. Avec ses formes originales et une réelle esthétique, elle peut permettre à votre candidature de se démarquer. ## Les typographies à éviter sur le CV Votre police d’écriture préférée ne fait pas partie de notre liste ? Pour éviter la faute de goût, sachez que **certaines typographies ne doivent jamais être utilisées sur un CV**. Mauvaise lisibilité, manque de sérieux, défaut d'originalité, style inesthétique... autant de reproches qu’il est possible de faire à plusieurs polices de caractères en particulier. Voilà pourquoi nous vous déconseillons d’utiliser : -> **Comic Sans** qui manque clairement de sérieux et qui, d'ailleurs, a été élu par Time Magazine comme « la pire police de caractères de tous les temps » ; -> **Calibri** qui a été beaucoup trop utilisée et qui manque cruellement d'identité ; -> **Zapfino** qui se revendique manuscrite mais qui est très difficilement lisible ; -> **Courier** qui n'est plus trop moderne et qui donne l'impression d'un CV dactylographié ; -> **Arial Narrow et Gotham Narrow** (et globalement toutes les polices dites « narrow ») car elles manquent parfois de lisibilité ; -> **Impact** qui est beaucoup trop agressive et qui, d'ailleurs, est souvent utilisée pour les mèmes. ## Les règles pour bien utiliser la police d’écriture sur le CV Pour que la police de caractère de votre CV fasse mouche, **il est également important de suivre certains conseils et règles de présentation**. Quelle que soit la typographie que vous ayez choisie, retrouvez les 5 astuces à suivre pour que votre candidature soit efficace et esthétique. -> **N'utilisez qu'une seule police** : une fois que vous avez choisi la police de caractères de votre CV, n'en changez plus ! Si vous commencez à en utiliser plusieurs différentes, notamment pour les titres, vous risquez de perdre en lisibilité. -> **Soyez léger dans la mise en forme** : de préférence, n'utilisez que le gras et l'italique dans votre CV, plutôt que le souligné ou le barré. Ces mises en forme doivent d'ailleurs être utilisées avec parcimonie et uniquement pour mettre des informations spécifiques en avant (une réussite, une entreprise réputée, etc.). -> **Trouvez la bonne taille de police** : bien que toutes les typographies n’aient pas le même rendu visuel, il est conseillé que la taille de police soit toujours comprise entre 9 pour les CV les plus chargés et 12 pour les CV débutants. -> **Recherchez la police de l’entreprise** : pour une candidature vraiment personnalisée, vous pouvez utiliser la police d’écriture utilisée par l’entreprise où vous postulez. Vous pouvez la trouver sur les supports de communication et sur le site Internet de la société, l'identifier sur WhatTheFont! et la télécharger gratuitement sur Dafont. -> **Envoyez votre CV en PDF** : si vous envoyez votre candidature au format Word, la présentation risque de sauter car votre interlocuteur ne dispose pas forcément de la police d’écriture que vous avez utilisée. En optant pour un envoi PDF, vous évitez de prendre ce risque. Vous n’arrivez pas à vous décider ? Grâce à un large choix de modèles de CV lisibles et esthétiques, [ExpressCV](https://expresscv.com/fr) vous permet de trouver la police d’écriture la mieux adaptée à votre candidature, et ce, en tout simplicité.

Image of Recrutement : dans quelle région envoyer mon CV ?
Recrutement : dans quelle région envoyer mon CV ?

Quelles sont les régions qui recrutent le plus et dans quel secteur d'activité ? Une question à laquelle Jobijoba, un site de recherche d'emploi, tente de répondre à travers son baromètre de l'emploi dans les grandes régions (1). Pour vous, c’est l’occasion de découvrir **les 3 principales régions où envoyer votre CV afin de maximiser vos chances de trouver un emploi**. ## L'Île-de-France : la région qui recrute le plus en France Vous êtes mobile ? Dans ce cas, l’Île-de-France est certainement la région où vous avez le plus de chances de trouver un nouvel emploi. **Avec près de 1,5 million d'offres d'emploi postées sur Jobijoba, soit une progression de 23,7 % sur un an**, la région francilienne est loin devant les autres territoires. Et si [les tendances du recrutement en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-tendances-du-recrutement-en-2020) sont au beau fixe, c'est principalement grâce à Paris, la Capitale regroupant à elle seule plus de 460 000 annonces d'emploi. On retrouve ensuite, à assez bonne distance, Nanterre, Boulogne-Billancourt, Saint-Denis et Courbevoie. Mais au moment de [rédiger votre CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel), il est important de savoir que certains secteurs d’activité sont plus dynamiques que d’autres. Pour preuve, avec **les 5 domaines qui concentrent le plus d’offres d’emploi en Île-de-France**. -> **Le commerce** : regroupant plus de 11 % des offres d'emploi, le secteur recrute principalement des commerciaux (avec un salaire annuel brut de 37 500 €), des assistants commerciaux (26 000 €) et des chargés de clientèle (27 000 €). -> **La petite enfance** : les baby-sitters sont particulièrement recherchés au sein de la région francilienne, avec un salaire brut de 19 000 €/an en moyenne. -> **L'informatique** : les ingénieurs système (50 000 €), les chefs de projet informatiques (55 000 €) et les développeurs java (50 000 €) bénéficient de belles perspectives d’embauche. -> **L'industrie** : dans ce domaine qui concentre 7,6 % des offres d'emploi, ce sont principalement les techniciens de maintenance (25 000 €), les caristes (20 000 €) et les projeteurs (35 000 €) qui sont les plus demandés. -> **La comptabilité** : les comptables (35 000 €) et les assistants comptables (25 000 €) sont également très recherchés en Île-de-France. ## L'Auvergne-Rhône-Alpes : une région où il fait bon envoyer son CV Grâce à une progression de 13,9 % sur un an, **l'Auvergne-Rhône-Alpes a affiché près de 875 000 offres d'emploi, en faisant la seconde région qui recrute le plus**. Sans grande surprise, c'est à Lyon qu'il faut envoyer votre CV pour être recruté car la Ville des Lumières concentre plus de 115 000 annonces d'emploi. Viennent ensuite Grenoble, Clermont-Ferrand, Saint-Priest et Villeurbanne. Contrairement au [top 10 des métiers les plus recherchés sur LinkedIn](https://expresscv.com/fr/blog/top-10-des-metiers-les-plus-recherches-en-2020-selon-linkedin), **la région Auvergne-Rhône-Alpes n’offre pas énormément de possibilités dans l’informatique**. Heureusement, d’autres secteurs affichent de belles opportunités pour trouver un emploi. -> **L'industrie** : au sein de ce secteur qui regroupe 17,3 % des offres d'emploi de la région, les métiers les plus recherchés sont technicien de maintenance (25 400 €), cariste (19 500 €) et agent de production (18 200 €). -> **Le commerce** : tout comme en Île-de-France, les commerciaux (32 500 €), les assistants commerciaux (24 000 €) et les chargés d'affaires (45 000 €) sont très recherchés. -> **Le BTP** : avec plus de 9 % des offres d'emploi, le secteur du bâtiment est particulièrement dynamique en Auvergne-Rhône-Alpes. Ce sont d'ailleurs les électriciens (21 800 €), les conducteurs de travaux (37 500 €) et les maçons (25 000 €) qui en profitent le plus. -> **La santé** : si vous êtes infirmier (25 000 €), aide soignant (19 200 €) ou même médecin (50 000 €), vous avez toutes les chances de trouver rapidement un emploi dans la région. -> **La restauration** : un CV de serveur (18 100 €), de cuisinier (18 600 €) ou de commis de cuisine (18 600 €) a toutes les chances de trouver rapidement preneur. ## La Nouvelle-Aquitaine : une région aux belles perspectives d’embauches C’est la Nouvelle-Aquitaine qui se place en 3ème position des régions où envoyer son CV. **Avec près de 530 000 offres d'emploi publiées, soit une progression de 8,4 % sur un an**, elle devance les Pays de la Loire, le Grand-Est et l'Occitanie. C’est Bordeaux qui s'affirme comme la place forte de l'emploi avec près de 70 000 annonces, tandis qu’elle est suivie par Poitiers, Mérignac, Limoges et Pau. Alors que [la recherche d’emploi s’annonce plus complexe en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/le-panorama-de-la-recherche-demploi-en-2020) que par le passé, il est utile de savoir quels secteurs recrutent avant d’envoyer votre CV. En la matière, **la région Nouvelle-Aquitaine affiche des résultats relativement similaires à ceux de l’Auvergne-Rhône-Alpes**. -> **L'industrie** : concentrant 15 % des offres d'emploi de la région, le secteur recherche avant tout des techniciens de maintenance (25 000 €), des caristes (19 100 €) et des ouvriers (18 000 €). -> **Le BTP** : une fois encore, ce sont les maçons (20 450 €), les électriciens (21 200 €) et les conducteurs de travaux (35 000 €) qui ont le plus de chances de trouver rapidement un emploi en Nouvelle-Aquitaine. -> **Le commerce** : avec un CV de commercial (32 500 €), de technico-commercial (31 700 €) ou d'assistant commercial (21 600 €), vous avez toutes les chances de trouver rapidement un emploi dans la région. -> **La santé** : alors que le secteur regroupe près de 8 % des offres d'emploi de la région, ce sont principalement les infirmiers (22 500 €) et les aides soignants (19 000 €) qui sont les plus recherchés. Les médecins (50 000 €) et les kinésithérapeutes suivent à bonne distance. -> **La restauration** : la Nouvelle-Aquitaine recherche des serveurs (18 000 €), des cuisiniers (19 200 €) et des commis de cuisine (18 000 €). Vous avez besoin d’aide pour candidater ? [En vous inscrivant sur ExpressCV](https://expresscv.com/fr), vous avez accès à des modèles de CV par emploi, à un éditeur de CV en ligne et à des conseils personnalisés. De quoi optimiser votre candidature, avant de postuler dans l’une des 3 régions qui recrutent. *(1) Source : Baromètre emploi Grandes Régions Jobijoba 2018 - Jobijoba – 2019*

Image of Le mode d’emploi pour faire un CV vidéo efficace
Le mode d’emploi pour faire un CV vidéo efficace

À l'heure où les recruteurs doivent éplucher de nombreuses candidatures, bien souvent similaires, **le CV vidéo s'affirme comme une arme utile pour retenir l'attention et se démarquer**. Mais pour qu’il soit efficace, faut-il encore que le candidat respecte un certain nombre de règles. Avantages et inconvénients du CV vidéo, choix du contenu, réalisation et envoi de la candidature : retrouvez nos conseils pour réaliser un CV vidéo qui fait la différence. ## Le CV vidéo : bonne ou mauvaise idée ? En 2020, **le CV vidéo peut être une bonne idée pour se démarquer des autres candidats** et trouver l’emploi de ses rêves. Toutefois, il n’est pas forcément adapté à toutes les candidatures, ni même à tous les profils. ### Les avantages du CV vidéo Plutôt que d'utiliser [un modèle de CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel), un certain nombre de candidats font désormais le choix de postuler en vidéo. **Avec l'essor des nouvelles technologies et des réseaux sociaux, le CV vidéo peut en effet remplacer le format papier traditionnel**, d'autant plus qu'il offre certains avantages indéniables. - **Jouer la carte de l'originalité** : le CV vidéo est une arme redoutable pour se démarquer des autres candidats. Non seulement sa forme est plus originale que le CV classique, mais il montre également l'implication du candidat. Pourquoi ? Tout simplement car le CV vidéo demande du temps et de la préparation, signe que vous portez un réel intérêt à l'offre d'emploi. - **Démontrer ses compétences** : grâce au CV vidéo, vous pouvez vous présenter plus en détails au recruteur. Au-delà de votre personnalité et de votre façon de vous exprimer, ce support vous permet d'illustrer vos compétences. À titre d'exemple, vous pouvez alterner le français et l'anglais pour illustrer votre niveau de langues de façon concrète. - **Retenir l’attention** : [un bon CV en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-8-ingredients-dun-bon-cv-en-2020), c’est un CV qui retient l’attention du recruteur. Le format vidéo s’y prête particulièrement bien puisque peu de candidats l’utilisent. L’employeur a donc beaucoup plus de chances de se souvenir de votre candidature et, par conséquent, de vous recontacter. ### Les inconvénients du CV vidéo **Malgré des avantages indéniables, le CV vidéo ne doit pas être utilisé à la légère**. Il faut dire qu'il présente également des inconvénients, ce qui peut en faire un outil à double tranchant. - **Avoir les compétences nécessaires** : le premier inconvénient du CV vidéo, c’est qu’il demande un minimum de connaissances techniques. Il faut non seulement du matériel adapté (caméra, micro, éclairage, etc.), mais également des logiciels de montage et de compression pour un résultat optimal. Rien de pire qu'une vidéo mal cadrée, floue, avec un son de mauvaise qualité ou trop lourde pour être téléchargée facilement. - **Être à l’aise devant l’objectif** : l’aisance orale n’est pas forcément votre qualité première ? Dans ce cas, il vaut mieux ne pas utiliser de CV vidéo car le recruteur pourrait rapidement s’en rendre compte. - **Justifier votre choix** : l’utilisation d’un CV vidéo doit être pertinent. Dans le cas contraire, le recruteur pourra considérer qu’il s’agit d’un simple artifice. À titre d’exemple, un comptable ou un codeur n’auront pas vraiment de raisons de l’utiliser. Au contraire d’un commercial ou d’un vidéaste puisque le CV vidéo illustre l’une de leurs compétences, la qualité orale pour l’un, les compétences techniques pour l’autre. - **Braquer le recruteur** : le CV vidéo n'est pas forcément apprécié des employeurs, notamment car ils n'ont pas l'habitude de telles candidatures. Cela peut aussi être perçu comme un handicap, dans la mesure où il demande plus de temps pour être consulté et qu'il n'est pas possible de piocher rapidement les informations qui nous intéressent. ## Les astuces pour bien préparer son CV vidéo Tout comme pour [la rédaction d’un CV « classique »](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-vos-10-commandements), le CV vidéo demande un minimum de préparation. Le plus important ? **Choisir les informations que vous souhaitez aborder afin de pouvoir écrire le scénario de votre candidature**. Pour y parvenir, plusieurs règles sont à suivre : - commencez par vous présenter brièvement (identité, métier et poste que vous visez) ; - soyez concis sur vos formations, le dernier diplôme obtenu suffisant généralement ; - énoncez les expériences professionnelles les plus pertinentes et apportez du concret (résultats obtenus, projets réalisés, niveau de langues, etc.) ; - réalisez des phrases percutantes, concises et, surtout, qui correspondent à la façon dont vous vous exprimez à l'oral ; - répondez aux principales interrogations du recruteur : qui êtes-vous, quelles sont vos compétences, que pouvez-vous apporter à l'entreprise et pourquoi souhaitez-vous la rejoindre ? ; - incrustez du texte abordant les points forts de votre candidature ; - tâchez de limiter la durée de votre vidéo à environ 2 minutes au maximum. Une fois que le texte de votre CV vidéo est prêt, il convient de vous concentrer sur les éléments plus techniques. **La forme étant tout aussi importante que le fond, vous devez vous assurer de plusieurs choses** : - essayez d'être sobre et naturel, notamment dans votre tenue, car le format est suffisamment original pour ne pas avoir besoin d'en faire plus ; - optez pour un matériel de captage vidéo performant, une caméra sur trépied et un micro cravate de préférence ; - choisissez un lieu bien éclairé et calme pour tourner la vidéo ; - filmez-vous devant un fond neutre et uni, idéalement blanc ; - entrainez-vous à lire le scénario afin de paraître le plus naturel possible et d’utiliser la bonne intonation. ## Nos conseils pour réaliser et envoyer votre CV vidéo Votre CV vidéo est enregistré ? Avant de l’envoyer, vous devez vous assurer de plusieurs choses : **est-ce qu’on vous entend bien ? La lumière est-elle agréable ? L’image est-elle fixe et de qualité ?** Si les réponses sont positives, vous pouvez à présent passer au montage afin de couper les éventuels blancs ou hésitations, d'ajouter des incrustations (texte, schéma, animation, etc.) et de retoucher l'image ou le son si nécessaire. Pensez également à compresser la vidéo afin qu'elle ne soit pas trop lourde, sans pour autant trop nuire à sa qualité. Pour l’envoyer, vous avez alors deux solutions : - **l’envoi par e-mail** : vous pouvez envoyer votre CV vidéo par e-mail, à condition que le fichier ne soit pas trop volumineux. Cette solution n’est cependant pas préférable car vous pouvez difficilement envoyer une pièce-jointe de plus de 10 Mo, votre message risque de partir dans le courrier indésirable et le téléchargement de la vidéo peut prendre du temps au recruteur ; - **la diffusion d’un lien** : le mieux reste encore de télécharger votre CV vidéo sur une plateforme vidéo, à l’image de YouTube ou de Viméo. Il vous suffira ainsi d’insérer dans votre e-mail un lien vers votre CV, limitant le risque de spam et le temps de téléchargement. Avant d’envoyer votre candidature, gardez cependant un élément à l’esprit : **le CV vidéo ne remplace pas forcément un CV plus classique, ni même une lettre de motivation**. L'idéal est donc de [créer un CV en ligne](https://app.expresscv.com/fr), sur Express CV par exemple, et de le transmettre en même temps que votre CV vidéo. Le recruteur disposera ainsi de tous les éléments nécessaires pour apprécier votre candidature à sa juste valeur.

Image of Quelle couleur de CV choisir ?
Quelle couleur de CV choisir ?

Oubliez la traditionnelle candidature en noir et blanc. **La tendance pour 2020, c’est le CV coloré !** Mais attention : toutes les couleurs de CV ne se valent pas. Pourquoi ? Tout simplement car elles n’ont pas toutes la même signification. Pour vous aider à trancher, découvrez les couleurs de CV tendances à utiliser en cette nouvelle année. ## Couleurs sur le CV : comment bien les utiliser ? Parmi [les ingrédients d'un bon CV en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-8-ingredients-dun-bon-cv-en-2020), on retrouve en première place l'esthétisme de votre candidature. C'est pour cette raison que le choix d'une ou de plusieurs couleurs sur votre CV est désormais un passage (presque) obligé. Mais attention : toutes les nuances et associations colorées ne se valent pas. En effet, le plus important est de **choisir une couleur qui reflète votre personnalité, votre projet et votre secteur d'activité**. Pourquoi ? Tout simplement car un vert discret ne dit pas la même chose de vous qu'un bleu foncé. Reportez-vous au paragraphe suivant pour connaître la signification des couleurs et faire votre choix plus facilement. Si vous souhaitez réaliser un CV coloré, il ne faut pas non plus tomber dans l’excès. Si le flat design – avec ses gros aplats colorés – a été à la mode il y a quelques années, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Désormais, **le CV doit être esthétique, tout en restant sobre**. Le CV minimaliste est d'ailleurs devenu incontournable, notamment grâce à ses lignes épurées et son association discrète de trois couleurs au maximum. Le secret ? Utiliser [un modèle de CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) classique, avec une écriture noire et quelques pointes de couleurs par-ci, par-là, tout particulièrement pour mettre en valeur vos différentes rubriques et la structure de votre CV. ## Les couleurs de CV tendances en 2020 Comme nous l’avons abordé précédemment, toutes les couleurs sur le CV ne se valent pas. **Chaque coloris ayant sa propre signification, il est important de choisir celui qui vous ressemble**. On fait le point sur les 7 couleurs de CV tendances en 2020. ### Le bleu sur le CV : une valeur sûre Réaliser un CV bleu, c'est éviter la faute de goût. À la fois sobre, indémodable et dynamique, **cette couleur illustre une personnalité ouverte et positive**. Apprécié de tous, ce coloris se prête à la majorité des secteurs d’activité. Notre préférence en la matière ? Sans aucun doute le « Classic Blue », élu couleur Pantone de l'année 2020 (code : 19-4052). ### Un CV rouge : le symbole de votre dynamisme Au moment de choisir une couleur de CV, le rouge a également toutes ses chances. Il faut dire qu'il affiche **une image chaleureuse et qu'il symbolise à la fois l'énergie et la rigueur**. Pouvant être perçu comme un coloris trop agressif, il devra être utilisé avec tact, tout particulièrement au sein des domaines de la banque et de la finance. Utilisez le Pantone « Tangerine Tango » (17-1463) pour une candidature vive et affirmée, mais préférez le Pantone « Marsala » (18-1438) pour un CV plus doux et passe-partout. ### Le jaune sur le CV : pour apporter de la fraîcheur Symbole de l'amitié, de la gaité mais aussi du soleil, **le jaune sur le CV est idéal pour créer une candidature stimulante et rafraîchissante**. Très utilisé dans le monde de la gastronomie, ce coloris doit cependant être utilisé avec précaution car il ne s'imprime pas très bien et peut compliquer la lecture. On préférera donc un jaune éclatant pour un meilleur rendu, notamment s'il est associé à un vert d'eau. ### Un CV vert : un signe d’optimisme et d’espoir Vous hésitez à créer un CV vert ? Incontournable dans les secteurs engagés pour l'environnement, mais également dans l'assurance et l'aménagement, **le vert symbolise l'espoir et l'avenir**. Mais pour qu'il démontre votre optimisme, il est important de bien choisir sa nuance. À ce petit jeu, on aime bien le vert pomme, ainsi que le « Greenery » (15-0343), couronné couleur Pantone de 2017. ### Le crème et le brun sur le CV : une preuve de votre adaptation En 2020, les couleurs tendres sont incontournables sur le CV. C'est tout particulièrement vrai pour **les crèmes et les tons bruns discrets qui évoquent un esprit naturel et une atmosphère apaisante**. Ils sont d’ailleurs le signe que vous savez plaire à tout le monde, vous adapter à votre environnement et que vous disposez de belles qualités humaines. Un choix d’autant plus intéressant que [les soft skills sont la nouvelle arme du CV](https://expresscv.com/fr/blog/les-soft-skills-la-nouvelle-arme-du-cv). ### Un CV violet : l’illustration de votre joie de vivre **Si le violet est loin d'être la couleur la plus utilisée sur le CV, il permet pourtant d'affirmer votre gaité**. À mi-chemin entre le bleu et le rouge, il combine les qualités de ces deux coloris : il est à la fois dynamique, tout en restant sobre et consensuel. Voilà pourquoi il convient particulièrement bien aux métiers réputés pour leur joie de vivre, comme la coiffure, les fleuristes ou encore l'habillement et la décoration. En la matière, on ne saurait que trop vous conseiller l'« Ultra Violet » (18-3838), élu couleur Pantone de l'année 2018, et de l'associer à du blanc ou du rose clair. ### Un CV orange : gage d’un bel esprit d’équipe Parmi les couleurs de CV tendances en 2020, on retrouve enfin l’orange. **Il est tonique et illustre le sens de la communication, la créativité et la confiance**. Symbole également de l'esprit d'équipe, il se prête bien aux candidatures dans la publicité, le prêt-à-porter et le marketing. On optera cependant davantage pour un orange discret et légèrement pastel afin de ne pas le rendre trop agressif. Il pourra d'ailleurs même tirer sur le rose, à l'image de la couleur Pantone de 2019, le « Living Coral » (16-1546). Faites confiance à ExpressCV pour [créer votre CV coloré en ligne](https://app.expresscv.com/fr). Grâce à un large choix de modèles de CV, vous êtes sûr de trouver le design qui vous ressemble.

Image of MOOC : comment en parler sur le CV ?
MOOC : comment en parler sur le CV ?

Le Massive Open Online Course, plus couramment appelé MOOC, est un sujet à la mode dans le monde du travail. Permettant de se former à distance, ces cours sont de plus en plus plébiscités par les candidats à l’emploi… et par les entreprises. Pourtant, **il n’est pas toujours facile de parler de ses MOOC sur un CV**. On vous explique tout ce qu’il faut savoir pour y parvenir ! ## Les MOOC sur un CV, c’est quoi ? À l'heure du tout digital, **les MOOC sont devenus incontournables pour se former et développer ses compétences**. Derrière cet acronyme se cachent les « Massive Open Online Course », des cours en ligne accessibles à tous. En règle générale, le participant va suivre cette formation à distance depuis son ordinateur, notamment grâce à des séquences vidéo, des cours retransmis en direct, des outils d'interaction pour échanger et des tests pour se perfectionner. Si l’inscription est bien souvent gratuite, il sera nécessaire de payer pour obtenir un certificat attestant de sa maîtrise du sujet. **Les MOOC peuvent présenter un intérêt à différent moment de la vie du travailleur** : en complément d’une formation initiale, durant sa vie professionnelle en entreprise ou encore en cas de reconversion professionnelle. Il faut dire que ce nouveau support d'apprentissage offre de nombreux avantages. - **Un large choix de formations** : il existe des MOOC dans de très nombreux domaines, de l'économie à l'informatique, en passant par la médecine et les langues. L’idéal pour étoffer [un CV étudiant](https://expresscv.com/fr/cv-modele-etudiant) ou professionnel par exemple. - **Des cours de référence** : qu’ils soient mis ou non sur le CV, les MOOC permettent également de suivre des formations de haut niveau. Si ces cours sont souvent proposés par des plateformes de formation, certaines grandes écoles et universités dispensent également de telles formations en ligne (Harvard, Centrale Lille, Sciences Po, ENA, Polytechnique, etc.). - **Un apprentissage accessible** : en plus de pouvoir être suivis de n'importe où, les MOOC permettent à chaque candidat de se former en fonction de leur planning. Le format étant court et impactant, il est plus facile de se dégager du temps pour suivre la formation. Un avantage d'autant plus intéressant que les MOOC sont généralement gratuits et que l'obtention du certificat coûte toujours moins cher qu'une formation traditionnelle. ## Comment intégrer ses MOOC sur un CV ? Si l'intérêt de ces formations à distance est réel, une question se pose : **comment parler de ses MOOC sur un CV ?** Car il n’est pas encore connu de tous les employeurs, ce type d’apprentissage peut déconcerter les candidats au moment de les présenter dans leur candidature. Pour éviter les écueils, retrouvez nos 3 conseils en la matière. ### 1. MOOC sur le CV : soyez pédagogue La première règle à respecter, c'est de mettre votre MOOC en valeur dans la rubrique formation de votre CV. Plutôt que de le placer en toute fin, un peu comme si vous en aviez honte, mettez cette information au tout début de la section, à condition que ce soit pertinent. Rappelez-vous toutefois que les recruteurs ne connaissent pas forcément ce type de formation. Voilà pourquoi **vous devez apporter un certain nombre d'informations concernant votre ou vos MOOC** : la thématique de la formation, la durée, les dates, l'organisme formateur ou encore la nature de la certification. Parmi [nos conseils pour rédiger un CV en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-8-ingredients-dun-bon-cv-en-2020), la sélection des informations occupe une place centrale. Il en va de même pour les MOOC : **vous ne devez évoquer que les formations qui présentent un intérêt**. Exit les cours de 10 heures et privilégiez plutôt les formations sur plusieurs mois, idéalement avec un contrôle continu. Seules ces dernières pourront avoir un écho favorable aux oreilles des recruteurs. ### 2. MOOC sur le CV : choisissez bien vos formations Rappelez-vous cependant qu’**on ne devient pas un spécialiste d’une discipline sans pratique**. Après avoir suivi une formation de seulement quelques jours, trop nombreux sont les candidats à s'affirmer expert dans tel ou tel domaine. Vous devez avoir conscience qu'un MOOC sur le langage Python ne fait pas de vous un développeur. Idem : un MOOC de 15 heures sur l’apprentissage du chinois ne vous rend pas bilingue. Lorsque vous en parlez dans votre candidature, vous devez donc rester à la fois honnête et humble. D’autant plus que [mentir sur son CV est une fausse bonne idée](https://expresscv.com/fr/blog/mentir-sur-son-cv-une-fausse-bonne-idee). S’ils ne permettent pas de devenir un spécialiste d’un domaine en particulier, les MOOC servent néanmoins à assimiler de nouvelles connaissances et à élargir ses compétences. Mais pour cela, **faut-il encore bien choisir la formation que vous suivez**. Aussi bien pour que l’information soit pertinente sur votre CV, mais également pour acquérir de vraies compétences. Pour cela, quatre conseils sont à suivre. - **Comparer les cours** : avant de vous inscrire à une formation, prenez le temps de regarder tous les MOOC qui existent dans ce domaine, ainsi que le contenu de l'apprentissage. C'est le meilleur moyen de sélectionner un cours que vous aurez envie de suivre jusqu'au bout. Pour cela, vous pouvez notamment utiliser le site Class Central qui répertorie tous les MOOC disponibles. Préférez également des formations sur le long terme afin que celles-ci aient une vraie valeur. - **Penser pratique** : pour que le MOOC ait son importance sur votre CV, il doit vous apporter un plus indéniable. Vous devez donc éviter les formations trop éloignées de votre secteur d’activité (sauf dans le cas d’une reconversion professionnelle) et privilégier des cours utiles pour votre vie professionnelle. À titre d'exemple, Centrale Lille propose un MOOC sur la gestion de projet très pratico-pratique, où on y apprend notamment à réaliser des comptes rendus de réunion, des matrices SWOT et des rétroplannings. - **Suivre des cours gratuits** : n'étant pas forcément encore très connus des entreprises, les MOOC n'ont pas la même valeur qu'une formation classique. Pour éviter des dépenses inutiles, il est donc recommandé de suivre des formations gratuites. Un conseil d'autant plus pertinent qu'il existe de nombreux MOOC prestigieux qui sont gratuits. À l'issue de l'apprentissage, vous pourrez toujours payer pour obtenir un certificat prouvant la réalisation du MOOC. - **S’investir totalement** : le taux de réussite aux MOOC est très faible, 5 % en moyenne (1). Non seulement peu de candidats payent pour obtenir le certificat, mais de nombreux élèves ne vont pas jusqu'au bout de la formation. Il faut dire qu'il peut être tentant de suivre les cours de façon lointaine, sans vraiment s'investir. Dans ce cas, aucune chance que le peu que vous ayez appris ait réellement de l’importance sur votre CV. ### 3. MOOC sur le CV : pensez aux certifications Comme nous l'évoquions précédemment, il est possible de payer à l'issue de la formation afin d'obtenir une certification prouvant votre assiduité et votre réussite. Il peut être intéressant de le faire afin de pouvoir apporter une preuve à l'employeur que vous avez réellement élargi votre champ de connaissances. S'il ne sert à rien d'envoyer le certificat en même temps que votre CV, **vous devez indiquer sur votre candidature que vous avez bien obtenu la certification** et que vous pouvez la présenter si nécessaire. Si les prix varient selon les formations, le certificat va coûter en moyenne entre 40 et 100 €. Une somme raisonnable, surtout si vous avez suivi la formation pendant plusieurs mois. Le saviez-vous ? Certains MOOC peuvent également délivrer **un badge virtuel qui apparait sur votre profil LinkedIn à l'issue de la formation**. Vous ne devez pas vous en priver car cela permet de plus facilement mettre en avant votre apprentissage. Mais, au risque de nous répéter, pensez à bien vous renseigner sur la valeur de la formation avant de vous engager... au risque de perdre votre temps. ## Parler de ses MOOC sur le CV : une bonne idée ? Malgré les avantages que présentent les MOOC, la question de leur pertinence sur le CV peut se poser. Pourquoi ? Tout simplement car **la valeur académique de ces formations à distance fait débat**. Aucun diplôme, possibilité de tricher pendant les évaluations ou encore absence de suivi des élèves : les reproches à l’encontre des MOOC sont à la fois nombreux et légitimes. Malgré tout, il semblerait que les professionnels soient sensibles au suivi d'une telle formation. Pour le recruteur, **parler d’un MOOC sur son CV peut en effet faire la différence à plus d’un titre**. - **Une preuve de votre modernité** : les entreprises recherchent des candidats au fait des dernières innovations, capables de jongler avec les tendances et de s’adapter. Participer à un MOOC et en parler sur votre CV, c’est la preuve que vous êtes bien dans votre époque et que vous pourrez apporter des choses à l’employeur. - **Un « keyword » indéniable** : vous avez suivi un MOOC sur la protection des données, sur le community management, sur la cybersécurité ou même sur le Big Data ? Bien que cela ne fasse pas de vous un spécialiste, c'est un véritable argument auprès des recruteurs puisque ces domaines sont très prisés. Ils font même partie des [métiers les plus recherchés en 2020 sur LinkedIn](https://expresscv.com/fr/blog/top-10-des-metiers-les-plus-recherches-en-2020-selon-linkedin). - **Une illustration de votre motivation** : suivre un MOOC dans son intégralité demande de la persévérance et de la motivation, a fortiori s’il dure plusieurs mois. Pour les employeurs, c’est la preuve que vous êtes capable de vous investir à 200 % dans votre réussite professionnelle et, par conséquent, dans celle de votre entreprise. Besoin d’aide pour parler des MOOC que vous avez suivis ? [Créez votre CV en ligne sur ExpressCV](https://expresscv.com/fr) et profitez de conseils personnalisés pour construire votre candidature. (1) MOOCs : seuls 5% des inscrits valident leur formation - Le Figaro

Image of CV Europass : vos questions, nos réponses
CV Europass : vos questions, nos réponses

Le CV Europass, c’est un service de création de CV développé par l’Union européenne. Grâce à un éditeur en ligne, il est possible de remplir différents champs afin de créer un CV selon un référentiel et un format uniques. **Bien qu’il présente des avantages, le CV Europass n’est pas exempt de tout reproche**. Pour savoir s’il faut utiliser ce service, on répond à toutes vos questions sur le CV Europass. ## Le CV Europass, c’est quoi ? À la fin des années 1990, la Commission européenne s'est penchée sur la question de la transparence des qualifications dans le cadre de la recherche d'emploi au sein du Vieux Continent. À cette occasion, le Forum européen sur la transparence des qualifications professionnelles a été créé afin notamment de **faciliter la mobilité des travailleurs au sein de l’Europe en favorisant la transparence des qualifications professionnelles**. Tout ceci a finalement conduit à la création du site Europass en 2005, puis d’un nouveau CV Europass en 2012. Concrètement, **le CV Europass permet de présenter ses compétences et ses qualifications grâce à un format préétabli de curriculum vitæ**. Autrement dit, les candidats à l'emploi utilisent tous le même modèle de CV, avec un design unique, pour réaliser leur candidature. Pour cela, la plateforme met à disposition un créateur de CV en ligne, invitant les utilisateurs à personnaliser les différentes sections du CV (identité, formation, expériences, etc.). Disponible dans 28 langues différentes, le CV Europass s'accompagne également de 4 autres documents complémentaires : - **le Supplément au diplôme** : il permet aux établissements d'enseignement supérieur d'apporter davantage d'informations quant aux diplômes délivrés, permettant ainsi d'expliciter le contenu d'une formation auprès d'autres pays ; - **le Passeport de langues** : il sert à indiquer son niveau de langues en fonction du référentiel créé par l'Union européenne ; - **l'Europass Mobilité** : ce document sert à lister les stages réalisés à l'étranger, mais également les périodes d'enseignement académiques effectuées en dehors de son pays natal. - **le Passeport européen de compétences** : il s'agit d'un dossier électronique qui va regrouper les différents documents de la candidature, dont le Passeport de langues, les photocopies des diplômes et les attestations de travail. ## Comment utiliser le CV Europass ? La plateforme Europass permet aussi bien de [créer un CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) qu'un CV étudiant. Pour cela, vous devez vous connecter à l’éditeur et remplir les différents champs proposés. - **Informations personnelles** : indiquez toutes les informations vous concernant (prénom, nom, adresse, numéro de téléphone, etc.) ainsi que l'intitulé de votre recherche d'emploi (nature de la recherche et emploi visé). - **Expériences professionnelles** : vous pouvez ajouter et détailler toutes les expériences que vous souhaitez (dates, fonction occupée, employeur, descriptif de la mission, etc.). Elles seront classées de la plus récente à la plus ancienne, sur [le principe du CV antéchronologique](https://expresscv.com/fr/cv-type-chronologique). - **Éducation et formation** : détaillez vos différentes formations et indiquez si le diplôme obtenu entrait dans le cadre de la classification CEC (Cadre européen des certifications) ou nationale. - **Compétences personnelles** : cette rubrique regroupe les informations relatives aux langues et à vos différentes compétences (en communication, en management, numériques et professionnelles). Vous pouvez d'ailleurs utiliser le référentiel baptisé « Cadre européen commun de référence » afin d'auto-évaluer votre niveau pour chaque compétence (A1/A2 pour l’utilisateur élémentaire, B1/B2 pour l'utilisateur indépendant ou C1/C2 pour un utilisateur expérimenté). Une fois toutes les informations intégrées, vous avez la possibilité de télécharger votre CV, notamment au format PDF. Vous pourrez ensuite revenir sur la plateforme pour le mettre à jour, et ce, depuis n'importe quel ordinateur. ## Faut-il utiliser le CV Europass ? **Les avantages du CV Europass sont indéniables**. En plus d'être obligatoire pour certains postes, notamment si vous postulez à l'étranger, ce format unique permet de présenter ses qualifications de façon efficace et claire. Il est aussi utilise pour diffuser son CV relativement facilement, notamment en donnant un code d'accès public aux recruteurs afin qu'ils puissent le consulter en ligne. Notons également qu'il est possible de connaître les statistiques de visite de son CV, donnant ainsi un ordre d'idée de son exposition et de l'attractivité de sa candidature. Malgré tout, **le CV Europass présente un certain nombre d’inconvénients qui peuvent être rédhibitoires**. Retrouvez ci-dessous les principaux points noirs de ce service de création de CV en ligne. - **Une candidature dépersonnalisée** : le principal défaut du CV Europass est de ne pas laisser le choix quant au format et au style de son CV. Il est ainsi plus difficile de faire en sorte que sa candidature se démarque, tout particulièrement car il empêche de construire le CV autour de vos points forts. Un inconvénient d’autant plus important qu’il va aussi être compliqué de personnaliser son CV pour chaque entreprise. - **Un défaut d’implication** : pour le recruteur, un CV Europass peut également dénoter un manque de motivation du candidat. Pourquoi ? Tout simplement car ce dernier va simplement remplir les champs proposés, sans s’impliquer véritablement dans la création du document. - **Une faible rétention** : car tous les CV Europass se ressemblent, il est presque impossible pour les recruteurs de garder une candidature en particulier en tête. Votre candidature risque ainsi de passer inaperçue ou, pire encore, d'attirer l'attention mais de ne pas pouvoir être retrouvée parmi tous les CV car ces derniers sont identiques. Autant de raisons qui doivent vous amener à préférer [utiliser Express CV pour créer un CV unique](https://expresscv.com/fr). Pourquoi ? Tout simplement car cette plateforme de création de CV en ligne vous offre **de nombreuses fonctionnalités dont ne dispose pas le CV Europass** : - un large choix de modèles de CV pour trouver celui qui vous ressemble ; - la possibilité de personnaliser votre candidature de A à Z ; - des conseils personnalisés pour créer votre CV en ligne ; - un rétroplanning pour suivre votre recherche d’emploi.

Image of Top 10 des métiers les plus recherchés en 2020 selon LinkedIn
Top 10 des métiers les plus recherchés en 2020 selon LinkedIn

Vous avez pour objectif de trouver un nouvel emploi en ce début d’année ? Avant d’actualiser votre CV, il est primordial de **savoir quels sont les métiers les plus populaires en 2020, notamment pour orienter votre candidature sur des postes porteurs**. Et c'est un rapport réalisé par LinkedIn - identifiant les professions avec le plus fort taux de croissance sur la plateforme – qui nous apporte la réponse (1). ## 1. Délégué à la protection des données L'instauration du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) a transformé l'organisation des entreprises, nécessitant notamment d'améliorer la gestion et la protection des données collectées. Voilà pourquoi **le nombre de délégués à la protection des données** - métier le plus recherché en 2020 sur LinkedIn - **a été multiplié par 32 en l'espace de 5 ans**. - **Compétences nécessaires** : maîtrise du droit de la protection de la vie privée et du RGPD. - **Villes qui recrutent** : Paris et Lyon - **Secteurs avec une forte demande** : l'administration publique, l'assurance, la banque et les TIC (Technologies de l'information et de la communication). - **Ancien métier** : avocat, informaticien et juriste. ## 2. Ingénieur en intelligence artificielle Vous êtes ingénieur informaticien et vous souhaitez refaire [votre CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-type-fonctionnel) ? En orientant votre candidature autour de l'ingénierie en intelligence artificielle, vous maximisez vos chances d'être recruté. Preuve de la popularité de ce métier, on compte désormais **16 fois plus d'ingénieur IA qu'il y a 4 ans**. Une profession indispensable à l'heure où l'intelligence artificielle et le machine learning sont des leviers d'innovation. - **Compétences nécessaires** : machine learning, IA et data science. - **Villes qui recrutent** : Paris. - **Secteurs avec une forte demande** : les TIC, l’édition de logiciels et la recherche. - **Ancien métier** : ingénieur (recherche, logiciel, etc.) et data scientist. ## 3. Agent immobilier C’est un peu l’ovni de ce classement des métiers qui recrutent en 2020 selon LinkedIn. Pourquoi ? Tout simplement car il s’agit de la seule profession n’ayant pas un lien direct avec l’informatique. Mais avec la baisse des taux d'intérêts et l'explosion des transactions immobilières, **le métier d'agent immobilier est plus porteur que jamais**. - **Compétences nécessaires** : négociation, connaissances immobilières et vente. - **Villes qui recrutent** : Paris. - **Secteurs avec une forte demande** : l’immobilier, la construction et le commerce de gros. - **Ancien métier** : agent commercial, directeur de magasin et commercial. ## 4. Customer success specialist Doté de compétences techniques et relationnelles, le customer success specialist est désormais indispensable : il explique et **assiste les consommateurs dans l'usage de services et produits technologiques**. Un métier qui concerne 15 fois plus de personnes qu'il y a seulement 5 ans. - **Compétences nécessaires** : SaaS (logiciel en tant que service), CRM (gestion de la relation client) et forces de vente. - **Villes qui recrutent** : Paris. - **Secteurs avec une forte demande** : les TIC, le marketing, la communication et la publicité, la finance et l’édition de logiciels. - **Ancien métier** : chef de projet, directeur de clientèle et expert du développement commercial. ## 5. Community manager Sur le marché de [la recherche d'emploi en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/le-panorama-de-la-recherche-demploi-en-2020), **le métier de community manager va poursuivre sa percée** entamée il y a déjà quelques années. Alors que l'image et la réputation de marque sont devenues essentielles, il doit animer la communauté pour créer un sentiment d'appartenance et résoudre les conflits. - **Compétences nécessaires** : Internet, marketing, suite Adobe et communication. - **Villes qui recrutent** : Paris. - **Secteurs avec une forte demande** : le marketing, la communication et la publicité, les relations publiques, le sport et Internet. - **Ancien métier** : chef de projet, responsable communication et conseiller commercial. ## 6. Ingénieur en fiabilité de site En sixième position des métiers qui recrutent en 2020 selon LinkedIn, **l'ingénieur en fiabilité de site a pour mission de veiller à ce que l'accessibilité des plateformes web** soit en accord avec la réglementation. Voilà pourquoi ce responsable des processus opérationnels est de plus en plus recherché. - **Compétences nécessaires** : Ansible, DevOps, Go, etc. - **Villes qui recrutent** : Paris, Lyon, Lille, Nantes et Nice. - **Secteurs avec une forte demande** : les TIC, l’édition de logiciels, Internet et la banque. - **Ancien métier** : ingénieur (logiciel, système, etc.) et administrateur réseau. ## 7. Spécialiste en cybersécurité Alors que plus de 1 000 fuites de données ont été signalées en 2018 et que les rançongiciels ne cessent d'exploser, **les entreprises ont obligatoirement besoin d'un spécialiste de la sécurité des réseaux désormais**. Un constat qui devrait se renforcer à l’ère du tout-Internet. - **Compétences nécessaires** : sécurité réseau, cybersécurité et sécurité des informations. - **Villes qui recrutent** : Paris, Toulouse et Chambéry. - **Secteurs avec une forte demande** : les TIC, l’informatique, la banque et la finance. - **Ancien métier** : chef de projet, ingénieur réseau et consultant en sécurité. ## 8. Ingénieur DevOps [Les tendances de recrutement sont au beau fixe pour 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-tendances-du-recrutement-en-2020). Un constat qui s'applique tout particulièrement aux spécialistes DevOps, **ces experts de la gestion de l'infrastructure informatique**. Leur rôle ? Chapeauter toutes les équipes informatiques (codeurs, développeurs, etc.) pour assurer la bonne organisation des réseaux. - **Compétences nécessaires** : Ansible, DevOps, Git, etc. - **Villes qui recrutent** : Paris, Lyon, Lille, Toulouse et Nice. - **Secteurs avec une forte demande** : les TIC, Internet, l’édition de logiciel et la banque. - **Ancien métier** : Ingénieur (logiciel, système, développement, etc.) et administrateur réseau. ## 9. Ingénieur data À l'heure où les données sont l'une des ressources les plus précieuses, l'ingénieur data a pour mission de **créer et de gérer les solutions qui permettent de trier ces informations**. Raison pour laquelle ce profil est recherché dans divers domaines, allant de la banque au marketing. - **Compétences nécessaires** : Scala, big data, Hadoop, etc. - **Villes qui recrutent** : Paris, Lyon, Nantes, Lille et Toulouse. - **Secteurs avec une forte demande** : les TIC, l’édition de logiciels, Internet, la banque et le marketing. - **Ancien métier** : ingénieur logiciel, développeur et data scientist. ## 10. Data scientist Au moment de [rédiger les expériences professionnelles de votre CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience), il est pertinent de mettre en avant vos compétences de data scientist. Il faut dire que ce **spécialiste de l'analyse des données est devenu indispensable pour exploiter tout le potentiel de la data**. Mais attention : près de 80 % des postes sont à pourvoir à Paris. - **Compétences nécessaires** : data science, python, machine learning, etc. - **Villes qui recrutent** : Paris, Lyon, Lille, Toulouse et Grenoble. - **Secteurs avec une forte demande** : les TIC, la banque, Internet et l’édition de logiciels. - **Ancien métier** : ingénieur R&D et analyste data. *(1) France 2020 : les métiers les plus recherchés - LinkedIn - 2019*

Image of Les tendances du recrutement en 2020
Les tendances du recrutement en 2020

**Et si 2020 était l'année idéale pour refaire son CV, changer d'emploi et découvrir de nouveaux horizons ?** À en croire les résultats d’une étude réalisée par Hays et HelloWork, tous les voyants sont au vert pour quitter son entreprise et postuler ailleurs. Intentions de départ, prévisions d’embauche, niveaux de rémunération et fidélité à l’entreprise : découvrez toutes les grandes tendances du recrutement pour 2020. ## Les Français veulent changer d’emploi en 2020 L'année 2019 n'aura pas été propice à la découverte de nouveaux horizons : **seulement 20 % des actifs ont changé d'emploi contre 33 % en 2018**. C'est l'enquête « Etude de rémunération nationale 2020 », réalisée par le réseau de recrutement Hays et HelloWork, qui nous l'apprend (1). Avec plus de 1 500 personnes interrogées, issues de 25 secteurs d'activité, l'enquête dresse les grandes tendances nationales du recrutement pour 2020. Si peu de travailleurs français ont quitté leur emploi en 2019, ils sont plus nombreux que jamais à envisager de le faire d'ici les 12 prochains mois (87 % contre 79 % en 2018). À ce titre, **ce sont bien les petites et moyennes entreprises qui devraient animer le marché** de [la recherche d'emploi en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/le-panorama-de-la-recherche-demploi-en-2020). Pourquoi ? Tout simplement car 54 % des répondants privilégient les TPE, les PME et les PMI, contre seulement 20 % préférant postuler au sein d’un grand groupe. Côté employeur, on est également confiant en ce qui concerne les recrutements en 2020. Pour preuve, plus de **8 employeurs sur 10 envisagent déjà de recruter de nouveaux collaborateurs dans les 12 prochains mois**. Une bonne nouvelle pour les candidats – qu’ils aient déjà un travail ou non – qui devrait les inciter à actualiser leur candidature en suivant [les tendances d'un bon CV en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-8-ingredients-dun-bon-cv-en-2020). Les déclarations des entreprises se confirment d'ailleurs dans les faits puisqu'elles sont 96 % à avoir embauché de nouvelles personnes en 2019. Les causes principales ? Un remplacement suite à une démission ou un licenciement (pour 75 % des employeurs), un accroissement de l'activité (63 %) et la création de postes (52 %). Autre élément d’enseignement : les actifs semblent rechercher davantage d’indépendance. Pour preuve, **13 % des personnes prêtes à changer d'emploi envisagent de devenir freelance en 2020**. Il faut dire que la situation s'y prête puisque 1 entreprise sur 5 pense recourir aux services d'un indépendant dans l'année à venir. ## La rémunération : une différence de perception non négligeable L’étude s’est également intéressée aux conditions de rémunération pratiquées dans l’Hexagone. Bien que la question du salaire soit toujours délicate, **31 % des salariés se considèrent bien payés** et 47 % affirment gagner plus de 2 000 € net mensuel (avant imposition). La rémunération n’apparaît donc pas comme le principal levier incitant à changer d'emploi. Un constat qui semble se confirmer puisque 56 % des interrogés s'attendent à être augmentés chaque année. Une revalorisation salariale qui, selon les salariés, se justifie par la qualité du travail réalisée (pour 71 % des sondés), l'augmentation du coût de la vie (46 %) et une charge de travail plus importante (42 %). Les salariés n'ont d'ailleurs pas peur d'en faire la demande, dans la mesure où ils sont 64 % à être à l'origine de la négociation. Sur le sujet, il existe malgré tout des différences de perception importantes entre les entreprises et les salariés. Ainsi, plus de **8 employeurs sur 10 considèrent que leurs collaborateurs sont bien payés** (contre seulement 31 % pour les premiers concernés). Il faut dire que les sociétés ont le sentiment de faire les efforts nécessaires en matière de rémunération. À titre d'exemple, la moitié d'entre elles affirme réaliser des augmentations générales chaque année. Mais ces revalorisations ne doivent cependant rien au hasard ! 70 % des entreprises utilisent en effet des grilles de salaires et justifient les augmentations par certains motifs spécifiques : la qualité du travail réalisé (pour 64 % des entreprises sondées), une promotion (58 %) et un nouveau périmètre de poste (42 %). ## En 2020, l’heure est à l’infidélité [Rédiger un CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience) alors qu'ils ont déjà un emploi, de nombreux salariés devraient y songer. Une raison principale l’explique : la fidélité à l'entreprise ne semble plus vraiment être d'actualité. Toujours selon l'étude réalisée par Hays, **35 % des travailleurs tricolores ne se considèrent plutôt pas ou pas du tout attachés à leur entreprise**. Plus parlant encore : 6 actifs sur 10 ne se voient plus dans la même société dans les 2 années qui viennent. A contrario, seulement 16 % des salariés pensent être toujours dans la même entreprise d'ici 10 ans. Conséquence ? 76 % des salariés seraient prêts à quitter leur emploi du jour au lendemain s'ils recevaient une proposition plus intéressante. Une question se pose donc : comment choisir une entreprise donnant envie d’y être fidèle ? A priori, vous devez sélectionner votre potentiel employeur en fonction de critères qui tendent à améliorer votre sentiment d'appartenance, comme l'intérêt du poste, l'ambiance et les conditions de travail. Et d'ailleurs, vous ne devez pas avoir peur de partir à l'aventure puisque **52 % des entreprises sont prêtes à réembaucher d'anciens collaborateurs**. Une raison largement suffisante pour rester à l'écoute du marché, actualiser votre candidature de façon régulière et [utiliser un modèle de CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) adapté à votre secteur d’activité. À n’en pas douter, les nouvelles opportunités professionnelles ne tarderont pas à arriver, d’autant plus que **les intentions d'embauche pour 2020 n'ont jamais été aussi élevées depuis 2012** selon ManpowerGroup (2). Besoin d’aide pour mettre à jour votre candidature ? Sur [ExpressCV](https://expresscv.com/fr), tout est réuni pour vous permettre d’actualiser vos supports et de décrocher l’emploi de vos rêves : large choix de modèles de CV, conseils de rédaction, outil de rétroplanning, etc. *(1) Etude de rémunération nationale 2020 - Hays et HelloWork - 2020 (2) Baromètre ManpowerGroup des perspectives d'emploi - ManpowerGroup – 2019*

Image of Les 8 règles pour rédiger un CV pour une alternance
Les 8 règles pour rédiger un CV pour une alternance

Obtenir un contrat en alternance ou d'apprentissage, cela peut rapidement se transformer en parcours du combattant. **Pour vous démarquer des autres candidats, il est donc important de soigner votre CV d'alternant ou d'apprenti**, d'autant plus que le recruteur n'a généralement que peu de temps à consacrer à votre candidature. Rédaction d’une biographie, mise en avant de vos réalisations et emphase sur vos compétences : découvrez nos 8 conseils pour réaliser un CV pour un apprentissage ou une alternance. ## 1. Soignez l'accroche de votre CV en alternance Dès le premier coup d'œil, le recruteur doit savoir pour quel type de poste vous candidatez car il ne consacre en moyenne que 30 secondes par candidature. Sous votre nom, **vous devez donc mettre en majeur une information sur votre CV d’alternant : le poste visé et la nature du contrat envisagé**. À titre d'exemple, il sera possible d’inscrire « *Chef de projet marketing en alternance* » ou « *Assistant comptable en apprentissage* ». L’employeur comprendra ainsi immédiatement l’objet de votre demande et aura plus de chances de vous recontacter s’il recherche un alternant ou un apprenti. ## 2. Ajoutez une biographie sur votre CV en apprentissage La mini-biographie, c'est l'un des [ingrédients pour un bon CV en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-8-ingredients-dun-bon-cv-en-2020). Il s'agit d'une courte description - placée au-dessus des rubriques formation et expériences de votre CV en apprentissage - qui **décrit en 3 ou 4 lignes vos atouts, vos objectifs professionnels** et le fait que vous recherchez une alternance ou un apprentissage. Grâce à cette rubrique, le recruteur a déjà un aperçu de votre profil, ce qui lui permet d'en savoir davantage sur votre candidature. ## 3. Ne sous-estimez pas la section formation de votre CV d’alternant Dans la mesure où les alternants et les apprentis ont déjà un pied dans le monde du travail, ils ont souvent tendance à mettre davantage en avant leurs [expériences professionnelles sur le CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience). Bien que cela soit possible, il semble plus judicieux de **débuter par votre parcours scolaire car votre projet d'alternance s'inscrit dans le cadre de votre formation**. C’est d’ailleurs tout particulièrement le cursus qui vous amène à réaliser un apprentissage qui est important. Pourquoi ? Tout simplement car c’est celui que vous allez suivre en parallèle de votre présence au sein de l’entreprise. ## 4. Concentrez-vous sur vos stages pour votre CV en alternance Pour rédiger un CV pour un apprentissage, il faut également mettre en avant les différents stages que vous avez réalisés auparavant, tout particulièrement s’ils ont un lien avec le poste visé. S'ils s'inscrivent véritablement dans votre projet professionnel, **n'hésitez pas à développer les informations consacrées à vos stages** : le poste occupé, le nom de l’entreprise, la durée de la mission, les missions confiées et, plus important encore, vos réussites (événement organisé, gain de trafic sur un site, etc.). Appuyez votre argumentaire sur des chiffres et des exemples concrets qui sont appréciés par les recruteurs. Il peut d'ailleurs être judicieux de supprimer vos jobs d'été ou étudiant afin de vous concentrer uniquement sur vos différents stages en entreprise. Quant aux missions qui sont plus anciennes ou qui n’ont pas de rapport avec le poste pour lequel vous postulez, vous pouvez vous contenter de mentionner le strict minimum (poste, entreprise et dates), sans développer davantage. ## 5. Valorisez vos compétences sur votre CV d’apprenti [Les compétences professionnelles sur un CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-competence), cela peut faire la différence entre deux candidatures équivalentes. Pour vous démarquer, vous pouvez notamment souligner : votre niveau de langue (si possible avec votre score à un test comme le TOEIC ou le TOEFL), les logiciels que vous maîtrisez, vos éventuelles certifications (Google Ads, Open Classroom, etc.) et vos compétences comportementales (créativité, esprit d'équipe, etc.). Rappelez-vous cependant que **vous devez pouvoir justifier toutes les compétences professionnelles que vous avancez**, notamment en expliquant la façon dont vous les avez acquises. ## 6. Pensez à intégrer des références sur votre CV d’apprentissage À condition que vos précédents stages se soient bien déroulés, vous avez la possibilité d'**ajouter le nom et les coordonnées de votre ancien maître de stage sur votre CV** (avec son accord au préalable). Le recruteur sera ainsi susceptible de le contacter afin d'en savoir davantage sur votre profil et vos compétences. Cela pourra d'ailleurs vous permettre de vous démarquer des autres candidats, dans la mesure où l'employeur aura davantage de certitudes sur vos capacités. ## 7. Ne mentionnez que les centres d’intérêt « utiles » L'une des principales erreurs lors de [la rédaction d'un CV étudiant](https://expresscv.com/fr/cv-modele-etudiant), c'est de vouloir absolument mettre en avant ses centres d'intérêt. Pourtant, cela peut vous desservir si vos hobbies sont peu pertinents. En revanche, **mettez l’accent sur vos passions et vos engagements qui prouvent votre détermination ou votre sens de l’excellence** : une pratique assidue d'un instrument de musique, une pratique sportive en compétition, une participation à des événements notables, une appartenance à une association caritative, etc. Autant d’activités personnelles qui sont une indication sur votre personnalité et votre détermination. ## 8. Ne négligez pas vos informations personnelles sur votre CV en alternance Sur [un CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel), il est parfois conseillé de retirer certaines informations personnelles afin d’éviter toute éventuelle discrimination, comme l’âge ou l’adresse. Sur un CV pour un apprentissage, c’est différent. Par exemple, l’employeur a besoin de savoir que votre situation géographique vous permet à la fois de suivre votre formation et d’être présent en entreprise, sans avoir à parcourir des centaines de kilomètres. **Votre âge doit également apparaître sur votre CV d'alternant** car votre niveau de rémunération va généralement en dépendre. N'oubliez pas non plus les renseignements essentiels pour vous recontacter ou en savoir davantage sur votre profil, dont votre numéro de téléphone, votre adresse email et votre profil LinkedIn.

Image of Le panorama de la recherche d’emploi en 2020
Le panorama de la recherche d’emploi en 2020

Comment se déroule le processus de recrutement ? Comment les candidats recherchent un emploi ? Quelles erreurs sont rédhibitoires aux yeux des recruteurs ? Autant de questions auxquelles l'enquête *Le recrutement et la recherche d'emploi en 2019* (1), menée par HelloWork, tente de répondre. **L’occasion de découvrir les ingrédients d’une bonne candidature en 2020**. ## Une recherche d’emploi qui devient plus complexe Premier enseignement : **plus de la moitié des recruteurs estime que le recrutement a été plus compliqué en 2019** que l'année précédente. Ils l'expliquent principalement par le fait que les candidats sont plus sollicités que par le passé, qu'ils disposent de moins de candidatures et que les postulants sont désormais plus exigeants. A contrario, seulement 3 % des employeurs considèrent qu'il a été plus facile de recruter. Un sentiment que semblent partager les premiers concernés puisque **plus d’un candidat sur deux estime que sa recherche d'un travail est plus difficile que par le passé**. En cause ? Des recruteurs jugés plus exigeants sur [les compétences professionnelles mentionnées sur le CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-competence), des postulants qui sont eux-mêmes plus difficiles sur le poste recherché et un manque d'offres attractives. Si bien que personne ne sait plus trop qui est en position de force : 70 % des recruteurs pensent que ce sont les candidats qui ont le pouvoir de choisir, alors que 62 % des postulants considèrent que ce sont les employeurs. ## Des candidats plus exigeants que par le passé L’étude réalisée par HelloWork - la société qui édite notamment RegionsJob et Cadreo - nous apprend également que la façon de postuler a évolué. À titre d'exemple, plus de **8 candidats sur 10 utilisent désormais leur Smartphone pour rechercher un emploi**, notamment pour accéder à leur CV. Conscient des nouvelles attentes des candidats, les entreprises font d'ailleurs le choix d'enrichir leurs annonces à l'aide de vidéos, de photos ou de contenus divers. L'objectif ? Permettre au postulant d'en apprendre davantage sur la société afin de lui donner envie de candidater. Et cela semble fonctionner puisque 54 % des candidats consacrent davantage de temps à une offre d'emploi « enrichie ». Les candidats semblent aussi plus exigeants qu’auparavant. La preuve **lors de la sélection des annonces, où ils sont 46 % à être intransigeants sur la distance entre l'entreprise et leur domicile** et 45 % concernant la rémunération. En revanche, ils sont prêts à faire davantage de concessions sur d'autres critères, comme l'intitulé du poste, les avantages proposés, le niveau de responsabilité et le temps de travail hebdomadaire. Notons également qu’une écrasante majorité de candidats (96 %) utilisent les sites Internet spécialisés afin de trouver des offres d’emploi. Après avoir postulé, vient le moment où il faut choisir l'entreprise au sein de laquelle signer un contrat. Pour les candidats, **certains arguments peuvent faire pencher la balance : des horaires flexibles** (plébiscitées par 52 % des postulants), un 13ème mois (45 %), les garanties offertes par la mutuelle collective (27 %) et la possibilité de faire du télétravail (25 %). En revanche, d'autres avantages semblent avoir perdu de l'importance aux yeux des postulants, à l'image du séminaire annuel d'entreprise, des tickets restaurant et du téléphone de fonction. ## Les attentes des recruteurs pour les CV Une fois qu’il l’a reçu, [que fait le recruteur de votre CV ?](https://expresscv.com/fr/blog/que-fait-le-recruteur-de-votre-cv) Contrairement à ce qu'on pourrait croire, un CV recalé lors de la première phase de sélection n'est pas irrémédiablement écarté. Pour preuve, 67 % des recruteurs repêchent de temps à un autre une candidature qui n'avait pas été retenue au préalable. D'où l'importance de bien suivre ses envois et d'éventuellement relancer l'employeur. Au moment de postuler, vous devez néanmoins avoir une chose en tête : **la moitié des recruteurs reçoit plus de 20 candidatures pour un même poste**. Il ne faut donc pas désespérer si jamais vos premières tentatives échouent. Pour vous démarquer, il est important de répondre aux attentes des entreprises. En la matière, l’étude nous apprend notamment que 62 % des recruteurs estiment que [la longueur idéale d’un CV est d’une page](https://expresscv.com/fr/blog/quelle-longueur-pour-mon-cv). Ils plébiscitent également les candidatures qui présentent des expériences à la fois détaillées et chiffrées (87 %), tandis que la moitié apprécie un CV esthétique et clair. En revanche, il est impératif d'[éviter certaines erreurs lors de la rédaction du CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-les-erreurs-a-eviter) car elles sont rédhibitoires. **La candidature est d’ailleurs automatiquement éliminée dans 7 cas sur 10 si elle présente des fautes d'orthographe** ou si elle est jugée brouillonne et peu lisible. Pas étonnant lorsqu’on sait que le recruteur n’accorde en moyenne que 30 secondes à chaque CV. Contrairement à ce que pourraient penser les candidats, la lettre de motivation ne semble plus avoir autant d'importance que par le passé. Pour preuve, près de **6 recruteurs sur 10 ne lisent pas systématiquement la lettre de motivation**. Si le CV est donc le document central d'une bonne candidature, la lettre de motivation peut malgré tout avoir un rôle afin d'écarter un doute ou pour valider un CV de qualité. Une nouvelle preuve que [la lettre de motivation et le CV, bien que différents, sont complémentaires](https://expresscv.com/fr/blog/quelle-difference-entre-un-cv-et-une-lettre-de-motivation). ## Les clés pour réussir vos entretiens professionnels Le processus type de recrutement dure en moyenne 3 mois. C'est le temps nécessaire pour sélectionner 5 premiers CV parmi les 20 candidatures reçues. Toutefois, ce sont seulement 3 candidats qui auront l'occasion de rencontrer le recruteur en personne. Notons d'ailleurs que **55 % des employeurs réalisent deux entretiens avant de choisir la personne idéale pour le poste** et que, dans 87 % des cas, le recruteur est parfois accompagné d'un autre collaborateur. Si vous avez l’opportunité de passer un entretien, vous devez également éviter certains comportements qui sont jugés comme les pires erreurs possibles. C'est tout particulièrement le cas d'**une attitude trop nonchalante (sanctionnée par 70 % des recruteurs)**, d'une certaine arrogance (69 %), d'un manque d'hygiène (62 %), d'une incapacité à répondre correctement aux questions posées (47 %) et d'un manque de connaissance de l'entreprise (38 %). A contrario, [les employeurs plébiscitent certaines « soft skills »](https://expresscv.com/fr/blog/les-soft-skills-la-nouvelle-arme-du-cv) lors d’un entretien, à savoir les compétences comportementales des candidats. Alors qu'ils sont 87 % à les juger importantes, ils apprécient tout particulièrement l'esprit d'équipe (57 %), le respect (40 %) et l'autonomie (32 %). Loin d’être anecdotiques, l’ensemble de **ces renseignements doivent vous permettre d’actualiser votre candidature** afin de mieux répondre aux attentes des recruteurs. Pour cela, n’hésitez pas à [créer votre CV en ligne sur ExpressCV](https://expresscv.com/fr), notamment pour bénéficier de conseils personnalisés et de modèles de CV sur mesure. (1) La recherche d'emploi et le recrutement en 2019 - HelloWork - 2019

Image of Les 8 ingrédients d’un bon CV en 2020
Les 8 ingrédients d’un bon CV en 2020

Chaque année voit son lot de nouvelles tendances, y compris en matière de candidature. Une question se pose donc : **quels sont les ingrédients d'un bon CV en 2020 ?** Importance des soft skills, design minimaliste, mini-biographie ou encore liens externes : découvrez tous les secrets d’un curriculum vitae moderne en 2020. ## 1. L’esthétisme n’est plus une option À l’heure où il est facile de trouver [des modèles de CV professionnels](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel), les recruteurs attendent des candidatures esthétiques. L'époque où les curriculum vitae moches étaient acceptés est terminée. Désormais, **votre CV doit être agréable à lire, sans pour autant tomber dans l'excès d'originalité**, afin notamment de prouver votre motivation. Pour un CV tendance en 2020, il est donc important de faire appel à un ami graphiste, de s'essayer aux logiciels de mise en page ou - pour se simplifier la vie - d'utiliser un exemple de CV adapté à votre secteur d'activité. D’ailleurs, vous avez le choix entre de nombreux styles pour créer une candidature esthétique. - **Le CV minimaliste** : misant sur des lignes épurées et des formules courtes, il est à la fois élégant et facile à lire. C’est le modèle le plus populaire en 2020. - **Le CV créatif** : à utiliser avec précaution, il joue sur les formes, la composition et les couleurs afin de se démarquer. - **Le CV modulaire** : composé de plusieurs blocs interchangeables, il permet d'adapter facilement votre candidature pour chaque poste. Il reflète un vrai sens de l'organisation et donne du cachet au document. ## 2. La lisibilité est votre priorité Plus que jamais, **les CV en 2020 doivent être aussi jolis à regarder que faciles à lire**. Si l'esthétisme est de rigueur, il ne faut donc pas tomber dans la surenchère, les fioritures et autres excès. Votre candidature doit en effet être efficace avant tout : le recruteur doit la trouver agréable. Pour cela, il est nécessaire que l’on comprenne immédiatement votre parcours et [vos objectifs professionnels](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-objectif). Voilà pourquoi le design de votre CV, les couleurs utilisées ou même sa composition doivent avant tout servir la lisibilité de votre candidature. ## 3. Le minimalisme pour un grand impact Comme nous l’évoquions plus haut, le CV minimaliste est LA tendance de 2020. À la fois esthétique et lisible, il est idéal pour sublimer votre candidature. Mais pour y parvenir, plusieurs règles s'imposent : **laissez du blanc pour que votre CV respire, utilisez des éléments graphiques pour capter le regard et préférez des couleurs sobres** (gris, bleu, vert, etc.). Le CV minimaliste est d'ailleurs un modèle très apprécié des recruteurs. Il prouve que le candidat est moderne, qu'il sait aller à l'essentiel et qu'il est en mesure d'allier efficacité et simplicité. ## 4. La courte biographie pour en dire long **Les CV de 2020 misent également sur un nouvel élément : la mini-biographie**. Démocratisée par les introductions présentes sur les réseaux sociaux professionnels, comme LinkedIn par exemple, cette courte présentation se place en en-tête et aborde ce qui vous différencie en 3 ou 4 lignes : vos atouts, votre objectif professionnel ou encore vos principales réalisations. Encore peu utilisée sur les curriculum vitae, la brève biographie est l’assurance de faire mouche aux yeux du recruteur. Pour correctement l’utiliser, deux règles sont néanmoins à suivre : elle doit rester courte et vous devez avoir quelque chose de pertinent à y présenter. ## 5. Les ressources externes sont votre meilleur atout Très utiles pour [réduire la taille d’un CV](https://expresscv.com/fr/blog/nos-conseils-pour-reduire-la-longueur-dun-cv), les liens externes sont désormais indispensables. Ils peuvent même remplacer votre adresse postale qui, elle, n'est plus une obligation. Vous pouvez ainsi pointer vers toutes les ressources pertinentes : votre profil LinkedIn, votre portfolio, votre page Twitter ou même votre blog. Mais **pour que ces supports présentent un intérêt, il est important qu'ils apportent davantage d'informations à votre recruteur**. Ne devant pas être une simple redite de votre CV, ils peuvent notamment présenter vos réalisations ou entrer plus en détails dans votre parcours professionnel par exemple. ## 6. Votre visibilité en ligne, une arme à double tranchant **Un bon CV en 2020 ne doit pas faire l’impasse sur votre e-réputation**. Pourquoi ? Tout simplement car les recruteurs ont désormais pris l’habitude d’aller à la pêche aux informations sur Internet après avoir consulté une candidature. Vous devez donc vous demander une chose : que va-t-il découvrir s’il tape votre nom sur Google ? Dans l'idéal, il faut qu'il tombe uniquement sur vos supports professionnels : votre site Internet, votre blog, vos réalisations ou votre profil LinkedIn par exemple. En revanche, tout ce qui peut vous desservir doit disparaître et tout particulièrement votre profil Facebook. Pour cela, sachez qu’il est possible de supprimer le référencement de votre compte sur Google. ## 7. Les éléments graphiques pour ressortir l’essentiel Pour rendre votre CV plus esthétique et lisible, **les éléments infographiques sont incontournables en 2020**. Les graphiques, les diagrammes, les camemberts, les icônes, les échelles d'auto-notation... autant d'éléments visuels qui peuvent faire ressortir une information spécifique : les outils que vous maîtrisez, les compétences techniques et comportementales de votre CV, votre niveau de maîtrise d'une langue ou encore vos centres d'intérêt. Mais une fois encore, ils doivent être utilisés avec parcimonie afin que votre candidature reste facile à lire. ## 8. Les soft skills peuvent faire la différence En 2020, [les soft skills seront la principale arme du CV](https://expresscv.com/fr/blog/les-soft-skills-la-nouvelle-arme-du-cv). Derrière ce terme se cachent toutes les compétences dites « comportementales », comme la créativité, l'adaptabilité ou le sens de l'équipe. Si les compétences techniques - ou hard skills - sont toujours autant recherchées, **les soft skills sont désormais incontournables dans le processus de recrutement, notamment pour identifier vos qualités humaines**. D'ailleurs, 6 recruteurs sur 10 seraient prêts à recruter un candidat principalement pour ses compétences comportementales à en croire une étude menée par le cabinet de recrutement Michael Page et Cadremploi. Vous voilà prévenu ! Besoin d’aide pour créer votre candidature ? [Réalisez votre CV en ligne sur ExpressCV](https://expresscv.com/fr) et profitez de modèles personnalisés et de nombreux conseils de rédaction.

Image of Les mad skills sur un CV : comprendre leur intérêt en 3 questions
Les mad skills sur un CV : comprendre leur intérêt en 3 questions

Après les soft skills et les hard skills, c'est au tour des mad skills de faire leur apparition sur les CV. **Pouvant être traduites par « compétences folles », elles désignent tout ce qui fait votre originalité et votre différence**. De plus en plus recherchées par les entreprises en quête de profils atypiques, les mad skills peuvent être un atout pour se différencier des autres candidats et prouver que vous n’avez pas peur de sortir du moule. Définition, exemples et utilisation : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les mad skills, ces compétences qui peuvent faire la différence sur votre CV. ## Les mad skills : c’est quoi ? Nous vous avons déjà présenté [les hard skills et les soft skills les plus recherchées en 2020](https://expresscv.com/fr/blog/les-competences-qui-font-la-difference-sur-votre-cv-en-2020). Mais connaissez-vous les fameuses « mad skills » ? Alors que les « hard » désignent les compétences techniques (maîtrise d'un logiciel, niveau de langue, etc.) et que les « soft » font référence aux compétences comportementales (créativité, polyvalence, etc.), **les mad skills illustrent, quant à elle, l'originalité et la singularité d'une personne**. En vogue au sein de la Silicon Valley depuis peu, elles renvoient à ce qui démontre qu’un candidat est hors du commun ou « fou » : votre esprit décalé, votre côté atypique ou votre façon de penser « out of the box ». Contrairement aux soft skills, les compétences folles n’ont pas forcément une utilité en entreprise. Mais **elles sont néanmoins le signe que vous êtes différent des autres candidats**. Mais quelles mad skills mettre en avant dans [votre CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) ? Toutes celles qui montrent votre atypisme : un parcours scolaire non linéaire, une passion peu commune, un revirement professionnel ou même la maîtrise d'une langue rare. Pour mieux comprendre les mad skills, illustrons-les à travers plusieurs exemples : - après 5 ans passés dans le marketing, vous avez décidé de consacrer un an à la poterie ; - vous parlez couramment le corse ou vous maîtrisez le grec ancien ; - après des études d’ingénieur, vous avez suivi une formation complémentaire de pâtissier ; - vous êtes jongleur, vous pratiquez le parachutisme ou vous êtes amateur de tricot ; - vous êtes vegan et engagé dans la défense de la cause animale. ## Les mad skills sur le CV : pourquoi sont-elles recherchées par l’employeur ? Mais une question se pose : pourquoi les mad skills peuvent-elles être utiles sur le CV ? Tout simplement car **les entreprises ont désormais besoin de profils atypiques et originaux pour innover**. À l'heure où le monde professionnel évolue de plus en plus vite - sous l'impulsion du numérique et d'une réglementation changeante -, l'atypisme est un facteur de renouveau au sein de l'entreprise. Voilà pourquoi ces compétences atypiques vont être principalement recherchées sur des CV en lien avec la création, l'innovation ou encore la recherche et le développement. Mais elles peuvent également constituer un élément de différenciation sur des profils plus « classiques » et vous permettre de vous démarquer d’autres candidats. Au même titre que les soft skills, **les mad skills dénotent de votre capacité à vous affranchir des règles**. Vous savez adopter de nouveaux schémas de pensée, proposer de nouvelles alternatives et offrir une vision originale du travail. Alors certes, la pratique du parachutisme ou de la couture ne sont pas directement exploitables par l’entreprise. En revanche, ces compétences prouvent que vous êtes différents des autres collaborateurs, ce qui peut représenter une vraie force au moment où il est nécessaire d’avoir des idées nouvelles. ## Les mad skills : comment les intégrer à son CV ? Contrairement aux [compétences techniques professionnelles](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-competence), **les mad skills peuvent être disséminées à plusieurs endroits sur votre CV**. Dans la rubrique relatant votre parcours professionnel, n’hésitez pas à indiquer ces petites excentricités qui vous caractérisent : vous avez passé un CAP d’ébéniste après plusieurs années dans la communication, vous avez fait un an de césure pour travailler dans une ferme solidaire, vous avez quitté votre précédent travail pour vous essayer à votre passion, etc. Autant de particularités qui auront le mérite d’intriguer l’employeur et prouveront votre « différence ». Sur le CV, les mad skills ont aussi toute leur place dans la rubrique formation. En plus de votre cursus classique, vous avez peut-être suivi des études moins académiques : l'école du cirque, des cours de comédie, une formation qui n'a rien à voir avec votre cœur de métier actuel, etc. Mais **c’est principalement dans la section centre d’intérêts que vous pourrez plus facilement aborder vos compétences folles**. Alors, profitez-en pour mentionner tout ce qui fait de vous une personne engagée, originale et passionnée : votre passion pour la danse country, votre appartenance à une association de protection des animaux, vos compétences en matière de restauration des objets anciens, votre maîtrise de la langue créole, etc. Des hobbies qui prouveront au recruteur que vous n'avez pas peur de découvrir de nouveaux horizons et que vous êtes en mesure de vous adapter à n'importe quel environnement nouveau. Et, une chose est sûre : votre CV ne ressemblera alors à aucun autre ! Besoin de conseils pour intégrer vos mad skills ? Sur ExpressCV, vous pouvez [créer votre CV en ligne](https://expresscv.com/fr) à partir de nombreux exemples de CV et profiter d’astuces personnalisées pour mettre en avant toutes vos compétences, aussi atypiques qu’elles soient.

Image of Que fait le recruteur de votre CV ?
Que fait le recruteur de votre CV ?

Vous n’avez pas eu de réponse à votre candidature ? Vous ne savez pas si le recruteur a bien reçu votre CV ? Votre CV a-t-il été lu ? Autant de questions que vous êtes susceptible de vous poser lorsque vous postulez pour un poste. **Savoir ce que devient notre CV une fois envoyé est une question qui peut d’ailleurs rapidement nous obséder**. Pour y voir plus clair et améliorer vos candidatures, découvrez les 5 avenirs potentiels de votre CV. ## La moitié des CV ne sont pas consultés Lorsque [vous rédigez un CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) ou étudiant, vous devez garder un élément en tête : **seule 1 candidature sur 2 est lue** selon une étude menée par Tilkee, un spécialiste de la relance commerciale qui propose un outil pour savoir si un email a été consulté. Et pour l'autre moitié ? En règle générale, elle va se perdre dans les méandres de la boîte mail du recruteur. Une fois votre CV envoyé, il a en effet de fortes chances de terminer dans les spams, d'être supprimé par inadvertance ou tout simplement d'être ignoré. Face à une telle situation, **il ne faut donc pas désespérer si vous n’avez pas eu de retour concernant votre candidature**. Pourquoi ? Tout simplement car votre CV a pu échapper au recruteur. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il ne faudra pas hésiter à envoyer un email de relance à l'entreprise, voire même à appeler directement votre interlocuteur. Cela prouvera votre motivation pour le poste et permettra, dans le pire des cas, de savoir que votre candidature a été écartée. ## Un CV mis à la corbeille à l’issue d’une sélection rapide Si votre CV est lue par le recruteur, c’est déjà une petite victoire. Néanmoins, vous devez avoir une chose à l’esprit : **l’employeur consacre en moyenne 30 secondes pour lire une candidature**. À l’issue d’une première phase d’écrémage, on estime que seules 20 à 30 % des candidatures seront conservées. Les autres ? Elles finiront à la poubelle, parfois sans même une réponse de la part de l'entreprise. Si certains recruteurs déclarent conserver votre CV de côté « au cas où », la réalité est généralement tout autre, notamment car ils doivent gérer un nombre impressionnant de candidatures. Vous devez en tirer un enseignement : **votre candidature doit être impactante pour se démarquer** et être retenue, notamment en soignant la rédaction de vos compétences ou de [vos expériences professionnelles sur le CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience). Si votre candidature n'accroche pas l'employeur dès le premier coup d'œil, vous avec donc de fortes chances qu'elle termine à la corbeille. Il ne faut cependant pas désespérer, tout particulièrement car il faut en moyenne 50 envois de CV à un jeune diplômé pour décrocher un travail selon un baromètre publié par le cabinet Deloitte. Si vous avez un retour négatif, **n’hésitez d’ailleurs pas à demander pourquoi votre candidature n’a pas été retenue**. Cela vous permettra ainsi de corriger le tir pour vos prochaines tentatives. ## Les CV intéressants stockés dans une CVthèque Si votre CV est consulté mais qu’il n’est pas retenu, il n’est pas automatiquement supprimé. **Dans certains cas, il sera en effet stocké dans une bibliothèque de CV**, aussi appelée CVthèque. Toutefois, cela ne s'applique généralement que pour les candidatures auprès d'un cabinet de recrutement ou d'une très grande entreprise. Mais une fois encore, seules les candidatures bien construites auront une chance d’être conservées de la sorte. Dans ce cas, il vous reste une possibilité d'être recontacté plus tard, quitte à ce que cela soit pour un autre poste que celui auquel vous candidatiez. Mais pour que votre CV ressorte de cette bibliothèque numérique, **il est primordial qu'il intègre un certain nombre de mots-clés pertinents**. Pourquoi ? Tout simplement car ce sont généralement des algorithmes qui vont analyser la base de données, avant de proposer au recruteur les candidatures les plus pertinentes. [La rédaction de vos compétences sur votre CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-competence) est d'ailleurs primordiale puisqu'elle vous permet de mettre en avant des caractéristiques spécifiques : la maîtrise d'un logiciel, la connaissance d'une langue ou encore une qualité particulière (mobilité, management, etc.). Vous aurez ainsi une meilleure visibilité et votre CV aura plus de chances d'être réutilisé par la suite. ## Les CV pertinents conservés dans un dossier personnel Dans de très rares cas, votre candidature pourra être conservée directement par le recruteur. Cela n’intervient cependant que **si votre CV est éliminé à regret, notamment car un autre candidat semble meilleur** ou que vos compétences, bien qu'intéressantes, ne correspondent pas exactement au poste. Face à une telle situation, il est donc possible que votre candidature soit stockée sur l'ordinateur de votre interlocuteur ou imprimée et rangée dans un dossier spécifique. Pour que votre candidature revienne sur le devant de la scène plus tard, **il est important qu’elle soit facile à retrouver**. Raison pour laquelle votre document doit être envoyé au format PDF et avoir le mot « CV » dans son nom afin que le recruteur puisse le récupérer rapidement à l’issue d’une recherche sur son ordinateur. Gardez également en tête que certaines entreprises préfèrent conserver les CV au format papier. Pour espérer avoir une deuxième chance, il faut donc que votre candidature respecte, là aussi, certaines règles : ne faire qu'une seule page, aller droit à l'essentiel et avoir de l'impact dès le premier regard. ## Votre CV est finalement retenu Si votre candidature intéresse le recruteur – dès la première sélection ou après avoir été stockée -, plusieurs situations sont possibles. En règle générale, **le recruteur va alors s'intéresser à votre lettre de motivation et à sa cohérence avec votre CV**. Voilà pourquoi ces deux documents doivent être complémentaires et, en aucun cas, présenter exactement les mêmes informations. Une fois que votre lettre de motivation passe cette nouvelle sélection, **le recruteur est susceptible de réaliser une présélection par email ou par téléphone**. L'objectif ? Vous poser d'ultimes questions afin d'éclaircir les zones d'ombre de votre candidature (diplôme, niveau de compétences, etc.) et de déterminer si vous êtes réellement adapté au poste. Ce n’est qu’à l’issue de cette dernière étape qu’il pourra vous proposer un entretien afin d’arrêter son choix. Vous l’aurez compris : il vous faudra faire preuve de persévérance !

Image of Les compétences qui font la différence sur votre CV en 2020
Les compétences qui font la différence sur votre CV en 2020

Quelles sont les compétences les plus recherchées par les entreprises en 2020 ? Pour y répondre, le réseau professionnel LinkedIn s'est appuyé sur plus de 20 millions d'offres d'emplois et a ainsi pu dresser **la liste des hard skills (compétences techniques) et des soft skills (compétences comportementales) les plus plébiscitées sur les CV**. De la maîtrise du cloud computing à la créativité, en passant par l’UX design et l’esprit d’équipe : découvrez les 10 compétences qui vont faire la différence pour votre candidature. ## Les 5 compétences techniques les plus populaires sur un CV Pour que votre CV se démarque, une règle est infaillible : **mettre en avant vos hard skills**, aussi appelées compétences techniques. Mais à ce petit jeu, tous les savoir-faire n’ont pas le même impact, tout simplement car certains sont plus recherchés que d’autres. Pour faire le tri, découvrez **les compétences techniques les plus demandées en 2020** selon l’étude menée par LinkedIn. ### La maîtrise de la blockchain : un atout sur le CV Développée à partir des années 2000, la blockchain est une technologie qui permet de stocker et de diffuser des informations de façon sécurisée, transparente et sans organe de contrôle. Si cette compétence technique est très recherchée sur [le CV des professionnels](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel), c’est pour une raison toute simple : **peu de candidats disposent de cette hard skill** ou même sont capables d'en comprendre l'usage. ### Le cloud computing : une hard skills qui fait la différence Aussi appelé informatique en nuage en français, le cloud computing est une nouvelle solution de stockage de l'information qui consiste à conserver les données sur des serveurs informatiques distants. Cette technologie est notamment utilisée pour les services SaaS (Software as a Service) et PaaS (Platform as a Service). Si la maîtrise du cloud computing est un atout sur le CV, c'est tout simplement car **les entreprises reposent majoritairement sur cette technique désormais. Elles ont donc besoin de compétences pour en piloter l'utilisation** et la conception. ### Le raisonnement analytique : une arme sur le CV Le raisonnement analytique désigne la capacité d'une personne à interpréter des informations à des fins commerciales. Les données étant désormais au cœur de l'activité des entreprises, **les recruteurs recherchent des candidats capables de comprendre les informations dont ils disposent et d'en exploiter tout le potentiel** afin de prendre les meilleures décisions stratégiques. ### L'intelligence artificielle : une compétence technique bien utile Vous maîtrisez les principes de l'intelligence artificielle ? Dans ce cas, **cela peut faire la différence sur votre CV puisque cette technologie ne cesse de progresser**. Les recruteurs sont d'ailleurs à la recherche de personnes capables d'en exploiter toute la puissance, notamment pour favoriser l'apprentissage automatique des machines et améliorer les capacités de main-d'œuvre humaine. ### L’UX design : un savoir-faire incontournable Que vous soyez développeur, graphiste ou même chef de projet, **la compréhension des enjeux de l’expérience utilisateur (UX) est un atout pour votre CV**. L'attention des consommateurs étant de plus en plus fragmentée, les entreprises ont besoin de candidats en mesure de les aider à inventer des produits, des services ou des sites Internet qui répondent aux attentes des clients. ## Les 5 soft skills plébiscitées sur un CV Si [les compétences techniques sont importantes sur un CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-competence), elles se font progressivement rattraper par les fameuses « soft skills ». Derrière ce terme, on retrouve toutes les compétences dites « comportementales », comme la créativité et l’adaptabilité par exemple. Pour rendre votre CV plus performant, découvrez **les 5 soft skills les plus recherchées par les recruteurs en 2020**. ### La créativité : un savoir-être toujours autant plébiscité Comme en 2019, la créativité reste la compétence comportementale la plus demandée sur un CV. Pourquoi ? Tout simplement car **les entreprises ont besoin de candidats qui sont en mesure d'aborder les problèmes sous un angle nouveau**. Être capable d’adopter de nouveaux schémas de pensée et de dépoussiérer les pratiques, c’est d’ailleurs un atout dans tous les domaines : des ressources humaines à l’informatique. ### La persuasion : une vraie qualité sur le CV Parmi les compétences les plus plébiscitées sur le CV en 2020, on retrouve la capacité à persuader en seconde position. **Les personnes qui savent expliquer le « pourquoi »**, communiquer de façon efficace et convaincre leur auditoire sont désormais des atouts indispensables pour les entreprises. Mais attention à ne pas utiliser cette soft skills sur votre CV à la légère car vous devrez savoir vous montrer justement persuasif durant l’entretien. ### L’esprit d’équipe : une vertu à mettre en avant À l'heure de l'individualisme et du chacun pour soi, **les recruteurs apprécient les candidats capables de tirer le meilleur de leurs collègues**. Pourquoi ? Tout simplement car l'adage « ensemble, on est plus fort » n'a jamais été aussi vrai. Savoir renforcer la cohésion, porter le groupe vers le haut, motiver ses équipes et bien gérer ses troupes : autant de compétences qu’il faut mettre en lumière sur votre CV. ### L’adaptabilité : une nécessité en 2020 Les employeurs en sont convaincus : la seule constante dans la vie, c'est le changement. Si **vous êtes capable de vous adapter à toutes les situations, y compris les plus stressantes**, vous devez le mettre en avant sur votre CV. C'est d'ailleurs une compétence très recherchée chez les managers et, plus globalement, dans les secteurs où l'innovation est rapide. ### L’intelligence émotionnelle : une compétence pas si commune **L'intelligence émotionnelle désigne la capacité d’une personne à percevoir, évaluer et maîtriser ses émotions et celles des autres**. Prenant le pas sur une notion qui commence à tomber dans l’oubli – le quotient intellectuel ou QI -, cette compétence se traduit par de l’empathie, le sens de l’écoute, la motivation, le contrôle de soi ou encore la capacité à faire progresser les autres. Autant de qualités qui sont plus que jamais recherchées par les recruteurs. Vous ne savez pas comment mettre en avant vos compétences ? [Créez votre CV en ligne sur ExpressCV](https://expresscv.com/fr) et bénéficiez de conseils personnalisés pour présenter vos soft et hard skills.

Image of Que regardent les recruteurs sur un CV ?
Que regardent les recruteurs sur un CV ?

**Savoir ce que les recruteurs regardent en priorité sur un CV, c’est la clé d’une candidature efficace**. Pour le découvrir, le cabinet de recrutement Robert Half a mené une enquête auprès des employeurs français afin de mieux cerner leurs attentes et leur comportement au moment de regarder une candidature. L’occasion de découvrir les 5 informations essentielles d’un CV. ## Vos expériences, le plus important sur le CV Selon une étude menée par le cabinet de recrutement Robert Half, [l'expérience professionnelle sur le CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience) est la première information regardée par les recruteurs. Pour 4 employeurs français sur 10, **les postes occupés, les missions réalisées et la durée des contrats de travail constituent les informations essentielles**. Pour autant, se contenter de lister ses différents emplois ne suffit pas pour faire la différence aux yeux du recruteur. Pour que le CV se démarque, il est important que la rubrique consacrée à l'expérience professionnelle soit concrète. En d'autres termes, **le candidat doit expliquer ses missions : ce qu'il a fait, ses résultats et ce qu'il a appris**. Une fois encore, la rédaction du CV doit donc être personnalisée au maximum. Un chef de projet pourra, par exemple, indiquer les budgets qu'il a eu à gérer, ainsi que ses résultats chiffrés (acquisition de clients, amélioration des performances SEO, etc.). De son côté, un directeur financier pourra aborder l'optimisation de la trésorerie ou la mise en place d'une nouvelle politique tarifaire. Rappelez-vous, il faut être précis et concret ! ## Les recruteurs scrutent vos qualifications sur votre CV Bien qu'elles ne se placent qu'en seconde position, [les compétences professionnelles sur le CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-competence) sont également scrutées de près par les recruteurs. Pour 21 % des employeurs tricolores, **les qualifications constituent d'ailleurs une priorité au moment d'analyser une candidature**. Mais une fois encore, il ne s’agit pas de les lister n’importe comment. Comme le rappelle l'étude menée par le cabinet Robert Half, **les diplômes obtenus sont un formidable révélateur de vos compétences** et sont, bien souvent, la clé pour être recruté. Néanmoins, les établissements inconnus ou les diplômes non reconnus ont moins leur importance et doivent, par conséquent, être moins mis en lumière. De plus, il ne sert à rien d'expliquer en détail le contenu de la formation, au risque de perdre le recruteur. À la place, **contentez-vous d'indiquer l'objet de vos formations avec un intitulé simple et clair**, comme par exemple « Master 2 de comptabilité et de gestion financière ». N'hésitez pas non plus à mettre en avant les stages que vous auriez pu réaliser durant votre cursus, tout particulièrement s'ils ont un rapport avec la mission pour laquelle vous candidatez. ## Les compétences techniques, un point essentiel du CV Si les qualifications professionnelles sont importantes, **les compétences techniques le sont tout également. Elles doivent donc être mises en avant**, d'autant plus qu'un recruteur sur 7 regarde en priorité cette rubrique de votre CV. Mais attention à bien les présenter et à sélectionner celles qui sont pertinentes. L'une des [erreurs à éviter lors de la rédaction d'un CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-les-erreurs-a-eviter), c'est de lister toutes vos compétences techniques sans tenir compte des particularités de la mission. Il faut en effet **privilégier vos qualifications qui apportent une valeur ajoutée à votre candidature** : la maîtrise d'un langage pour un développeur, une formation à la norme IFRS pour un comptable ou une certification Google Analytics pour un chef de projet web par exemple. N'hésitez d'ailleurs pas à **placer vos compétences techniques les plus pertinentes dans l'en-tête de votre CV**, voire même dans l'accroche qui vous résume. ## Vos informations personnelles, pas si importantes sur un CV Contrairement à ce que l'on pourrait croire, **les recruteurs sont peu nombreux à tenir compte en priorité des informations personnelles**. Toujours selon l'étude du cabinet de recrutement Robert Half, seuls 6 % des employeurs français débutent l'analyse d'un CV par vos renseignements (adresse, âge, situation de famille, etc.). Ils ne sont même que 3 % à s'intéresser en premier à votre photo. Une nouvelle preuve que [mettre une photo sur un CV n'est pas une obligation](https://expresscv.com/fr/blog/mettre-une-photo-sur-son-cv-bonne-ou-mauvaise-idee). Pour que le recruteur s'intéresse avant tout à votre expérience et à [vos objectifs professionnels sur votre CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-objectif) - plutôt qu’à votre « identité » -, il convient toutefois de suivre plusieurs règles. Tout d’abord, **vos renseignements personnels doivent être mis en mineur** afin de mettre davantage en lumière les autres éléments de votre candidature : votre métier, votre expérience, vos compétences, votre formation et vos points forts. De plus, votre CV n’a pas besoin de rentrer en détail sur vos informations personnelles. Votre âge, votre adresse ou votre situation familiale ne sont pas des renseignements obligatoires, au contraire de votre nom et prénom, de votre numéro de téléphone et de votre adresse e-mail. ## Le style de votre CV : un critère important pour les recruteurs Même s’ils ne le déclarent pas, **les recruteurs tiennent également compte de la forme et du design de votre CV**. Et en la matière, chacun a ses propres critères de jugement : un DRH privilégiera généralement un style sobre et fonctionnel, tandis qu’un « créatif » pourra être attentif à l’originalité et à la mise en page de votre candidature. Alors, comment répondre aux attentes stylistiques des employeurs ? L’idéal est d’utiliser [un modèle de CV étudiant](https://expresscv.com/fr/cv-modele-etudiant) ou adapté à votre secteur d’activité afin de viser juste. **Les exemples de CV par catégories de métiers présentent l’avantage d’avoir un design et une forme adaptés aux critères des recruteurs**. Ils doivent donc être utilisés en priorité. Dans tous les cas, pensez également à adapter le format et le design de votre candidature au poste visé et à votre personnalité. Un comptable misera sur une présentation simple et efficace, tandis qu’un graphiste pourra se permettre quelques excentricités pour se démarquer. Gardez néanmoins à l’esprit qu’il ne faut pas être « trop » original, au risque d’être clivant.

Image of Mentir sur son CV : une fausse bonne idée
Mentir sur son CV : une fausse bonne idée

Les mensonges sur les CV, les recruteurs en découvrent chaque jour. **Si certaines tromperies ne prêtent pas à conséquence, d’autres peuvent vous mettre dans une situation délicate**, notamment si elles ont un lien avec votre capacité à occuper le poste visé. Principaux mensonges sur le CV, risques encourus et omissions acceptées : découvrez pourquoi mentir sur son CV est une fausse bonne idée. ## Expérience et diplômes : les mensonges fréquents sur un CV À en croire une étude menée en 2018 par le cabinet de recrutement Robert Half, les candidats sont encore nombreux à mentir sur leur CV. **Le mensonge le plus courant sur le CV concerne l'expérience professionnelle** puisque 55 % des postulants auraient déjà trompé le recruteur à ce sujet. Un intitulé de postes plus important que la fonction réellement occupée, des responsabilités étoffées, des compétences techniques gonflées (niveau de langue étrangère, logiciels, etc.)... autant de mensonges répandus sur les CV. On note également que **53 % des candidats mentent sur leurs titres et sur leur scolarité**, notamment en inventant un diplôme ou en prétendant l'avoir obtenu malgré un échec. Si certains mensonges sont acceptables, comme nous le verrons par la suite, d'autres sont tout simplement éliminatoires. C'est tout particulièrement **le cas des tromperies sur la capacité à occuper un poste, jugées rédhibitoires par les recruteurs**. Cela concerne notamment [les qualifications professionnelles sur le CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-competence), les compétences techniques, les expériences du candidat, les résultats obtenus de ses précédentes missions et la réalité de son réseau. Conséquences ? **47 % des directeurs généraux auraient déjà recalé un candidat ayant menti sur son CV**. D'ailleurs, les recruteurs sont unanimes : il est difficile – si ce n’est impossible - de faire confiance à un futur collaborateur qui ment déjà alors qu'il n'a pas encore intégré l'entreprise. ## Mentir sur son CV, une pratique non sans risque Bien que mentir sur son CV soit une pratique répandue, celle-ci vous met en porte-à-faux vis-à-vis de la loi. En effet, l'Article L1221-6 du Code du travail rappelle que « le candidat est tenu de répondre de bonne foi aux demandes d'informations » du recruteur. Dans le cas contraire, **la présence d'informations mensongères sur votre CV peut constituer un motif de licenciement**. Selon l'importance de la tromperie et son préjudice pour l'employeur, ce dernier pourra d'ailleurs invoquer une faute grave dans certains cas. Il faut d'ailleurs savoir que **le recruteur est en droit de demander à vérifier les informations indiquées par le candidat sur son CV** et lors de l'entretien. Pour cela, il pourra notamment contacter les anciens employeurs du candidat, mais également s'assurer de la réalité des diplômes obtenus via le site officiel de certification diplôme.gouv. Une façon simple et rapide de s’assurer du [parcours scolaire indiqué sur votre CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/formations). Gardez un autre élément en tête : **un mensonge finit toujours pas être découvert**. À titre d'exemple, l'employeur pourra rapidement se rendre compte que votre niveau de langue n'est pas celui que vous avez prétendu avoir, tout particulièrement si le processus de recrutement prévoit la réalisation d'un test écrit ou oral. Dans le meilleur des cas, vous vous retrouverez dans une situation embarrassante, dans le pire **ce mensonge pourra vous suivre pendant toute votre carrière** si vos futurs employeurs en ont connaissance. Avec les outils technologiques existant désormais, les employeurs ont d’ailleurs de moins en moins de mal à découvrir la supercherie. Vous voilà prévenu ! ## Omission et mensonge sur le CV : une différence de taille Si les mensonges sur un CV sont rédhibitoires, **le candidat peut malgré tout faire quelques omissions, à condition que cela n'impacte pas sa capacité à exercer** le poste ciblé. Cela vaut d’ailleurs tout particulièrement pour certaines informations qui auront tendance à vous discriminer injustement, comme celles que nous listons ci-dessous. - **Votre adresse** : la situation de votre domicile peut être un frein pour certains recruteurs, notamment si votre adresse est trop éloignée de l’entreprise ou qu’elle a « mauvaise réputation ». Dans ce cas, rien ne vous empêche de ne pas l’indiquer sur votre CV puisque ce renseignement n’a pas une importance capitale pour les employeurs. - **Votre âge** : certains employeurs peuvent juger de vos compétences professionnelles à la vue de votre âge. Quelles que soient vos qualifications réelles, le recruteur pourra vous considérer trop jeune pour un poste à responsabilité (directeur commercial, manager, etc.) ou trop vieux pour un emploi technologique par exemple (développeur, chef de projet web, etc.). Une fois encore, n’hésitez pas à omettre cette information si vous pensez que cela peut vous discriminer. - **Votre photo** : [mettre une photo sur son CV n'est pas toujours une bonne idée](https://expresscv.com/fr/blog/mettre-une-photo-sur-son-cv-bonne-ou-mauvaise-idee), notamment car le recruteur pourra écarter consciemment ou inconsciemment votre candidature en raison de votre apparence. Vous pouvez donc tout simplement ne pas ajouter de photo sur votre CV, d'autant plus que cet élément est loin d'être une obligation aux yeux des recruteurs. - **Votre handicap** : si vous avez un handicap physique, il est également préférable de ne pas le mentionner sur votre CV, au risque d'inquiéter le recruteur alors que cela n'a pas lieu d'être. Pourquoi ? Tout simplement car, malheureusement, le handicap constitue encore un frein important à l'embauche. Seule exception à la règle, si vous postulez au sein d'une entreprise expressément ouverte à l'emploi de personnes handicapées. - **Votre passé d’indépendant** : paradoxalement, les recruteurs ont encore du mal à reconnaître à leur juste valeur les créateurs d'entreprise. Si vous postulez pour un poste salarié, évitez les mots « gérants » ou « associés » et préférez le mot « responsable », avant d'ajouter votre champ d'expertise, pour présenter votre passé entrepreneurial. ## Plutôt que de mentir sur votre CV, capitalisez sur vos forces Si certaines omissions se justifient sur le CV, cela ne peut pas s'appliquer à toutes les rubriques. **Vous ne devez pourtant pas trop vous en formaliser, dans la mesure où le CV parfait n'existe pas**. Une faille, un trou ou un passage à vide dans votre candidature ne constituent pas un élément rédhibitoire pour l'employeur. À ses yeux, le plus important reste avant tout l'honnêteté. Lors de la lecture de votre CV, le recruteur ne cherche pas à savoir spécifiquement ce que vous avez fait de telle date à telle date. **Ce qu'il veut connaître, ce sont vos compétences techniques mais également comportementales**, aussi appelées soft skills. N'hésitez donc pas à laisser une année de vide dans [vos expériences professionnelles sur votre CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience) si vous n'avez pas travaillé durant cette période. Ce sera d'ailleurs l'occasion d'expliquer ce qui vous a occupé, comme du bénévolat ou un voyage autour du monde par exemple. Voilà pourquoi vous devez capitaliser sur ce que vous avez réellement fait, plutôt que de mentir sur votre CV. C'est la meilleure chance d'être recruté pour ce que vous êtes vraiment.

Image of Quelle différence entre un CV et une lettre de motivation ?
Quelle différence entre un CV et une lettre de motivation ?

Souvent utilisés conjointement, le CV et la lettre de motivation ont un but commun : candidater à une offre d'emploi ou à un stage. Mais **bien que ces deux documents présentent des similitudes, il existe des différences entre la lettre de motivation et le CV**. Il convient d'ailleurs de bien les connaître afin que votre candidature soit pertinente et se démarque aux yeux du recruteur. ## CV et lettre de motivation : une différence d’objectif La principale différence entre le curriculum vitae et la lettre de motivation réside dans l’objectif de ces deux documents. **Un CV est en effet un résumé de votre parcours, tant scolaire que professionnel**. En seulement quelques secondes, le recruteur doit comprendre votre historique, notamment via [la mise en avant de vos expériences professionnelles](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience), de vos études et de vos compétences. Voilà pourquoi, à la différence de la lettre de motivation, le CV doit être concis, synthétique et percutant afin de retenir l'attention de l'employeur dès le premier regard. Contrairement au CV, la lettre de motivation est beaucoup plus développée. **Elle doit en effet expliquer plus en détails les principales informations de votre curriculum vitae**, notamment en utilisant des exemples concrets sur vos précédentes expériences ou en indiquant l'intérêt de telle ou telle [formation présente sur votre CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/formations). La lettre de motivation servira également à expliciter votre intérêt pour le poste et pour l'entreprise. C’est donc tout naturellement qu’elle sera plus explicite et argumentée. ## CV et lettre de motivation : une différence de contenu Lorsque vous rédigez [un CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) ou étudiant, il est important de mentionner toutes les informations qui vous caractérisent. Au-delà des rubriques essentielles (expériences et formations), **vous devez également donner des renseignements qui ne seront pas toujours présents sur votre lettre de motivation** : vos centres d'intérêts, vos compétences (linguistiques, techniques, etc.) ou encore vos informations personnelles (adresse, permis de conduire, etc.). Contrairement à la lettre de motivation, sur le CV ces éléments seront souvent présentés sous forme de bullet points pour gagner en clarté. La lettre de motivation, de son côté, n’a pas besoin d’aborder autant d’informations. **À la différence du CV, elle va se concentrer sur certains éléments spécifiques** : l’intérêt que vous portez au poste, les raisons pour lesquelles vous estimez être le candidat idéal et ce que vous pensez pouvoir apporter à l’entreprise. De plus, votre argumentaire devra être bien plus élaboré, notamment via l'utilisation de phrases construites et un enchainement logique de vos idées. Enfin, des tournures de phrase impersonnelles seront utilisées sur le CV (« Réalisation d’une enquête », « Participation à un concours », etc.), tandis que la première personne sera privilégiée pour la lettre de motivation (« J’ai réalisé une enquête », « J’ai participé à un concours », etc.). ## CV et lettre de motivation : une différence de forme Si le fond de votre CV doit résumer votre parcours, la forme peut également vous représenter. En effet, **le style de votre curriculum vitae devra généralement être adapté en fonction de votre secteur d'activité**, de votre métier, voire même de votre personnalité. Que vous utilisiez [un CV chronologique](https://expresscv.com/fr/cv-type-chronologique) ou combiné, vous pouvez faire preuve de créativité dans le choix de la structure, de la typographie, des couleurs ou même des visuels (pictogrammes, illustrations, etc.). Mais attention : l’originalité doit se justifier. Elle se prêtera ainsi davantage à une candidature dans le marketing que dans la finance. Pour éviter les erreurs, l’idéal est d’ailleurs d’utiliser des modèles de CV adaptés à votre domaine. À la différence du CV, **la lettre de motivation fera généralement dans la sobriété**. La forme ne doit pas distraire le recruteur du fond, au risque de pénaliser votre candidature. Pour répondre aux attentes des employeurs, privilégiez donc un style standard, une mise en page sobre, des couleurs neutres (noir et blanc) et une typographie classique, professionnelle et facile à lire (Arial, Times New Roman, Cambria, etc.). Notez également que, s’[il est possible de mettre une photo sur un CV](https://expresscv.com/fr/blog/mettre-une-photo-sur-son-cv-bonne-ou-mauvaise-idee), cette pratique est à bannir pour la lettre de motivation. ## Les points communs entre le CV et la lettre de motivation Si le CV et la lettre de motivation se différencient dans leur objectif, leur contenu et leur forme, ils présentent malgré tout des similitudes. Comme nous l’avons déjà évoqué, ces deux documents ont tout d’abord une finalité commune : celle de valoriser votre candidature. Voilà pourquoi **ils doivent être utilisés de façon complémentaire, la lettre de motivation servant votre CV et inversement**. Il ne s’agit pas de dupliquer les informations, mais bien d’avoir un argumentaire bien rodé où chaque document apporte des informations au recruteur. Au-delà de cette similitude principale, le CV et la lettre de motivation se ressemblent aussi dans leur forme. À de rares exceptions près (nombreuses expériences, poste à forte qualification, CV doctorant, etc.), **ces deux documents doivent être présentés sur une seule page A4**. Au-delà, le recruteur peut penser que vous ne savez pas synthétiser votre propos et écarter directement votre candidature. Gardez également en tête que **le CV et la lettre de motivation doivent être envoyés au format PDF**. En plus d'être moins esthétique, le format Word peut modifier la présentation d'un ordinateur à l'autre. Enfin, ces deux documents doivent présenter vos informations de contact essentielles, permettant au recruteur de vous joindre facilement. Indiquez au minimum votre nom, votre prénom, votre adresse email et votre numéro de téléphone.

Image of Quelle longueur pour mon CV ?
Quelle longueur pour mon CV ?

Au moment de rédiger son curriculum vitae, une question se pose : quelle est la longueur idéale d’un CV ? **Si le CV d'une seule page est à privilégier, il est possible de réaliser un CV plus long** à condition que cela soit justifié. Taille du CV, conseils de rédaction et bonnes pratiques : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la longueur d’un curriculum vitae. ## La taille idéale d’un CV ? Une page ! En Angleterre, les recruteurs apprécient les CV longs, tandis qu'en Belgique ils peuvent même être présentés sur 3 pages. En France, il en est tout autre : **la longueur idéale d'un CV est d'une page**. Pourquoi ? Tout simplement car ce document est considéré comme un résumé synthétique de votre carrière, de votre formation et de vos expériences professionnelles. L'une des [principales erreurs lors de la rédaction d'un CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-les-erreurs-a-eviter), c'est donc d'en dire trop et de ne pas savoir synthétiser son propos. Respecter cette longueur de CV, c'est d'ailleurs primordial puisque **les recruteurs n'accordent que 30 à 40 secondes à la lecture du document** pour le présélectionner selon une étude réalisée par Miratech. Pour la sélection finale des CV les plus intéressants, ils y passeront difficilement plus de 1 minute 20. Dans ces conditions, **la taille d'un CV est stratégique : il faut que le document soit percutant et accrocheur** afin de retenir l’attention du recruteur dès le premier regard. Et pas question de tricher en utilisant une petite taille de police ou en surchargeant votre curriculum vitae, au risque de rebuter l'employeur. ## Comment faire un CV d’une seule page ? Pour réussir à présenter son CV en une page, il est important de suivre certaines règles. Que vous réalisiez [un CV étudiant](https://expresscv.com/fr/cv-modele-etudiant) ou professionnel, il existe en effet **des astuces pour réduire la taille de votre curriculum vitae**. - **Faites le tri** : il peut être tentant de développer votre parcours ou vos compétences professionnelles lors de la rédaction de votre CV. Pour respecter la longueur d'une page, il faudra pourtant éviter d'être exhaustif. L'idéal est d'adapter votre curriculum vitae à votre candidature afin de ne retenir que les informations essentielles. C’est la clé pour une taille de CV optimale. - **Ne remontez pas trop dans le passé** : pour respecter le format d'une page, il ne faut pas non plus aborder tout votre historique. En règle générale, on se contentera de présenter les 5 dernières années de votre carrière. Pour [un CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) par exemple, il sera donc inutile de parler de votre lycée, de vos stages d'été ou même de vos différents établissements d’enseignement supérieur. - **Choisir une présentation adaptée** : si les petites tailles de police sont à bannir, il en va de même pour celles au-delà de 12 (à l'exception éventuelle de l'accroche de votre CV). Pour respecter la longueur d'une page pour votre curriculum vitae, trouvez une typographie qui soit confortable à lire, sans pour autant prendre trop de place. Pour vous en assurer, n'hésitez pas à imprimer votre CV afin de constater le rendu sur papier. - **Structurer votre CV** : l'organisation de votre curriculum vitae pourra aussi vous permettre de réduire sa taille. Vous pouvez notamment améliorer la structure du document, rassembler certaines informations sous une même rubrique et supprimer les éléments qui prennent inutilement de la place (photo, mention « CV de Bernard Dupont », etc.). ## Le CV de 2 pages ? Possible dans certains cas ! Dans certains cas, la longueur idéale d’un CV pourra être de deux pages. Toutefois, **ce choix ne doit être fait que si votre parcours justifie d’intégrer autant d’informations**. L’utilisation d’un CV de deux pages pourra d’ailleurs être pertinente si : - votre corps de métier se prête à cet usage (chercheurs, doctorants, etc.) ; - vous justifiez d'une expérience professionnelle de plus de 10 ans dans des domaines variés ; - votre candidature nécessite d’être exhaustif (nom de vos publications, métier atypique qui a besoin d'être expliqué, etc.) ; - vous postulez à un poste qui demande beaucoup d'expériences. Si vous êtes dans l'une de ces situations, sachez que **la longueur de votre CV pourra même aller jusqu'à 4 pages**, à condition que cela soit justifié. C'est d'ailleurs tout particulièrement le cas des CV académiques qui, généralement, font référence à diverses publications et études du candidat. ## Nos conseils pour rédiger un CV de deux pages **Le risque d'un CV trop long n'est cependant pas anodin** : vous êtes notamment susceptible d'indiquer des informations inutiles, de manquer de clarté ou de perdre le recruteur dans vos diverses expériences. Pour réaliser un CV de 2 pages ou plus, il convient donc de respecter certains grands principes. - **Rassembler l'essentiel sur la 1ère page** : bien que votre CV fasse deux pages, le recruteur réalisera généralement sa présélection à partir de la première. Il est donc important de penser à cet ordre de lecture en rassemblant tous les éléments importants de votre candidature sur la page principale (informations personnelles, dernières expériences, compétences principales, etc.). - **Utiliser la 2nde page à bon escient** : les informations moins importantes seront indiquées en seconde page. On y retrouvera notamment les expériences plus anciennes, les centres d'intérêt, les compétences annexes ou même la formation. Cette page du CV pourra également apporter des précisions sur des éléments présentés en page principale (nature d'une mission, publications liées à un poste, etc.). - **Penser aux annexes** : dans certains cas, il peut être judicieux de prévoir une feuille d'annexes rassemblant toutes les informations plus techniques (nom des publications, logiciels maîtrisés, formations techniques suivies, etc.). La page principale du CV en sera ainsi plus aérée et plus claire. - **Rester concis** : ce n’est pas parce que votre CV fait deux pages que vous pouvez vous étendre sur des informations secondaires. Vous devez malgré tout rester concis et percutant afin de vous démarquer. N'oubliez pas d'ailleurs que votre CV - qu'il fasse une ou deux pages - est une publicité et qu'il doit donner envie au recruteur de le lire.

Image of Lettre de motivation : les 6 erreurs à bannir
Lettre de motivation : les 6 erreurs à bannir

**Connaissez-vous les erreurs les plus fréquentes dans une lettre de motivation ?** Il est pourtant important de les avoir en tête afin de ne pas commettre de telles maladresses. Contenu impersonnel, style indirect, longueur inadaptée, mauvais destinataire ou fautes d’orthographe : retrouvez toutes les erreurs des lettres de motivation à éviter. ## 1. Ne pas rédiger une lettre de motivation personnalisée C'est l'erreur la plus fréquente sur la lettre de motivation : rédiger une candidature passe-partout. Le problème, c'est que le recruteur a de fortes chances de s'en apercevoir et, par conséquent, de ne pas consacrer davantage de temps à votre dossier. Tout comme pour [la rédaction de votre CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-vos-10-commandements), l'idéal est d’**avoir une partie de votre texte générique et une autre que vous personnalisez en fonction de l'entreprise**. En règle générale, l’introduction parle de l’employeur et des raisons pour lesquelles vous candidatez au poste. Elle doit donc être personnalisée. La suite de votre candidature, quant à elle, aborde généralement votre parcours et peut être plus facilement dupliquée. ## 2. Ne pas être direct dans sa lettre de motivation **Le ton, le vocabulaire et les tournures de phrases employés ne doivent laisser aucun doute sur votre motivation**. Bien que l’exercice puisse sembler compliqué, il est possible d'y parvenir en évitant certaines erreurs typiques de la lettre de motivation. - **Oubliez les formules toutes faites** : certaines phrases se retrouvent sur la majorité des lettres de motivation et, par conséquent, n'ont plus d'intérêt. C'est le cas notamment de « Par la présente, je me permets de vous écrire pour… » ou « Je vous adresse ma candidature pour le poste de... ». Préférez rentrer directement dans le vif du sujet en expliquant pourquoi vous contactez cette entreprise ou en mettant en avant votre expérience. - **Évitez le conditionnel** : préférez toujours être dans l'affirmative plutôt que d'utiliser le conditionnel. À la place de phrases telles que « Je pourrais débuter à partir du... » ou « Cette mission correspondrait tout à fait à mon profil... », utilisez plutôt des tournures directes comme « Je peux débuter dès le... », « Ce poste est à la mesure de mon expérience... » ou encore « Je peux apporter mon expérience à votre entreprise... ». - **N’affirmez rien si vous ne pouvez pas le prouver** : tous les candidats se disent dynamiques, motivés et résistants au stress. Mais êtes-vous en mesure de le prouver ? Plutôt que d'avancer de telles qualités, préférez toujours expliquer pourquoi vous les possédez. Des phrases comme « Mes qualités managériales m’ont déjà permis de superviser une équipe de 3 personnes… » ou « Mes années de bénévolat m’ont appris le sens de l’implication pour un projet… » auront davantage d’impact. ## 3. Écrire une lettre de motivation trop longue ou trop courte C'est également l'une des [erreurs fréquentes que l'on retrouve sur le CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-les-erreurs-a-eviter) : en dire trop ou pas assez. Face au nombre important de candidatures que reçoit le recruteur, il est important d'être direct et concis. Efforcez-vous donc de **rédiger votre lettre de motivation sur une seule page** et de la découper en trois paragraphes de taille équivalente. Pour cela, n'abordez que les informations qui ont du sens pour le poste que vous visez : [vos expériences professionnelles récentes](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience), vos compétences en lien avec la mission ou encore [vos objectifs professionnels](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-objectif). Il ne faut pas avoir peur d'éluder certaines informations annexes, d'autant plus que l'employeur pourra les retrouver sur votre CV (diplômes, formation, centres d'intérêt, etc.). Rappelez-vous cependant d’une chose : direct ne veut pas dire laconique. En effet, une lettre de motivation trop courte sera tout aussi mal perçue qu'une lettre de motivation trop longue. Il est donc important de **développer votre candidature à travers un argumentaire bien travaillé**. Celui-ci peut d’ailleurs être découpé en 3 parties pour être plus explicite : la raison pour laquelle l’entreprise ou le poste vous intéresse, les raisons pour lesquelles vous êtes adapté à la mission et ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. C’est la clé d’une bonne longueur pour votre lettre de motivation. ## 4. Ne pas viser un destinataire précis Si vous postulez à une annonce, celle-ci indique généralement à qui il faut adresser votre candidature. Il est donc **impératif de s’adresser directement à cette personne**, plutôt que d'utiliser des expressions toutes faites comme « Madame, Monsieur ». Prenez cependant le temps de vérifier l’orthographe utilisé car il n’y a rien de pire que de voir son nom mal orthographié. Dans certains cas, vous ne saurez pas forcément à qui adresser votre lettre de motivation. Cela peut arriver si aucun destinataire n’est indiqué dans l’annonce ou lors d’une candidature spontanée. Vous devez donc **faire vos recherches de votre côté afin d’identifier le destinataire idéal**. Consultez le site Internet de l’entreprise et son compte LinkedIn afin de savoir à qui écrire votre lettre de motivation. Il pourra s’agir du responsable des ressources humaines, du directeur dans le cas d’une petite structure ou, tout simplement, de votre potentiel supérieur si vous êtes recruté (manager, directeur commercial, etc.). ## 5. Ne pas soigner le style de sa lettre de motivation **Le style de votre candidature peut également être rédhibitoire** s'il est mal choisi. Et en la matière, plusieurs erreurs sur la lettre de motivation sont communes. - **Évitez les typographies illisibles** : oubliez les polices originales ou avec des fioritures. Le plus important, c'est que le recruteur puisse facilement lire votre lettre de motivation. Préférez donc une typographie plus classique, comme Arial, Cambria ou Times New Roman. - **Ne vous trompez pas sur la taille de police** : de nombreux candidats utilisent une taille d'écriture trop importante ou trop petite pour compenser la longueur de leur lettre de motivation. Vous devez absolument bannir cette pratique. Préférez donc une taille de police de 11 ou 12 en fonction de la typographie choisie. N'hésitez d'ailleurs pas à imprimer votre candidature afin de voir le rendu sur papier. - **Oubliez les designs atypiques** : contrairement au curriculum vitae qui peut être original dans sa forme, la lettre de motivation est généralement sobre et épurée. Ce qui compte, c’est le contenu de votre candidature. Pour éviter les erreurs, vous pouvez utiliser un exemple de lettre de motivation, tout comme vous utiliseriez [un modèle de CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel). ## 6. Faire des fautes d’orthographe dans sa lettre de motivation C'est l'erreur absolue sur la lettre de motivation. Les fautes d'orthographe, de syntaxe, de ponctuation, de conjugaison ou encore de style seront généralement rédhibitoires aux yeux du recruteur. **Si vous n'êtes pas capable d'écrire correctement pour votre lettre de motivation, qu'en sera-t-il au quotidien ?** Une question légitime qui amènera généralement l'employeur à ne pas retenir votre candidature. Pour éviter de tomber dans le piège, suivez les conseils suivants : - ne vous fiez pas uniquement au correcteur d'orthographe ; - relisez votre lettre de motivation un jour après sa rédaction afin de repérer les fautes qui vous ont échappé ; - faites relire votre candidature par 2 ou 3 personnes afin de vous assurer que votre candidature est pertinente et claire.

Image of Nos conseils pour réduire la longueur d’un CV
Nos conseils pour réduire la longueur d’un CV

Face à de nombreuses informations que vous jugez pertinentes, vous pouvez éprouver des difficultés à raccourcir votre CV. Il est pourtant primordial d’y parvenir afin que votre curriculum soit concis, direct et lisible. Suppression du superflu, sélection des informations, renvois extérieurs ou encore mise en page : **découvrez nos conseils pour réduire la longueur de votre CV**. ## Raccourcir son CV en ne gardant que l’essentiel Parmi toutes [les erreurs que l'on retrouve sur un CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-les-erreurs-a-eviter), l'une peut être rédhibitoire : la longueur. Non seulement votre curriculum vitae ne doit pas - en règle générale - dépasser une page, mais il est également nécessaire qu'il soit aéré afin d'être agréable à lire. Mais face à de trop nombreuses informations, une question se pose : comment raccourcir un CV ? **Le premier conseil à suivre, c'est de faire le tri**. Lorsque vous rédigez un CV, il est primordial de **ne retenir que les informations pertinentes**. Toutes vos expériences datant de plus de 5 ans et qui n'ont pas de rapport avec le poste visé doivent être mises de côté ou, à défaut, être moins développées. Il en va de même pour [la rubrique formation de votre CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/formations) : seuls vos diplômes et vos cursus les plus importants, récents et pertinents doivent être mis en avant. Les autres peuvent être retirés ou abordés de façon plus concise. Compétences, centres d'intérêt, niveau de langue... autant d'informations pour lesquelles vous devez également faire le tri. Pour y parvenir, demandez-vous systématiquement si le renseignement est essentiel pour votre candidature. ## Réduire son CV en supprimant le superflu Les candidats ont souvent le mauvais réflexe de trop développer. Pourquoi ? Tout simplement par peur que le recruteur ne comprenne pas [une expérience professionnelle](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience) ou une formation suivie. **Préférez utiliser des chiffres et des mots-clés percutants** que vous pourrez ensuite développer dans votre lettre de motivation. Via l'utilisation de tirets et d'astérisques, vous pouvez aller droit au but sur les éléments que l'employeur doit retenir : les résultats obtenus lors d'une mission (hausse du chiffre d'affaires, amélioration du trafic, gain d'un client, etc.) ou les particularités du poste (nombre de personnes supervisées, taille du portefeuille client, etc.). Mais pour raccourcir la taille d’un CV, il est également possible de **supprimer tous les mots et éléments superflus**. Commencez par retirer tous les intitulés inutiles, comme « Numéro de téléphone », « Adresse e-mail », « Formation » ou « Expériences professionnelles ». En lisant « [email protected] » ou « Assistant manager chez Orange », le recruteur comprendra de quoi vous parlez, et ce, sans même l’intitulé de la rubrique. Sachez également que [la photo n'est pas obligatoire sur un CV](https://expresscv.com/fr/blog/mettre-une-photo-sur-son-cv-bonne-ou-mauvaise-idee), tout comme votre adresse personnelle ou la possession du permis. Autant d'éléments supprimés qui pourront vous faire gagner de la place sur votre CV. ## Diminuer la longueur d'un CV en renvoyant vers des supports extérieurs Pour réduire votre CV, il est également primordial d'indiquer l'URL de ressources web. N'hésitez donc pas à **ajouter l'adresse de votre site personnel, de votre blog, de votre portfolio ou même de votre compte LinkedIn**. Si le recruteur estime que votre candidature est pertinente, il pourra ainsi trouver des informations complémentaires sur les sites mentionnés. Vous pouvez d'ailleurs indiquer en bas de votre CV qu'une version plus exhaustive est disponible sur votre compte LinkedIn ou sur votre blog. Toutefois, ne sélectionnez qu'un ou deux supports pertinents, au risque de noyer l'employeur sous un nombre trop important de ressources. Lorsque vous rédigez votre CV, vous devez également **garder en tête que ce document est systématiquement accompagné d'une lettre de motivation**. Il ne sert donc à rien d'en dire trop dans votre curriculum vitae puisque ces précisions pourront être mentionnées dans votre lettre de motivation si elles sont pertinentes. C’est l’une des principales clés pour réduire la longueur de votre CV. ## Raccourcir son CV en le mettant à jour Les attentes des recruteurs en matière de CV ne cessent d'évoluer. Une information pertinente il y a 5 ans ne l'est plus forcément aujourd’hui. C'est le cas notamment de la maîtrise du pack Office, voire même d'Internet, qui sont désormais des compétences que l'on estime communes. Pour réduire la longueur de votre CV, il est donc important de mettre à jour ce document de façon plus ou moins régulière. **Supprimez tous les renseignements qui ne présentent plus d'intérêt** pour les remplacer par des informations qui, désormais, sont pertinentes. Comme nous l’avons brièvement abordé précédemment, vous devez également **supprimer toutes les informations trop anciennes et qui n'ont aucun sens pour votre candidature**. À titre d'exemple, [le CV d'un jeune diplômé](https://expresscv.com/fr/blog/nos-conseils-pour-rediger-un-cv-lorsquon-est-jeune-diplome) ne fera plus mention de son brevet ou de ses jobs d'été. À la place, le candidat insistera davantage sur le dernier cursus suivi et sur les stages réalisés dans le cadre de ses études. Pour un cadre expérimenté, il faudra retirer les informations relatives au baccalauréat, aux diplômes intermédiaires et aux postes occupés il y a 10 ans et qui n'ont aucun rapport avec son profil actuel. Cela lui permettra de se concentrer sur les formations continues réalisées récemment et sur les derniers postes occupés. ## Réduire la longueur du CV en modifiant la mise en page Pour raccourcir son curriculum vitae, il peut également être très utile d’utiliser [un modèle de CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) ou étudiant. Pourquoi ? Tout simplement car vous disposerez d’une trame et d’une structure qui sont adaptées à votre domaine d’activité. **Avec son format prêt à l’emploi, l’exemple de CV vous permettra de gagner de la place** et de vous concentrer sur les informations essentielles. N'hésitez pas non plus à **retoucher la mise en page de votre CV afin de réduire sa longueur**. Pour cela, vous pouvez notamment ajouter des colonnes et des encarts à votre curriculum vitae afin d’optimiser l’utilisation de l’espace. Vous pouvez aussi jouer sur la typographie et la taille d'écriture pour réduire la longueur de votre CV. À titre d'exemple, la police Calibri est plus adaptée qu'Arial car elle prend moins de place. De même, vous pouvez réduire la taille d'écriture à 11 - voire à 10 au grand maximum - afin de gagner de la place. Avant d’envoyer votre CV, pensez toutefois à l’imprimer afin de vous assurer de sa lisibilité au format papier.

Image of Les 4 informations à ne pas mettre sur un CV
Les 4 informations à ne pas mettre sur un CV

Si certains renseignements sont indispensables sur votre curriculum vitae - comme vos dernières expériences et vos compétences -, d'autres doivent être purement et simplement écartés. **L’âge, l’adresse, la situation personnelle, les loisirs « décalés »… autant d’informations à ne pas mettre sur votre CV**. Pour faire les bons choix lors de la rédaction de votre candidature, retrouvez la liste des renseignements à passer sous silence. ## Les informations « trop personnelles » : à bannir du CV Les candidats ont souvent le mauvais réflexe de vouloir trop en dire sur leur curriculum vitae, quitte à aborder des informations que l’on pourra qualifier de « personnelles ». Dans certains cas, cela ne prêtera pas à conséquence. Dans d’autres, **le recruteur peut consciemment ou inconsciemment écarter votre candidature**. En s’appuyant sur le 12ème Baromètre de la perception des discriminations dans l'emploi, il est possible de dresser **la liste des 5 principaux renseignements personnels à ne pas mettre dans votre CV**. - **Votre nationalité** : à l'exception de très rares secteurs d'activité (gendarmerie, armée, etc.), il ne faut en aucun cas indiquer vos origines sur votre CV, a fortiori si vous n'avez pas la nationalité française. Selon l'étude susnommée, 56 % des personnes seraient discriminées au travail en raison de leur origine. - **Votre état de santé** : il s'agit du troisième critère de discrimination à l'emploi. Sur votre CV, vous ne devez donc pas indiquer votre état de santé, ni même que vous avez un handicap. Vous pouvez néanmoins le préciser si vous postulez au sein d'une entreprise qui affiche ouvertement sa volonté de recruter des travailleurs handicapés. - **Votre âge** : vous ne devez pas non plus mentionner votre âge ou votre date de naissance sur votre CV. Toujours selon la même étude, 44 % des personnes auraient déjà été discriminées pour ce motif. Ce sont principalement les seniors qui seront écartés, ainsi que [les CV des jeunes diplômés](https://expresscv.com/fr/blog/nos-conseils-pour-rediger-un-cv-lorsquon-est-jeune-diplome) en raison de leur manque d'expérience. - **Votre adresse** : votre lieu de résidence peut également être un frein à l'emploi, notamment si vous habitez relativement loin de l'entreprise ou dans un quartier réputé « sensible ». - **Votre situation personnelle** : votre statut matrimonial, votre appartenance à un syndicat, votre religion... autant d'informations personnelles qu'il faudra également bannir de votre CV, au risque d’éventuellement rebuter certains recruteurs. ## La photo : ce n’est pas une obligation sur un CV Est-ce que [c'est une bonne idée de mettre une photo sur un CV ?](https://expresscv.com/fr/blog/mettre-une-photo-sur-son-cv-bonne-ou-mauvaise-idee) Une question que de nombreux candidats se posent. En règle générale, **il est conseillé de ne pas intégrer de photo à votre CV afin d'éviter toute éventuelle discrimination** physique ou raciale. Un chiffre illustre à lui seul la problématique : 1 personne sur 2 aurait déjà été discriminée au travail en raison de son apparence physique selon le 12ème Baromètre de la perception des discriminations dans l'emploi. Il est malgré tout possible de mettre une photo sur son CV, notamment dans l'idée de marquer davantage le recruteur et de rester présent à son esprit. Une alternative est d’ailleurs idéale : prévoir [un CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) sans photo et un second avec photo, le deuxième étant remis à l'issue d'un premier entretien afin que l'employeur se souvienne mieux de vous. Si vous faites ce choix, **il est primordial d'opter pour une photo professionnelle et avenante**. Oubliez immédiatement les portraits livides, les clichés à contre-jour, les selfies ainsi que les photos dans un mauvais contexte (soirée, vacances, etc.). ## Les loisirs « décalés » et non pertinents : à supprimer de votre CV Si certains centres d'intérêt peuvent être un plus pour votre candidature (bénévolat, voyages, sport, etc.), d'autres en revanche peuvent véhiculer une mauvaise image de vous. **Parmi les informations à ne pas mettre sur un CV, on retrouve donc tous les loisirs ayant mauvaise réputation**, sujets à connotation ou qui ne font pas l'unanimité dans la société. De même, vos hobbies qui n’ont pas d’intérêt pour votre candidature doivent être retirés de votre CV. Pour faire les bons choix, voici quelques exemples de centres d’intérêt qui ne doivent pas être mentionnés : - votre appartenance à un parti politique ou à un syndicat ; - votre pratique de la corrida ou de la chasse ; - votre passion pour le poker et, plus globalement, pour les jeux d'argent ; - les loisirs inutiles d’un point de vue professionnel (Scrabble, jeux vidéo, etc.) ; - les centres d'intérêt communs (le cinéma, la lecture, etc.). Toutefois, cela ne veut pas dire que vous devez totalement abandonner la rubrique loisirs. Lors de [la rédaction de votre CV étudiant](https://expresscv.com/fr/cv-modele-etudiant) ou professionnel, **misez sur les centres d'intérêt qui ont du sens par rapport à votre candidature** et qui peuvent vous permettre de vous démarquer. La pratique d'un instrument de musique, la participation à des cours de dessin, l'entrainement d'une équipe sportive, l'engagement pour certaines causes (défense de l'environnement, don du sang, etc.)… autant de hobbies qui peuvent constituer un plus indéniable. ## Les informations secondaires : à éviter sur le CV Dans le souci de vouloir être le plus exhaustif possible, les candidats sont nombreux à beaucoup trop développer leur candidature, tout particulièrement [la rubrique formation du CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/formations). Il est pourtant important de **supprimer tous les renseignements relatifs à votre cursus qui ne sont plus pertinents**. Parmi les informations à ne pas mettre sur un CV, on pense notamment : - au brevet des collèges ; - aux diplômes secondaires si vous avez déjà une longue expérience (baccalauréat, licence, etc.) ; - à l’historique complet de votre formation si vous êtes sur le monde du travail depuis au moins 5 ans ; - aux formations annexes qui n'ont pas de rapport avec votre activité actuelle. C'est exactement pour la même raison que **vous devez bannir de votre CV toutes les expériences professionnelles non pertinentes**. Un jeune diplômé, par exemple, pourra supprimer tous ses jobs d'été qui n'ont aucun rapport avec son projet professionnel. Un travailleur expérimenté, quant à lui, pourra retirer toutes les expériences qui ont déjà plus de 5 ou 10 ans afin de se concentrer sur ses missions récentes. L’objectif ? Garder un maximum d’espace pour aborder toutes vos expériences qui constituent une plus-value indéniable pour le poste. Dernier élément à avoir en tête : **vos prétentions salariales ne doivent pas apparaître sur votre CV**. Celles-ci ne doivent être abordées qu'à l'issue de l'entretien. Dans le cas contraire, le recruteur pourrait avoir des doutes quant à vos motivations réelles.

Image of Les soft skills : la nouvelle arme du CV ?
Les soft skills : la nouvelle arme du CV ?

Gagnant progressivement en importance dans le monde du travail, **les soft skills ont su devenir un critère déterminant de recrutement**. À tel point que celles que l'on nomme aussi « compétences douces » ou « compétences comportementales » prennent parfois le pas sur les compétences techniques. Autant de bonnes raisons d’apprendre comment bien utiliser les soft skills sur votre CV. ## Les soft skills, des compétences qui font la différence sur le CV Aussi appelées « compétences humaines », « compétences douces » ou même « savoirs comportementaux », les soft skills font référence aux aptitudes personnelles d'un candidat. Plus concrètement, **elles désignent toutes les compétences humaines d'une personne et se placent en opposition avec les compétences techniques** ou hard skills. À titre d'exemple, l'optimiste, l'adaptabilité, le sens de l'humour et la créativité sont des soft skills. A contrario, la maîtrise d'un logiciel, la connaissance d'un langage de programmation, la pratique d'une langue étrangère ou des capacités professionnelles spécifiques (gestion de projet, manutention, etc.) sont des hard skills. Si les compétences comportementales sont de plus en plus importantes sur [un CV professionnel](https://expresscv.com/fr/cv-modele-professionel) ou étudiant, c’est pour une raison toute simple : elles sont recherchées par les entreprises. Selon l'étude « Les Soft Skills », menée par le cabinet de recrutement Michael Page et Cadremploi, plus de **6 managers sur 10 sont prêts à recruter un collaborateur principalement sur ses compétences douces**. Dans les secteurs du digital et du marketing, ce chiffre franchit même la barre des 70 %. Il faut dire que les soft skills sont de plus en plus sollicités dans le monde du travail, comme le démontrent les 31 % de cadres affirmant les utiliser davantage au quotidien que leurs compétences techniques. ## Les 5 softs skills les plus importantes sur un CV Bien qu'elles soient de plus en plus recherchées, les soft skills ne sont mentionnées sur le CV que par 42 % des cadres. Il est vrai que l’exercice peut paraître périlleux, dans la mesure où il est difficile d’évaluer ses propres compétences comportementales. **Pour vous aider à trancher, retrouvez les 5 softs skills les plus demandées par les employeurs** selon le rapport « Future of work » élaboré par le World Economic Forum. ### La créativité : une compétence comportementale recherchée Un candidat créatif, c'est un collaborateur en mesure de créer des connections entre diverses choses, capable de lier des gens, des concepts et des idées. Soft skill incontournable sur le CV, **la créativité est devenue une compétence reine à l'heure du tout numérique** et de la start-up nation. Mais ce savoir comportemental a désormais sa place dans la plupart des entreprises, tant les recruteurs ont compris une chose : l’absence d’innovation, c’est la mort de l’entreprise. Pour y remédier, les créatifs parviennent bien souvent à adopter de nouveaux schémas de pensée, à ouvrir de nouvelles alternatives et à « disrupter » une conception parfois figée du travail. ### La résolution des problèmes : une soft skill incontournable Un candidat capable d'identifier les problèmes et d'en comprendre la complexité, c'est une personne qui parviendra à résoudre les difficultés de l'entreprise. Mais cette soft skill - à mettre sur votre CV si c’est un vrai trait de votre personnalité - n'est pas innée : **elle est généralement le fruit d'une longue expérience et d'une excellente capacité d'analyse**. Elle traduit également une faculté à trouver des solutions en fonction des ressources disponibles, mais aussi à mettre en place une ligne directrice pour résoudre les problèmes. Un plus indéniable pour de nombreux métiers, tout particulièrement pour le management et la R&D. ### L’esprit critique : une compétence à mettre sur le CV Avoir un esprit critique ne signifie pas être constamment négatif. Bien au contraire ! Cette compétence douce s'exprime à travers **la capacité à mener à bien un raisonnement afin de résoudre certaines problématiques**. Allant de pair avec la faculté à résoudre des problèmes, cette soft skill peut faire la différence sur [un CV étudiant](https://expresscv.com/fr/cv-modele-etudiant) ou professionnel. Savoir s'appuyer sur ses connaissances et sur ses observations pour imaginer des solutions logiques et tangibles, c'est un véritable atout pour apporter sa pierre à l'édifice. ### Le sens du collectif : une qualité qui fait la différence Vous avez toujours considéré qu'une équipe c'est la multiplication des forces vives ? Dans ce cas, c'est que **vous savez mettre en avant l'esprit d'équipe et capitaliser sur les atouts de vos collègues**. Votre capacité à renforcer la cohésion, à tirer le meilleur de chaque collaborateur et à porter le groupe vers le haut sont autant d'armes pour assurer la réussite de l'entreprise. Dans le même esprit, on remarque que les compétences managériales sont de plus en plus appréciées par les employeurs. Leadership, capacité à fédérer et influence positive : autant de traits de caractère qui font sens sur le CV. ### L’intelligence émotionnelle : un savoir-être plébiscité sur le CV Aussi appelée quotient émotionnel (QE), l'intelligence émotionnelle se place en parallèle d'une notion phare jusqu'à présent : le quotidien intellectuel, ou le fameux QI. En vogue depuis maintenant quelques années, cette soft skill se traduit par **la capacité à reconnaître et maîtriser ses émotions et celles des autres**. Une forme d'intelligence qui englobe aussi bien l'empathie que la motivation et qui s'exprime de nombreuses façons : contrôle de soi, prise d'initiative, sens de l'écoute, capacité à aider les autres à progresser, source d'inspiration, etc. ## Les soft skills sur le CV : des qualités pas si faciles à intégrer Les candidats souhaitant intégrer des soft skills sur leur CV font souvent la même erreur : se contenter de lister leurs qualités sous forme de mots-clés, sans davantage de précisions. C'est totalement contre-productif ! **L'objectif est d'être concret dans la façon dont s'expriment vos compétences douces**, tout en sachant rester objectif et concis. Il faut aussi avoir à l'esprit que la pertinence d'une soft skill va varier selon le secteur d'activité et le métier exercé. Un commercial aura ainsi davantage tendance à mettre en avant ses qualités relationnelles (esprit d'équipe, management, etc.), tandis qu'un directeur financier se focalisera sur sa capacité à identifier et à résoudre des problèmes. Au moment de choisir les soft skills pour un CV, un autre élément doit rester à l'esprit : le recruteur a de fortes chances de rebondir sur les compétences humaines que vous avancez, il faudra donc être capable d’en parler et de les illustrer avec des exemples au moment de l’entretien. D’où l’importance de ne pas les choisir à la légère. Après avoir sélectionné les soft skills qui vous représentent le mieux, **vous pouvez les agencer de différentes façons sur votre CV**. À vous de choisir la solution qui, à vos yeux, les met le plus en valeur : - vous pouvez les placer en haut du CV, en guise de phrase d'accroche ou sous l'intitulé de votre fonction ; - vous pouvez les détailler dans la description de chaque expérience ; - vous pouvez créer un encart, placé notamment en fin de votre candidature, afin d'y développer ce que vous considérez comme des « valeurs personnelles ». **Besoin d'aide pour rédiger les soft skills de votre candidature ?** [Créez votre CV en ligne sur ExpressCV](https://expresscv.com/fr) pour profiter de conseils de rédaction personnalisés.

Image of Nos conseils pour rédiger un CV lorsqu’on est jeune diplômé
Nos conseils pour rédiger un CV lorsqu’on est jeune diplômé

**En tant que jeune diplômé, il peut parfois être difficile de réaliser son CV**, notamment à cause d’un projet professionnel encore flou. Toujours est-il que votre curriculum vitae doit répondre à un double impératif : illustrer vos expériences passées de façon précise et faire comprendre au recruteur vos objectifs professionnels pour le futur. Découvrez nos 5 conseils pour y parvenir et rédiger un CV jeune diplômé de qualité. ## Avoir un projet professionnel clair, la base d’un CV qui retient l’attention Pour rédiger son CV lorsqu’on est jeune diplômé, il est important d’avoir un élément en tête : **à la lecture de votre curriculum vitae, le recruteur doit comprendre votre projet professionnel**. Pour cela, il est important de trouver un intitulé qui corresponde au poste que vous souhaitez pourvoir : manager RH, chef de projet en communication, assistant comptable, etc. N'hésitez pas non plus à ajouter un descriptif concis résumant vos précédentes expériences ou votre projet professionnel. ## Faire preuve de cohérence lors de la rédaction de son CV Au moment où vous [indiquez les expériences professionnelles sur votre CV](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience), il est également nécessaire de démontrer la cohérence de votre projet. Même si vous êtes jeune diplômé, **il faut montrer que vos stages ont un lien avec votre formation**. D’un seul coup d’œil, le recruteur doit pouvoir comprendre le fil conducteur qui anime votre projet professionnel. Il sera ainsi plus à même de vous proposer un poste adapté à vos ambitions. ## Démontrer son employabilité et sa valeur ajoutée Prouver votre employabilité, c'est l'une des principales missions de votre CV. Dans la rubrique consacrée à vos expériences professionnelles, **pensez à mettre en avant vos réussites et à replacer vos missions dans leur contexte** : leur durée, les objectifs définis, le budget alloué et les résultats obtenus. Ces éléments concrets vont prouver aux recruteurs que vous avez une vraie valeur ajoutée à apporter à l’entreprise. ## Adapter son CV pour montrer sa différence Personnaliser son curriculum vitae, c’est l’un des [conseils les plus importants pour la rédaction d’un CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-vos-10-commandements). **Plutôt que d'envoyer le même document à tous les recruteurs, il est primordial de l'adapter pour chaque entreprise**. Pour cela, vous pouvez privilégier des expériences qui ont un lien avec le poste, choisir un intitulé qui explique votre candidature ou encore mettre en avant vos points forts en rapport avec la mission. N’oubliez pas : s’adapter, c’est montrer sa différence ! ## Être clair et précis, la clé d’un CV réussi pour un jeune diplômé Si le recruteur ne comprend pas certaines informations ou a un doute sur leur sens, il va bien souvent passer à un autre candidat. C’est pour cette raison qu’il faut **éviter le jargon trop technique ou les phrases alambiquées**, au risque de perdre le lecteur. De même, **il est important d’être précis dans les informations que vous mettez en avant**. Si vous indiquez parler l’anglais, utiliser un logiciel ou connaître un langage informatique par exemple, pensez toujours à préciser votre niveau de maîtrise.

Image of Rédaction d’un CV : les erreurs à éviter
Rédaction d’un CV : les erreurs à éviter

Les recruteurs vous le diront, les erreurs sur les CV ne manquent pas. Entre une photo inadaptée, une présentation de mauvais goût ou des fautes : découvrez **notre top 5 des erreurs à éviter lorsque vous rédigez votre CV**. ## Une photo pas professionnelle Le saviez-vous ? [Votre photo ne doit pas obligatoirement être présente sur votre CV](https://expresscv.com/fr/blog/mettre-une-photo-sur-son-cv-bonne-ou-mauvaise-idee). C'est d'ailleurs un conseil à suivre afin de limiter le risque de discrimination. Si vous décidez malgré tout de montrer votre visage, rappelez-vous d’une chose : **il est préférable de ne pas avoir de photo sur son CV plutôt qu'une photo inadaptée**. ## Des fautes d’orthographe Si [de nombreux conseils doivent être suivis au moment de rédiger un CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-vos-10-commandements), l’un est d’une importance capitale : le respect de la langue française. **Pour les recruteurs, une faute d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe peut être rédhibitoire**. Il est donc important de faire relire son CV par un parent ou un ami avant de l’envoyer. ## Le même CV pour tous les recruteurs C’est l’une des erreurs les plus fréquentes : envoyer le même CV à tous les recruteurs. Pour vous démarquer et montrer que vous accordez de l'intérêt à l'offre, **il est important de personnaliser votre candidature**. Sélectionnez les compétences qui ont un rapport avec l’emploi en question et tâchez de trouver un intitulé de CV qui correspond au poste à pourvoir. ## Un CV avec des trous **Les recruteurs n'aiment pas les périodes non renseignées sur un CV** et vont bien souvent imaginer le pire. Si vous avez élevé vos enfants, réalisé un tour du monde ou même fait du bénévolat, pensez tout simplement à le préciser. De même, **il est important que votre CV soit actualisé**, quitte à raccourcir le descriptif des premières expériences au profit des plus récentes. ## Une présentation criarde Pour se démarquer, de nombreux candidats jouent la carte de l’originalité. Mais qu’il s’agisse d’un [CV professionnel](https://expresscv.com/cv-modele-professionel) ou étudiant, **il est préférable de faire dans la sobriété** (à l’exception des filières créatives). Trop de couleurs, une typographie fantaisiste, des encadrés en tout genre ou même des images : autant de pratiques à bannir.

Image of Mettre une photo sur son CV : bonne ou mauvaise idée ?
Mettre une photo sur son CV : bonne ou mauvaise idée ?

**Doit-on mettre une photo sur son CV ?** Une question que de nombreux candidats se posent au moment de rédiger leur curriculum vitae. Découvrez nos conseils pour choisir ou non d’insérer une photo sur votre CV. ## Une photo sur le CV, vraiment obligatoire ? La rédaction de son curriculum vitae terminée, une question se pose : faut-il mettre une photo sur son CV ? En règle générale, **il est recommandé de ne pas le faire afin d'éviter toute éventuelle discrimination physique**. D’autant plus que votre visage ne semble pas être le plus important aux yeux des employeurs. Selon une enquête menée par le cabinet de recrutement Robert Half, **les recruteurs accordent davantage d'importance à l'expérience professionnelle (42%)** et aux diplômes (21%), tandis que seulement 3% d'entre eux s’intéressent à la photo*. ## Mettre une photo sur son CV ? Oui, mais pas à n’importe quel moment Malgré cela, le cabinet Robert Half estime que 6 CV sur 10 disposent d'une photo. Il faut dire que **cela peut être une bonne idée afin de marquer davantage le recruteur** lorsqu'il consulte [votre CV professionnel](https://expresscv.com/cv-modele-professionel) ou étudiant. Pour trouver le bon compromis, il est conseillé de transmettre un CV avec photo, mais uniquement après le premier entretien, de sorte à limiter le risque de discrimination. [Un conseil important à suivre au moment de rédiger son CV](https://expresscv.com/fr/blog/redaction-dun-cv-vos-10-commandements). ## Les règles pour choisir la photo de son CV Si vous décidez malgré tout de mettre une photo sur votre CV, **il est important de le faire dans les règles de l'art : un fond uni, une photo de qualité, une tenue correcte et un sourire**. A contrario, certaines choses vont être rédhibitoire aux yeux du recruteur et doivent donc être proscrites : - un selfie ; - une grimace (« duckface », tirage de langue, etc.) ; - les photos à plusieurs ou avec votre animal de compagnie ; - un mauvais cadrage ; - une photo de soirée. *Robert Half – Enquête menée entre avril et mai 2011 auprès de 2 187 répondants*

Image of Rédaction d’un CV : vos 10 commandements
Rédaction d’un CV : vos 10 commandements

Document indispensable pour rechercher un travail ou un stage, le curriculum vitae répond à un certain nombre de règles en matière de rédaction. Découvrez nos 10 conseils pour rédiger un CV comme un pro ! ## 1. Concis, tu seras dans la rédaction de ton CV Au moment de [rédiger son CV, et notamment ses expériences professionnelles](https://expresscv.com/fr/apprendre-a-faire-un-cv/preciser-ses-experience), il peut être tentant d'un peu trop développer les informations. Pourtant, il est primordial de ne sélectionner que les compétences qui sont les plus importantes car le recruteur risque de n’accorder qu’une minute ou deux à votre curriculum vitae. ## 2. Sobre, tu resteras dans la présentation de ton CV Si un CV original peut permettre de se démarquer, cela peut aussi représenter un risque car vous ne connaissez pas la sensibilité « artistique » des recruteurs. Pour s'éviter tout faux pas, surtout dans les métiers non créatifs, vous opterez davantage pour une présentation traditionnelle afin de mettre toutes les chances de votre côté. ## 3. Clair, ton intitulé de CV sera Le recruteur doit directement connaître votre profil et la nature du poste que vous visez. C'est pour cette raison que, lors de la rédaction de votre CV, il faudra penser à avoir un titre clair, court et précis. ## 4. Honnête, tu resteras Que vous rédigiez [un CV étudiant](https://expresscv.com/cv-modele-etudiant) ou professionnel, il est inutile de mentir sur vos expériences ou votre formation. Même si vous passez l'étape de l'entretien d'embauche, vous devrez tôt ou tard affronter la supercherie. Faites donc en sorte de rester honnête et de ne pas surestimer vos compétences. ## 5. Du tri dans tes compétences, tu devras faire Avant de rédiger son CV, il faut aussi penser à trier vos expériences passées. Si vous avez déjà eu de nombreux postes, il est préférable de ne privilégier que ceux qui ont intérêt pour votre candidature. À titre d’exemple, les emplois d’été n’ont pas vraiment intérêt si vous n’êtes plus étudiant. ## 6. Les informations personnelles, tu ne seras pas obligé de les mentionner Sachez que certaines informations ne doivent pas obligatoirement figurer sur votre CV : votre âge, votre nationalité, votre situation de famille et même votre photo. Pour éviter toute discrimination, il peut donc être judicieux de ne conserver que les informations vitales pour être recontacté (nom, prénom, adresse mail et téléphone). ## 7. Tes réalisations, tu mettras en avant sur ton CV Il peut être difficile d'illustrer ses compétences à travers un CV. Pour certains postes (graphiste, photographe, etc.), il est conseillé d’intégrer un lien renvoyant vers un site personnel afin que le recruteur puisse voir vos réalisations. C’est le meilleur moyen pour qu’il juge de vos réelles capacités. ## 8. L’ordre antichronologique, tu privilégieras Bien qu’il existe plusieurs formes de curriculum vitae, il est généralement recommandé d'opter pour [le CV antichronologique](https://expresscv.com/cv-type-chronologique). Pour cela, placez vos expériences les plus récentes en premier. Cette présentation est bien plus parlante pour le recruteur car elle permet de mettre en avant les dernières compétences acquises. ## 9. Tes centres d’intérêt, tu n’oublieras pas La rubrique consacrée aux centres d'intérêt peut vous permettre de vous démarquer des autres candidats. Pensez donc à citer vos loisirs et passions, tout particulièrement si ces activités illustrent des qualités personnelles utiles dans le monde du travail (bénévolat, sport, etc.). ## 10. Te faire relire, tu penseras Une fois votre CV rédigé, pensez à le faire relire afin de corriger toute éventuelle faute d'orthographe ou de présentation. On ne le rappellera jamais assez : une petite erreur peut vite être rédhibitoire aux yeux des recruteurs

Prêt à postuler ?