Comment faire sa lettre de motivation

La lettre de motivation, c’est l’indispensable qui accompagne votre CV. Elle permet de vous démarquer et décrocher un entretien. CVEnLigne vous donne les clés pour rédiger une lettre de motivation efficace et vous propose des modèles à personnaliser.

Créer votre lettre de motivation

La lettre de motivation, qu’est-ce que c’est ?

L’objectif de la lettre de motivation est de vous présenter, d’expliquer au recruteur qui vous êtes en complétant les informations figurant sur votre CV sans les répéter. Il s’agit de mettre en avant votre expérience, vos points forts, mais aussi votre personnalité, afin de convaincre votre interlocuteur que vous êtes la personne qu’il recherche. Sachant qu’un recruteur passe en moyenne 30 secondes sur une lettre de motivation, il est primordial de soigner le fond aussi bien que la forme pour retenir son attention, car ces deux éléments en disent déjà beaucoup sur vous.

Pour structurer une lettre de motivation qu’elle soit efficace, la règle du “vous”, “moi” et “nous” a fait ses preuves et est attendue par la majorité des recruteurs.

Parlez de l’entreprise

Dans le premier paragraphe de votre lettre est conseillé de commencer par le “vous”, c’est-à-dire l’entreprise. Montrez que votre candidature est motivée par des éléments spécifiques de l'entreprise et de son organisation.

Il faut éviter les formules passe-partout, les citations d'éléments factuels, et les références sans rapport avec le poste.

Lettre motivation section le vous

Parlez de vous

Le deuxième paragraphe est le moment où vous détaillez votre parcours et mettez en valeur votre profil.

Il est important de prouver que vous êtes le candidat idéal pour le poste à l’aide d’exemples concrets qui démontrent vos compétences et qualités mentionnées dans l’annonce.

Lettre motivation section le moi

Parlez de votre future collaboration

Cette dernière partie est l'occasion de vous projeter dans une collaboration future.

L’objectif est de montrer ce que vous pouvez apporter à l’entreprise et en quoi la collaboration contribuera au bon fonctionnement d'un service ou à la réussite d'un projet.

N’oubliez pas, la lettre doit se conclure en incitant le recruteur à vous recevoir en entretien.

Lettre motivation section le nous

Est-ce encore utile ?

À l’heure des applications mobiles de recherche d’emploi, on peut légitimement se poser la question. Pourtant, faire l’impasse sur la lettre de motivation serait une erreur, car la majorité des employeurs continuent de s’appuyer sur ce document pour effectuer un premier tri parmi les candidats. En effet, face à deux CV équivalents, c’est la lettre de motivation qui fera la différence. Il serait dommage de passer à côté d’un entretien à cause d’une lettre mal présentée, mal rédigée… ou pas rédigée du tout.

Comment structurer sa lettre de motivation ?

La structure est importante dans l’écriture d’une lettre de motivation, puisqu’elle obéit à certaines règles que les recruteurs attendent : après la formule d’appel, elle commence par une phrase d’accroche annonçant le corps du texte en trois parties (le célèbre « vous, moi, nous ») et s’achève par une phrase de conclusion et les formules de politesse.

La formule d’appel, c’est le « Madame, Monsieur », qui introduit votre courrier. N’hésitez pas à la personnaliser si vous connaissez le titre ou le nom de votre contact, mais prenez garde à l’écrire correctement. Rien de plus vexant qu’un nom de famille mal orthographié !

La phrase d’accroche indique en quelques mots l’objet de votre démarche. Vous pouvez en profiter pour vous démarquer par une formule percutante, cependant utilisez l’originalité avec prudence. Veillez à conserver un ton professionnel et à éviter les références trop personnelles si vous souhaitez être pris au sérieux.

Exemples : Votre annonce pour un poste de […] a retenu mon attention et je vous présente donc ma candidature.

Souhaitant donner un nouvel essor à ma carrière, je suis très intéressé(e) par le poste de […], à pourvoir au sein de votre entreprise.

Le corps du texte

1. Le « vous », montrez que vous ne postulez pas par hasard.

C’est cette partie que le recruteur lira en premier et qui lui donnera, ou non, envie d’en savoir plus. Vous devez donc y apporter un soin particulier. L’objectif est de démontrer que vous connaissez l’entreprise et que votre candidature est motivée par des éléments de son organisation, de ses valeurs ou de son actualité. Pour cela, prenez le temps de vous renseigner sur la société en consultant son site internet par exemple. Le but est de retenir une ou deux sujets qui montrent vos affinités avec votre futur employeur, le poste visé ou sa branche d’activité.

Exemple : J’ai appris dans la presse que votre établissement projetait d’élargir son offre en ouvrant un comptoir pâtisserie, et je suis particulièrement sensible à votre démarche écoresponsable qui met la priorité sur la production artisanale, les matières premières bio et locales.

Les erreurs à éviter :

  • Utiliser des formules passe-partout du type : « Je souhaite intégrer votre entreprise, leader du marché sur son secteur ».
  • Citer des éléments factuels ou d’ordre général comme « Votre société, fondée en 1895 à Bordeaux… » ou « La rénovation énergétique est un secteur porteur promis à un bel avenir… ». Votre interlocuteur le sait déjà, et cela ne lui apprend rien sur votre profil.
  • Surcharger votre texte par des références sans rapport avec vos compétences ou l’emploi convoité.

2. Le « moi », prouvez que vous êtes le candidat idéal pour le poste.

Analysez attentivement le texte de l’annonce pour cerner les besoins et les attentes de l’employeur et montrez en quoi vous pouvez y répondre grâce à des exemples concrets. Sans paraphraser votre CV, détaillez une ou deux situations où vous avez su mettre en œuvre les aptitudes recherchées par le recruteur. Pour cela, utilisez des verbes d’action, mettez en avant vos réussites, si possible avec des exemples chiffrés.

Exemple : Mon expérience dans le milieu de l’hôtellerie m’a permis d’acquérir des compétences en management d’équipe et en relation client. En tant que directeur (rice) de l’hôtel […], en plus d’animer une équipe de quinze personnes pendant cinq ans, j’ai su démontrer mes qualités de gestionnaire en contribuant à réaliser 15 % d’économie sur le budget consacré aux frais généraux du site.

Les qualités personnelles telles que l’autonomie, la souplesse, la créativité ou le sens du contact, sont des atouts très prisés par les entreprises. N’oubliez pas de les mettre en valeur en les illustrant par des exemples tirés de vos activités professionnelles ou personnelles, comme votre expérience d’entraîneur d’une équipe de basket qui souligne votre esprit d’équipe.

Si vous êtes un candidat inexpérimenté, ou en reconversion, la lettre de motivation est particulièrement utile pour exposer au recruteur votre projet professionnel. En effet, si vous n’avez pas d’expérience correspondant directement au poste recherché, vous pouvez faire le lien avec des compétences acquises dans le cadre de vos études (stages, formation, mémoire) ou de missions effectuées dans d’autres secteurs d’activités. Montrez que votre candidature s’inscrit dans un projet professionnel mûrement réfléchi et misez sur votre enthousiasme, votre volonté d’apprendre et de progresser au sein de l’entreprise.

Les erreurs à éviter :

  • Affirmer vos qualités sans vous appuyer sur des exemples.
  • Recopier votre CV sans l’approfondir.
  • Évoquer de mauvaises relations avec un ancien employeur ou le dénigrer.
  • Mentionner des détails de votre vie personnelle sans rapport avec le poste (âge, situation familiale, nombre d’enfants).
  • Dire depuis combien de temps vous recherchez un emploi.

3. Le « nous », projetez-vous dans la collaboration future.

Aidez le recruteur à vous imaginer dans son équipe en expliquant ce que vous pouvez apporter à l’entreprise et en quoi votre collaboration contribuera au bon fonctionnement d’un service ou à la réussite d’un projet. C’est le moment de faire passer les messages clés résumant vos principales qualités.

Exemple : Ayant déjà supervisé la création d’un service qualité, vous pourrez vous appuyer sur mes connaissances techniques en ingénierie et mon dynamisme dans la gestion d’équipe pour développer avec succès une politique de contrôle qualité commune à toutes vos filiales.

La phrase de conclusion. Avant de terminer, incitez le recruteur à vous recevoir en entretien en indiquant que vous êtes à sa disposition pour toutes informations complémentaires. Faites preuve de confiance en vous et évitez les tournures trop hésitantes.

Exemple : Je me rendrai disponible avec plaisir afin de vous rencontrer et d’échanger sur les moyens d’optimiser efficacement votre système informatique.

Les formules de politesse. Elles sont souvent négligées alors qu’elles sont indispensables pour achever une lettre avec courtoisie. Inutile de vous creuser la tête, il vous suffit d’en choisir une parmi les formules consacrées en veillant à reprendre la même dénomination que dans la formule d’appel.

Exemple : Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations les meilleures/mes salutations distinguées/mes salutations respectueuses.

Structure lettre de motivation

Et sur la forme ?

Les recruteurs passant peu de temps sur chaque courrier, il est essentiel de soigner la mise en page. Optez pour une présentation claire et aérée. Sélectionnez une police simple et lisible comme Arial, Calibri ou Times New Roman en taille 10 à 12 points.

L’en-tête doit comporter vos coordonnées à gauche (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et adresse mail) et celles du destinataire à droite. N’oubliez pas d’indiquer l’intitulé de l’annonce et sa référence en objet.

En matière de style, soyez direct, votre lettre doit tenir sur une page. Rédigez des phrases courtes, concises et adoptez un ton neutre et professionnel. Le langage familier ou trop ampoulé est à proscrire.

La maîtrise de l’orthographe reste un critère important pour les recruteurs. Ne vous fiez pas aux correcteurs automatiques qui ne sont pas toujours fiables. Relisez-vous, ou faites-vous relire, attentivement pour ne laisser passer aucune faute.

Vous l’aurez compris, le secret d’une bonne lettre de motivation est la personnalisation. Hors de question d’envoyer des copier-coller d’un même courrier à tous les employeurs. Si vous partez d’une trame générale, prenez la peine d’adapter son contenu pour chaque poste auquel vous postulez.

Vous hésitez encore à vous lancer ?

Pour être sûr de ne pas vous tromper, CVEnLigne vous propose une large gamme de lettres personnalisables. Nos modèles déjà mis en page et déclinés par type de métier et par secteur d’activité vous feront gagner du temps. Vous n’avez plus qu’à les compléter !

En résumé :

  1. La lettre de motivation fait le pont entre votre CV et le poste visé.
  2. Elle permet de démontrer que vous connaissez votre futur employeur et que votre profil correspond à ses attentes grâce à des exemples concrets tirés de votre expérience.
  3. Elle doit compléter votre CV sans le répéter, être concise, bien présentée et ne comporter aucune faute d’orthographe.

Questions fréquentes sur les lettres de motivation

La création d’une lettre de motivation n’est pas un exercice facile. Nous répondons à vos questions pour rédiger une lettre de motivation adaptée à vos besoins.

Qu'est-ce qu’une lettre de motivation ?

La lettre de motivation est un document complémentaire qui permet de montrer vos motivations à un employeur. Elle doit mettre en avant votre expérience, vos points forts et votre personnalité, afin de convaincre le recruteur que vous êtes la personne qu’il recherche.

Pourquoi est-il important de soigner la lettre de motivation ?

Un recruteur passe en moyenne 30 secondes sur une lettre de motivation, il est donc primordial de soigner le fond ainsi que la forme pour retenir son attention et vous distinguer.

Comment structurer sa lettre de motivation ?

La lettre de motivation obéit à certaines règles que les recruteurs attendent : elle commence par une formule d’appel, suivie d’une phrase d’accroche annonçant le corps du texte en trois parties (« vous, moi, nous ») et se conclut par une phrase de conclusion et une formule de politesse.

Comment commencer sa lettre de motivation ?

Commencez par le « vous », c’est-à-dire l’entreprise. Montrez que votre candidature est motivée par des éléments spécifiques de l'entreprise et de son organisation.

Que doit-on mettre dans la partie "moi" de la lettre de motivation ?

Dans le deuxième paragraphe, détaillez votre parcours et mettez en valeur votre profil. Il est important de prouver que vous êtes le candidat idéal pour le poste à l’aide d’exemples concrets qui démontrent vos compétences et qualités mentionnées dans l’annonce.

Que doit-on mettre dans la partie "nous" de la lettre de motivation ?

Pour cette dernière partie, projetez-vous dans une future collaboration avec l’entreprise. L’objectif est de montrer ce que vous pouvez apporter à l’entreprise et en quoi la collaboration contribuera au bon fonctionnement d'un service ou à la réussite d'un projet.

Est-ce toujours utile de faire une lettre de motivation ?

Oui, faire l'impasse sur la lettre de motivation serait une erreur, car la majorité des employeurs continuent de s’appuyer sur ce document pour effectuer un premier tri parmi les candidats. Face à deux CV équivalents, c’est la lettre de motivation qui fera la différence.